Partager :
L’Université de Tel Aviv a reçu le prestigieux Prix de la Direction du développement de l’armement et de l’infrastructure technologique (MAFAT) du ministère israélien de la Défense, décerné chaque année pour encourager et récompenser la réflexion créative pour la recherche et le développement dans le domaine de la sécurité. Il lui a été remis le 8 septembre pour la mise en œuvre d’un programme de recherche multidisciplinaire dont la réalisation « contribue de manière significative à la sécurité de l’État d’Israël ».

Le Prix a été décerné à l’Université de Tel-Aviv dans le cadre des travaux d’une équipe comprenant en outre l’Autorité israélienne pour le développement d’armement et de technologies militaires (Rafael), le Centre de recherche nucléaire de Soreq et l’Unité technologique des forces terrestres, pour la mise en œuvre d’un programme multidisciplinaire de R & D visant à « affronter l’une des menaces les plus importantes pour l’État d’Israël qui ont émergé ces dernières années ». Selon le comité d’attribution du Prix, le programme met en œuvre des processus technologiques et opérationnels complexes caractérisés par l’innovation, dont la réalisation « contribue de manière significative à la sécurité de l’État d’Israël et qui sont très appréciés sur le terrain pour leurs succès opérationnels ».
Le Prix du meilleur chercheur
Par ailleurs, le Prix du meilleur chercheur a été attribué au Prof. Emanuel Peled de l’Université de Tel Aviv. Selon le comité, le Prof. Peled a depuis de nombreuses années, « contribué de manière significative à la sécurité, la science et l’industrie d’Israël. Ses travaux scientifiques dans les domaines de l’électrochimie et des sources d’énergie, en particulier les piles à combustible et les batteries au lithium, ont conduit à des percées dans la recherche qui lui ont valu de nombreux prix internationaux, y compris le prestigieux prix de la World Electrochemical Society ».
Source : http://www.ami-universite-telaviv.com

Partager :