Partager :

Israël vendra 32 millions de mètres cubes d’eau potable aux Palestiniens, dans le cadre d’un vaste projet de construction d’un canal reliant la mer Rouge à la mer Morte.

L’avocat Jason Greenblatt, envoyé spécial du président américain, Donald Trump, au Proche-Orient, a effectué de nombreux séjours en Israël ces derniers mois.

Jeudi 13 juillet, Jason Greenblatt a forcé sa réserve pour apparaître devant les journalistes, dans un grand hôtel de Jérusalem-Ouest. Il avait une bonne nouvelle à annoncer – un accord important sur la livraison d’eau potable aux Palestiniens – et il n’était pas seul pour le faire. A ses côtés se trouvaient Tzachi Hanegbi, ministre israélien de la coopération régionale, et Mazen Ghoneim, chef de l’Autorité de l’eau palestinienne. Une rencontre publique rare entre des officiels des deux camps, depuis la rupture des négociations bilatérales, en mars 2014, conduites sous l’égide du secrétaire d’Etat américain John Kerry.

Selon l’envoyé spécial du président Trump, cet accord est l’« illustration des deux parties travaillant ensemble pour un accord profitant à chacun »

Tzachi Hanegbi a rendu hommage à la « médiation passionnée » de Jason Greenblatt. L’accord célébré jeudi était négocié depuis des années. Israël, la Jordanie et les Palestiniens avaient signé un mémorandum tripartite en décembre 2013. Puis Israël et la Jordanie ont conclu un accord en février 2015 pour lancer les procédures avant le début des travaux. Celui entre Israéliens et Palestiniens représente l’étape politique ultime du projet.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr

Partager :