Partager :

Transpirer en juillet n’a rien d’extraordinaire en Israël mais le mois de juillet a battu des records de chaleur. Les températures ont atteint des sommets et ce fut le mois de juillet le plus chaud depuis 1937, date à laquelle le service météorologique a officiellement commencé à enregistrer les températures.
A Jérusalem, par exemple, la température la plus élevée enregistrée en journée a été de 32,9° C. A l’échelle du pays, la température en journée a été de 2 à 2,5° C au-dessus des moyennes saisonnières. (LPH)
Mélange de climat méditerranéen pour toute la côte, et de climat désertique dans le désert, la caractéristique dominante est la présence de deux saisons principales :
– L’hiver, entre novembre et mars, qui peut être très froid avec des chutes de neige dans certaines régions.
– L’été, d’avril à octobre, très chaud, avec des nuits froides dans les régions désertiques. Il fait doux sur la côte en toutes saisons. Toutes les saisons sont propices à la découverte du pays, selon les régions où vous vous rendrez.
LE PLUS. Israël jouit d’un climat méditerranéen caractérisé par de longs, chauds et secs étés et des hivers courts, frais et pluvieux, pouvant ête modifiés localement par l’altitude et la latitude. Le climat est déterminé par la situation d’Israël, entre l’aridité subtropicale de l’Égypte et l’humidité subtropicale de la Méditerranée orientale.
Janvier est le mois le plus froid, avec des températures allant de 5°C à 10°C, et le mois d’août est le mois le plus chaud avec des températures variant de 18°C à 38°C.
Environ 70 pour cent de la moyenne des précipitations dans le pays se situe entre novembre et mars, juin à août étant souvent pluvieux. Les pluies sont inégalement réparties, diminuant brusquement lorsque l’on se déplace vers le sud. Dans l’extrême sud, les précipitations moyennes sont inférieures à 100 millimètres par an, dans le nord, la moyenne annuelle des précipitations est de 1128 millimètres.

Partager :