Partager :

Sur l’instigation du ministre de la Santé, Yaakov Litzman, et du ministre des Finances, Moshe Ka’hlon, des cours dans le domaine de l’alimentation et de la santé devront être dispensés aux enfants dès la rentrée scolaire de 2017.
« Nos enfants sont notre bien le plus précieux » a déclaré Moshe Ka’hlon. Il est donc vital de les habituer dès leur plus jeune âge à manger sainement. Les repas servis dans les garderies seront également améliorés avec davantage de produits naturels, beaucoup de fruits, de légumes frais et de céréales complètes. D’après Moshe Ka’hlon, le coût pour les parents devrait même diminuer. Parmi les thèmes enseignés, l’hygiène figurera également au programme. (Source : blog Suisse-France « Entre les lignes »)
LE PLUS SUR YAAKOV LITZMAN
En 2012, il refuse de serrer la main de la ministre belge de la Santé Laurette Onkelinxsous. Il adopte de nouveau le même comportement en 2016 avec la ministre française de la Santé Marisol Touraine (Il n’a pas refusé de les saluer ou de collaborer avec elles, chose qui fait déjà parti de son quotidien au Parlement Israélien constitué d’une part non négligeable de députés femmes).
Mr Liztman a fait le choix de préserver le mode de pratique orthodoxe du Judaïsme, qui est celui dans lequel il a été éduqué ; Mt Litzman est donc astreint à toute une série de règles très strictes (dont diverses règles régissant les rapports hommes-femmes) qui tendent, entre autres choses, à limiter les contacts physiques (comme les bises ou les poignées de main entre homme et femmes non mariés) et préserver une certaine pudeur vestimentaire. Il est à noter que les personnalités politiques en visite en Israël sont souvent averties à l’avance des égards à avoir dans ce genre de circonstances .
Ce mode de vie est pour le moins différent des codes sociaux qui sont la norme courante en Europe et peut donc provoquer des incidents diplomatiques ou des méprises lorsque les personnes ne sont pas averties en amont.

Partager :