Partager :
La photo du Jour présente Emmanuel Macron, alors simple Ministre de l’économie, en visite à l’Université de Tel-Aviv. Sa conférence avait certainement été le moment fort de son séjour. Inoubliable moment lorsqu’une standing ovation a finalisé sa brillante prestation.
LE PLUS (1). Le Ministre français de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, Emmanuel Macron, après une courte visite sur le campus, avait pris la parole lundi 7 septembre 2015 à l’Université de Tel-Aviv, en présence du Prof. Jacob Frenkel, président du Conseil des gouverneurs de l’UTA, de l’Ambassadeur de France en Israël, et de plus de 300 participants.
« Nous pouvons faire beaucoup plus ensemble » a déclaré le ministre, à la tête d’une délégation de plus de 100 chefs d’entreprise françaises, de responsables gouvernementaux et de PME et start-up, « Un milliard d’euros d’échanges commerciaux entre les deux pays ne sont pas suffisants. Nous devons développer les partenariats à long terme….La France veut retrouver l’esprit d’entreprenariat qu’elle a perdu. Nous sommes en train de réformer ce pays pour le rendre plus attirant pour les investisseurs et nous avons besoin que les Israéliens viennent en France nous apporter leur état d’esprit et leur énergie qui correspond à la nouvelle stratégie progressiste que nous voulons pour notre pays ».

Le ministre a remercié l’Université de Tel-Aviv pour son accueil.
L’intervention d’Emmanuel Macron a été précédée d’un Forum Entreprises –France Israël, au cours duquel ont pris la parole Moshé Zviran Doyen de l’Ecole de gestion de l’UTA, qui a mis l’accent sur le rôle de l’Université de Tel-Aviv au centre de la start-up nation et de l’écosystème israélien de l’innovation, Daniel Rouach, Président de la Chambre de commerce Israël-France, Henri Cukierman, Président de la Chambre de commerce France-Israël, Dan Catarivas, Directeur de la Division du Commerce extérieur de l’Association des Industriels d’Israël, Michel Hivert, Directeur général du Centre industriel israélien pour la Recherche et le Développement et Elisha Yanay, Président de l’Association israélienne des industries électroniques et logicielles. Du côté français, ont pris la parole Nicolas Dufourcq, Directeur Général de BPI France, et Muriel Penicaud, PDG de Business France.
Merci à toutes les équipes qui ont permis l’organisation de cet évènement réussi, et en particulier à Anne Baer, experte en charge de l’innovation et des partenariats stratégiques France-Israël pour le ministère français des Affaires étrangères, basée à l’Université de Tel-Aviv. (1) Cet article a été publié sur le Blog des Amis de l’Université de Tel-Aviv)
 
 
 

Partager :