Partager :

A. La reprise par Israël de la construction d’un mur en béton le long de sa frontière avec le Liban a ravivé la tension entre les deux pays. Beyrouth a dénoncé une atteinte à sa souveraineté territoriale et a saisi le Conseil de sécurité des Nations unies.
B. Le dirigeant du mouvement terroriste chiite Hezbollah, Hassan Nasrallah, est apparu il y a deux mois lorsqu’il avait averti Israël que « si vous attaquez le Liban, nous répondrons de toutes nos forces et vous le regretterez » mais depuis que Tsahal a lancé l’opération « Bouclier du nord », la piste de Nasrallah a disparu.
C. Selon le Wall Street Journal, la Maison Blanche aurait récemment demandé au département de la défense de présenter plusieurs options militaires pour frapper l’Iran.
D. L’Union européenne a gelé mardi les avoirs des services de renseignement iraniens (IRNA) ainsi que de deux de ses collaborateurs. Les Pays-Bas accusent l’Iran de deux meurtres sur son sol et la France et le Danemark affirment que Téhéran aurait tenté d’organiser d’autres attentats en Europe.
E. L’Iran ne restera pas silencieux face aux menaces américaines et israéliennes et à la poursuite de leurs hostilités contre la République islamique, a déclaré lundi le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami.
F. Des responsables irakiens se sont rendus en Israël à trois reprises en 2018, afin de resserrer les liens entre les deux pays, a rapporté dimanche soir le journal télévisé Hadashot diffusée sur les chaînes israéliennes.
G. Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo se rend cette semaine au Moyen-Orient pour une tournée marathon visant à ressouder des alliances parfois ébranlées par de récents événements, de l’assassinat de Jamal Khashoggi au retrait américain de Syrie.
H. Certaines unités des troupes des États-Unis pourraient rester dans le sud de la Syrie, bien que la Maison-Blanche ait annoncé le prochain départ des militaires américains de ce pays, rapporte la chaîne de télévision NBC, se référant à une source haut placée au sein de l’administration de Donald Trump.
I. Le président soudanais Omar el-Béchir a déclaré jeudi qu’il lui avait été recommandé de normaliser les relations de son pays avec Israël, afin de contrer les troubles intérieurs qui menacent son régime ces dernières semaines.
J. Le président syrien Bachar al-Assad a autorisé dimanche les forces irakiennes à mener une attaque contre Daech (groupe armé État islamique) sur son territoire sans attendre la permission des autorités à Damas, a annoncé l’agence de presse officielle de l’État, SANA.
http://koide9enisrael.blogspot.com/search/label/geopolitique

Partager :