Partager :

SPECIAL WEEK-END. Un témoignage d’une touriste française qui visite Israël tous les ans. « Après plus d’une dizaine d’années d’expérience sur la pratique de la nudité dans ce pays chaud et ensoleillé voici quelques pistes :
La Mer. 20% de la population juive d’Israël actuelle est revenue d’URSS à la fin du XXème siècle. Cette partie de la population n’a aucun problème avec la nudité. Je dirai même plus, pour eux le problème n’existe pas. Ce sont eux qui sont en maillot de bain court classique (pas le bermuda que portent tous les autres Israéliens) pour les hommes et en – plus ou moins mini – 2 pièces pour les femmes.
Sur toutes les grandes plages textiles de la côte méditerranéenne où ils sont légion, je fais mon footing tranquillement le long de l’eau en string et le dépose sur un bâton ou une pierre pour aller me baigner dans les vagues.
Il n’y a pas de mauvaise pensées attachés au string, c’est plutôt le style Brésil. Idem à la Mer Morte, ou je rentre dans l’eau en string sans commentaires de l’équipe de sécurité avant de le nouer sur les robinets d’eau douce à 15m du rivage et 1 bon mètre de fond pour me baigner nu ensuite plus au large.
Enfin à Eilat, j’ai l’habitude de fréquenter le ponton Nord (longueur environ 30m dans la Mer Rouge) devant l’hôtel Princess.
Sur la plage je vais en string (par exemple pour prendre une douche d’eau douce ou rincer les appareils photos) et sur le ponton je l’abandonne quasi en permanence pour le bain de Soleil intégral et aussi pour aller faire de grands tours dans la mer aux milieux des petits récifs de coraux et des poissons tropicaux de toute beauté.
J’aime beaucoup faire de la photo et de la vidéo sous marines. Ma tenue naturelle dans ces lieux aquatiques paradisiaques, si elle ne manque certainement pas de surprendre les plongeurs avec bouteilles qui passent de temps en temps sous moi et les gens équipés de masques et tuba qui passent à coté, n’a jamais engendrée aucune animosité.
Au bout de quelques jours sur ce même ponton, les gens sont tellement habitués à ma tenue « originale » que j’ai l’impression de passer inaperçu ».

Partager :