Partager :

Le ministre turc de l’Energie, Berat Albayrak, devrait se rendre en Israël d’ici la fin de l’année afin de conclure un accord pour la construction d’un gazoduc entre les deux pays, a déclaré mercredi le ministre israélien de l’Energie. (Times of Israel)

Selon Sputnik (Octobre 2016) : « Selon la déclaration du ministre israélien de l’Énergie Yuval Steinitz suite aux négociations récentes avec son homologue turc Berat Albayrak, Israël et la Turquie ont lancé les consultations intergouvernementales sur la construction d’un gazoduc sous la mer Méditerranée pour transporter le gaz israélien en Turquie et assurer son transit européen.

Cependant, ce projet suscite des doutes concernant son avenir. Selon l’expert dans le domaine de la sécurité énergétique Tugce Varol Sevim, qui commente ce sujet dans une interview accordée à Sputnik, la réalisation de ce projet semble peu probable pour plusieurs raisons techniques et géopolitiques.L’expert indique que les déclarations d’Israël et de la Turquie ne reflètent que les intentions des deux parties de développer la coopération dans ce domaine. Dans le même temps, Israël a été récemment confronté à de graves problèmes dans le domaine de la production de gaz. Par ailleurs, Israël ne renonce pas à ses plans de vendre son gaz à l’Égypte.

« Compte tenu de tout ça, le projet de coopération énergétique entre la Turquie et Israël ne semble pas réaliste aujourd’hui. On peut plutôt supposer que les deux parties utilisent ce sujet en tant qu’un instrument pour un rapprochement diplomatique bilatéral », indique la spécialiste.

L’expert souligne que l’initiative du projet de construction d’un gazoduc reliant Israël à la Turquie a été lancée par un groupe qui engage deux grandes entreprises turques. Ainsi, comme l’indique la spécialiste, l’État turc ne participe pas directement dans ce processus. Il soutient le projet, mais les négociations sont menées au niveau des entreprises privées ».

Partager :