Partager :

La mort samedi à Jaffa d’un jeune délinquant fuyard a provoqué de violentes émeutes avant, pendant et après ses obsèques, jusque tard dans la nuit. Les manifestants accusent la police d’avoir « sommairement exécuté » le jeune homme. De son côté la police affirme qu’il s’agissait d’une attitude légitime et légale et que le policier a tiré sans intention de tuer le fuyard.
Dimanche matin, un haut responsable de la police a formellement accusé le Mouvement islamique arabe israélien d’avoir pris prétexte de cet incident pour faire sortir les foules et affronter la police, afin de provoquer à Jaffa le même scénario de violences qu’à Jérusalem autour du Mont du Temple. Plusieurs arrestations ont eu lieu durant la nuit après l’incendie de plusieurs voitures. (Source : Le Petit Hebdo)
Jaffa (en hébreu יָפוֹ, en hébreu standard Yafo, en hébreu tibérien Yāp̄ô ; dans les tablettes de Tell al Amarna de 1350 av. J.-C., Yapu) est la partie sud, ancienne de la ville de Tel Aviv-Jaffa en Israël. C’est un des ports les plus anciens du monde sur la côte orientale de la mer Méditerranée.
Le port de Jaffa, très sollicité dans l’antiquité et au Moyen Âge, était, comme les deux autres ports de la Palestine ancienne — Acre et Césarée — une des étapes importantes de routes de l’Orient des Européens. Au Moyen Âge, Jaffa était une des échelles du Levant, bien que d’une importance secondaire en comparaison d’Acre. Une partie du port et quelques mosaïques antiques ont survécu jusqu’à aujourd’hui.
Jaffa, ville arabe avant l’exode de sa population en 1948, a fusionné en 1950 avec la ville juive de Tel Aviv.

Partager :