Partager :

L’armée américaine a demandé 373 millions de dollars au Congrès pour acheter les deux batteries à la société israélienne Rafael, a rapporté le site d’informations américain « Inside Defence ».
L’armée américaine s’apprête à acheter deux batteries fabriquées en Israël par le dôme de fer pour défendre son personnel militaire dans le monde entier, rapporte le site d’informations américain « Inside Defence ». Selon le rapport, l’armée américaine a demandé 373 millions de dollars au Congrès pour acheter les deux batteries. Le système de défense antimissile israélien Iron Dome, développé et fabriqué par Rafael Advanced Defence Systems Ltd., protège avec succès les résidents d’Israël depuis plus de 10 ans en interceptant les roquettes tirées de Gaza. L’armée américaine cherche à les faire livrer d’ici 2020.
« Inside Defence » a rapporté que l’exécutif des acquisitions de l’armée américaine, Bruce Jette, avait écrit dans son rapport au Congrès en octobre. « Le système Iron Dome représente le meilleur rapport qualité-prix pour l’armée en fonction de son calendrier, de son coût par destruction, de la profondeur du chargeur et de sa capacité à lutter contre les menaces spécifiées »
« En outre, l’armée a évalué les principaux avantages du système Iron Dome : 20 intercepteurs par lanceur et les capacités prouvées du missile Tamir. L’intercepteur mis en service est testé sur le terrain et certifié israélien ».
Depuis 2011, les États-Unis ont versé à Israël 1,4 milliard de dollars pour le développement d’Iron Dome. De plus, l’entreprise américaine d’électronique de défense Raytheon s’est associée à Rafael pour produire le système Iron Dome, avec plus de 50% de composants fabriqués aux États-Unis, dans le cadre des exigences du département de la Défense des États-Unis, en contrepartie du financement.
 
Source : israelValley & Globes

Partager :