Partager :

Près d’un tiers des Juifs britanniques ont envisagé de quitter le pays au cours des deux dernières années – ceci, selon un sondage publié dimanche dans le royaume. Selon le sondage, 17 pour cent des juifs – ou un sur six – se sentent indésirables en Grande-Bretagne, et 37 pour cent ressentent qu’ils devraient cacher leur judaïsme en public.

Le sondage, lancé par la « Campagne contre l’Antisémitisme » (Campaign Against Antisemitism), a été réalisé en 2016-2017 et près de 4 000 juifs y ont participé. Selon le sondage, 31% des juifs de Grande-Bretagne ont considéré au moins une fois la possibilité d’émigrer. Il s’agit d’une augmentation de trois pour cent depuis le sondage mené deux ans plus tôt.

Soixante cinq pour cent ont déclaré que le gouvernement britannique ne faisait pas assez afin de  les protéger et plus de 80 pour cent ont agréé à l’affirmation selon laquelle le Parti Travailliste faisait preuve de trop de tolérance envers l’antisémitisme. (SOURCE: CFCA)

La population juive au Royaume-Uni est estimée à environ 300 000 personnes. Environ les deux tiers des Juifs britanniques vivent dans la région de Londres. Les communautés les plus importantes en dehors de Londres sont dans les régions de Manchester (environ 40 000) puis de Leeds, Glasgow, et Brighton.
D’après une étude, les Juifs du Royaume-Uni s’identifient de la manière suivante :

  • Traditionaliste (pratique religieuse partielle) : 26 %
  • Laïque (peu ou pas intéressé par la religion) : 24 %
  • Réformé/Progressiste : 18 %
  • Orthodoxe (pratique religieuse stricte, mais immersion dans le monde moderne) : 12 %
  • Haredim (pratique religieuse stricte, volonté de séparatisme social fort) : 4 %
Partager :