Partager :
La Présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, sera en Israël les lundi 23 et mardi 24 octobre 2017, elle s’entretiendra avec les autorités gouvernementales et locales afin d’étudier les possibilités de partenariat et de coopération avec les villes de Jérusalem et de Tel-Aviv. 
Elle rencontrera aussi les milieux d’affaire dans le cadre de la volonté de la région Ile-de-France d’attirer les investisseurs étrangers. Elle aura également des entretiens avec les acteurs de la French Tech en Israël et des startups israéliennes pour créer des liens entre l’écosystème israélien et celui de la région Ile-de-France. Enfin, elle rencontrera des tour-operators israéliens.
Lundi matin, elle s’entretiendra avec le Maire de Jérusalem, Nir Barkat et  le Ministre du Tourisme, Yariv Levin puis rencontrera le Ministre de la Science et de la Technologie, Ofir Akunis vers midi.
Dans l’après-midi, c’est avec le maire de Tel Aviv, Ron Huldai  qu’elle évoquera des possibilités de partenariats avant de rencontrer un peu plus tard des acteurs de la French Tech, des start-ups israéliennes et des acteurs de l’innovation. Le mardi 24 octobre, Valérie Pécresse rencontrera des tour-operators israéliens du tourisme à Tel-Aviv.
Source : Tel-Avivre et autres médias.

BIO-EXPRESS. Valérie Pécresse, née Roux le à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est une femme politique française. Maître des requêtes au Conseil d’État (France) de 1992 à 2015, elle est conseillère de Jacques Chirac et enseigne à l’Institut d’études politiques de Paris pendant six ans. À l’occasion des élections législatives de 2002, elle est élue députée des Yvelines. Elle est réélue en 2007, mais quitte ses fonctions après son entrée au gouvernement.
Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de 2007 à 2011, elle mène la réforme de l’autonomie des universités. Elle est ensuite ministre du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’État et porte-parole du gouvernement de 2011 à 2012.
Le , cinq ans après une tentative infructueuse, elle est élue présidente du conseil régional d’Île-de-France. Elle abandonne le mois suivant son mandat de députée, qu’elle avait retrouvé après la fin de ses fonctions ministérielles.

Print Friendly
Partager :