Partager :
Au cours de son entretien avec Fox News, il s’est indigné face aux attaques à l’encontre de son épouse Sara
Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré dimanche dans une interview accordée à Fox News que les politiciens d’aujourd’hui sont inondés d’opinions polarisées, les laissant à la merci de l’évolution des changements politiques.

« Le gouvernement représentatif dit que vous êtes élu, que vous avez une période pour exercer ce pouvoir et qu’ils peuvent ensuite vous expulser », a expliqué Netanyahou. « Le problème aujourd’hui pour les politiciens n’est pas d’être déconnectés. Le problème est qu’ils sont trop connectés. Et ils sont complètement à la merci de ces marées d’opinions changeantes exprimées sur le net. Et ce n’est pas bon », a-t-il continué.

En outre, Netanyahou a affirmé que les plates-formes de discussions que sont les réseaux sociaux sont devenues un lieu où les politiciens sont bombardés avec des opinions politiques différentes, ce qui selon lui donne des résultats négatifs.

« Internet a créé cette chose qui est une sorte de référendums instantanés », a indiqué Netanyahou à Fox News. « Alors, ce qui se passe, c’est que vous avez des dirigeants politiques qui sont constamment bombardés par une opinion polarisée. Et je ne pense pas que ce soit une bonne chose », a-t-il dit.
Le Premier ministre israélien, qui est critiqué pour apparaître rarement dans les médias israéliens, a accepté l’invitation de Fox News pour l’émission « OBJECTified », laquelle reçoit des célébrités et des personnalités publiques qui s’expriment sur leurs vies privées et leurs histoires familiales à travers des objets personnels.
La semaine dernière, la police israélienne a exigé que Netanyahou soit interrogé après les fêtes juives sur son implication présumée dans deux affaires de corruption.
Au cours de son entretien avec Fox News, il est revenu sur ces affaires largement médiatisées en Israël et s’est indigné face aux attaques à l’encontre de son épouse Sara, confiant que cela lui « fait beaucoup plus mal » quand ils l’attaquent que quand les médias s’en prennent à lui.
Source : https://www.i24news.tv
Partager :