Partager :

Le prince héritier saoudien a-t-il effectué une visite secrète en Israël? C’est en tout cas ce qu’affirment plusieurs médias arabes, notamment dans les émirats du Golfe, sur la base de révélations d’un officier des renseignements. Mohamed ben Salman, homme fort du régime et récemment désigné comme prince héritier par la famille royale se serait rendu la semaine dernière en Israël à la tête d’une délégation, dont le général Anwar Ashki, qui a déjà des liens en Israël.

La délégation aurait été notamment reçue par le Premier ministre Binyamin Netanyahou et les entretiens auraient porté sur des sujets politiques, militaires et économiques.
Selon les sources qui ont révélé cette information, en-dehors des intérêts communs aux deux pays dans la lutte contre le terrorisme et l’axe chiite, l’Arabie saoudite sent qu’un rapprochement avec Israël l’aiderait sur le plan économique sur la scène internationale, notamment pour obtenir des crédits dans des établissements financiers.
A Jérusalem et à Riyad on ne réagit pas à ces révélations. Mais cette visite pourrait avoir un rapport avec les déclarations du Premier ministre mercredi dernier lors d’un toast en l’honneur de Roch Hachana au ministère des Affaires étrangères, qui disait notamment: « Jamais dans l’histoire de l’Etat d’Israël, les relations avec des pays arabes sunnites n’auront été aussi bonnes qu’à l’heure actuelle ».
Le prince Mohamed ben Salman, âgé d’à peine 33 ans, a connu une ascension fulgurante au sein du pouvoir à Riyad. Au mois de juin, à la surprise générale, il a été préféré à son cousin et rival Mohamed Ben Nayef (62), ministre de l’Intérieur, pour succéder un jour au roi Salmane ben Abdelaziz Al-Saoud âgé aujourd’hui de 82 ans.
Il est partisan d’une politique très dure face à l’Iran ainsi que le maître d’oeuvre du programme baptisé ‘Arabie 2030’ qui vise à sortir l’économie saoudienne du ‘tout pétrole’ et entamer de grandes réformes,  des éléments qui ne sont pas pour déplaire à Jérusalem.
Source : http://www.lphinfo.com

Partager :