Partager :
« Yissum Research Development » a mis au point une imprimante 3D capable d’imprimer de la nourriture à partir de nanocellulose (1) pouvant être modifiée afin d’apporter différents nutriments (protéines, glucides, lipides, vitamines….) en fonction des besoins nutritifs nécessaires.
Par exemple, ces nouveaux aliments pourront contenir tous les besoins nutritifs pour tenir une journée complète. Il sera donc possible d’obtenir une alimentation sur mesure en fonction des besoins de chaque individu, par exemple, sans gluten, sans sucre, sans cholestérol, avec telle ou telle vitamine etc, il sera également possible d’ajouter à cette nanocellulose des gouts en fonction de chaque individu. La « Yissum Research Company » est une société qui a été créée en 1964 dans le but de commercialiser les innovations mises au point par les chercheurs de l’Université de Jérusalem. (http://koide9enisrael.blogspot.co.il)

Yissum, société de valorisation commerciale de l’université hébraïque de Jérusalem, a généré depuis 1964 près de 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Si elle a misé très tôt sur les sciences de la vie, la structure a élargi son périmètre.

(1) La nanocellulose est une nanostructure de cellulose. Elle existe sous trois formes :

  • nanofibre de cellulose ou nanofibrilles de cellulose ou cellulose nano-fibrillée (NFC / CNF) aussi appelée cellulose micro-fibrillée ou microfibrille de cellulose (CMF / MFC), obtenue par traitement mécanique ;
  • nanocellulose cristalline ou nanocristaux de cellulose (NCC) aussi appelée cellulose nanocristalline (CNC) et encore nanocellulose whiskers ou nanowhiskers de cellulose (CNW / NCW), produite par procédé chimique ;
  • nanocellulose bactérienne (BNC), synthétisée par des bactéries.

 

Partager :