Partager :

Tel-Aviv (Dan Rosh). Le centre commercial Fashion Mall TLV à Tel Aviv est-il en train de plonger ? Des visites récurrentes d’IsraelValley montrent que le Mall TLV est vide presque tout le temps. Des analystes de BDO donnent des chiffres (lire ci-dessous). Selon nos observations directes il semble que les prix soient très élevés.
Pourquoi acheter des produits extrêmement chers lorsque sur internet on peut les avoir parfois à moitié prix ? Les israéliens deviennent de plus en plus conscients que les chaînes de luxe les prennent pour des pigeons. Ils désertent donc ce type de Mall … qui dépense des sommes énormes en publicité pour se faire connaître. (D.R.)
LE PLUS. Selon un article de JSS News : « Fashion Mall TLV qui est détenu par Gindi Investments, fait face à des défis difficiles. BDO a publié cette semaine une analyse. Selon son évaluation la valeur de l’ensemble commercial a diminué de 40 millions de NIS (10 millions d’euros).
À la fin du mois de juin 2017, la valeur du centre commercial était de 1,13 milliard de NIS, en baisse par rapport à 1,853 milliard de NIS à la fin de mars 2017. 28 000 mètres carrés du centre commercial, soit 87% de son espace total, sont actuellement occupés par 159 locataires.
Deux facteurs apparaissant dans l’évaluation sont susceptibles de compromettre la valeur future du centre commercial. La première est la tendance à la hausse des constructions d’espaces commerciaux, susceptible d’avoir un impact négatif sur le produit des loyers et des frais de gestion à long terme.
Un autre facteur susceptible de nuire à l’activité dans le centre commercial est le shopping sur Internet, qui représente actuellement 5 à 8% du marché.
Ces évaluations s’ajoutent à la frustration des locataires sur le site, qui ont signalé un manque de clients depuis son ouverture, malgré un marketing intensif. Les difficultés rencontrées par le centre commercial font partie des douleurs de naissance d’un centre commercial. La question est cependant de savoir si tous les partenaires auront l’endurance pour absorber les pertes attendues au cours des trois premières années ». (Par Morie Sabban – JSSNews)

Partager :