Partager :

TOUS LES LUNDIS. Bonjour chers auditeurs de Radio J.
A. SPORTECH. Une technologie qui a pris naissance au sein de Tsahal va s’intégrer sur les terrains de football dans les prochains jours. Playsight est basée à Tel Aviv. Son «SmartPitch» enregistre l’action et l’envoie immédiatement au cloud, ce qui permet aux entraîneurs de montrer aux joueurs des replays instantanés de leur contribution.
Le PDG et cofondateur Chen Shachar a dévoilé la version « football » de la technologie lors de la convention Soccerex à Manchester et a expliqué les avantages de son BusinessCloud pour les clubs. “Beaucoup de recherches ont révélé que plus tôt vous montrez à un joueur en vidéo ce qui s’est passé, plus les progrès sont rapides et meilleurs ils sont”, a-t-il déclaré.
“La technologie a été utilisée pour former des pilotes de chasse israéliens. L’une des choses que nous avons apportées à l’armée de l’air d’Israël, c’était de montrer ce qui se passait pendant un entraînement. Il n’y a pas de débat : juste des faits. Alors que les joueurs boivent de l’eau et font une pause, l’entraîneur peut leur montrer ce qui s’est passé sur le terrain en utilisant un smartphone ou une tablette”.
B. ENERGIE SOLAIRE. Comment stocker l’énergie solaire, éolienne ou hydraulique sans utiliser de l’électricité provenant de sources fossiles? La startup H2 Energy Now a trouvé une solution innovante grâce à  l’eau. Dans le futur, H2 Energy Now envisage de commercialiser sa technologie pour les entreprises et même pour les particuliers.
C. MEDICAL. Inséré dans un vaisseau sanguin, le cathéter permet le drainage ou l’injection de liquides. Mais en cas d’échec de la procédure d’insertion, les conséquences peuvent aller jusqu’à l’amputation.
D’où la création, par la startup Eximo Medical, de Cathi, un cathéter connecté à un système de laser à impulsions. Une ablation laser permet de déposer précisément le cathéter sur une cible, ce qui se révèle très utile lorsqu’il faut pénétrer dans des vaisseaux bloqués et réduit donc les risques. Ce modèle est particulièrement adapté aux interventions d’artériopathie des membres inférieurs, qui sont très risquées et responsables de 66 % des amputations.
D. ESPACE. Quel est l’impact précis du réchauffement climatique sur la végétation ? Pour mener une étude de grande ampleur sur ce sujet, l’agence spatiale israélienne et le Centre national d’études spatiales français ont lancé la mission Vénus. Début août, un satellite a été envoyé dans l’espace avec la mission de récolter des données inédites sur l’impact de la hausse des températures.
Pendant deux ans et demi, il photographiera, tous les deux jours, plus de 110 sites à la végétation variée (forêts, plaines, tropiques, rizières, déserts, savane) sélectionnés par les scientifiques. Les premières images seront disponibles dès cet automne.
E. MEDICAL. Un spécialiste israélien de chirurgie cardiovasculaire, Dr. Yaïr Peled a mis au point une méthode novatrice pour soigner les insuffisances cardiaques de type diastolique. Son invention a été testée avec succès dernièrement à l’hôpital Rambam de Haïfa où une équipe chirurgicale a implanté un petit ressort dans un ventricule du coeur d’un patient canadien qui souffrait de cette maladie et qui était condamné à terme.
F. BITCOIN. QED-it est une start-up israélienne high-tech spécialisée dans le domaine du Blockchain BtoB. QED-it a financé son premier tour de table (Seed Round). « Nos clients et partenaires se confrontent au même problème : comment garder le bénéfice des nombreuses données générées par la révolution digitale, et à la fois partager ces informations avec leur écosystème pour améliorer, par exemple, la coordination et la gestion des risques avec les autres parties prenantes.
Le Zero-Knowledge Blockchain  résout cette tension. Développé par QED-it, porté par une équipe de niveau mondial, le Zero-Knowledge Blockchain est une plateforme qui combine les avantages de la coordination entre acteurs aux impératifs de non divulgation de données pour des raisons réglementaires ou business. Concrètement, le Zero-Knowledge Blockchain revient à donner des preuves à un écosystème sans rien dévoiler des données sous-jacentes.
Les applications sont très prometteuses. En fournissant la preuve pour tous mais la donnée pour personne, le Zero-Knowledge Blockchain agit comme un accélérateur de confiance : il permet de vraiment briser les silos entre acteurs au sein d’un écosystème, et de mettre en place des coordinations efficaces, créatrices de valeurs et sans risques pour toutes les parties prenantes. C’est le protocole qui manquait pour entrer dans la nouvelle ère de l’économie : celle de la confiance généralisée.
 

Partager :