Israël Hightech. Emission Radio J (94.8FM), les lundi à 7h07.

Par |2017-07-10T07:54:27+02:00juillet 10th, 2017|Catégories : ECONOMIE|
Partager :

Bonjour Chers auditeurs de Radio J.
1. OPTIQUE. La startup israélienne DeepOptics pourrait révolutionner le fonctionnement des verres progressifs. Quatre ingénieurs israéliens spécialisés dans l’optique se sont associés pour développer des verres innovants qui permettent de modifier la correction en temps réel, en fonction de l’objet observé.
Nombreux sont les individus qui, en particulier avec l’âge, accumulent plusieurs défauts de vision, dont la presbytie, qui traduit une diminution du pouvoir d’accommodation de l’œil. Sur les verres progressifs actuels, une zone du verre est adaptée à la vision de près, et une autre à la vision de loin, ce qui mène souvent à des problèmes d’adaptation de la vision et de distorsion des images.
Grâce à cette nouvelle technologie, des capteurs intégrés dans les branches des montures permettent de détecter les mouvements de l’œil afin de calculer l’écart pupillaire, qui varie en fonction de la distance entre l’individu et l’objet regardé.
Lorsque les pupilles sont proches, le verre s’adapte à une vue de près, et lorsqu’elles sont plus lointaines, le verre s’adapte à une vision de loin. Plus spécifiquement, c’est grâce aux cristaux liquides intégrés aux verres que la vision peut être adaptée en temps réel.
L’exploit technologique le plus remarquable de la startup est d’avoir intégré un nombre élevé de cristaux dans le verre afin d’obtenir une résolution parfaite, tout en s’assurant de ne pas gêner la transparence des lunettes et la netteté de la vue. Fonctionnant véritablement comme l’autofocus d’un appareil photo, ces verres constituent une promesse attractive pour de nombreuses personnes souffrant de plusieurs troubles de la vision.
2. HIGHTECH WEB. C’est l’histoire d’une startup israélienne au nom de White-Hat qui rassemble des grands professionnels qui traquent avec un degré d’expertise élevé les pirates du web. C’est une startup qui refuse d’ouvrir ses portes aux journalistes et qui cache les photos de visages de ses employés.
Sharon Nimirovski dirige White-Hat qui compte 34 personnes. Les employés de la startup collectent des renseignements sur les criminels ou sur les attaques de rançon que complotent les pirates.
Selon Times of Israel : « Les clients de l’entreprise sont notamment des entreprises de finance et de santé d’Israël et du monde entier et , ainsi que des ministères israéliens, a indiqué Nimirovski. Avant de lancer White-Hat, il travaillait comme responsable de la sécurité informatique dans une entreprise privée d’Israël, et comme directeur technique d’un hôpital ».
3. ENERGIE.  La start-up israélienne Adam’s Systems Technology, travaille depuis plusieurs années sur un projet assez ambitieux : produire de l’énergie renouvelable à partir des forces exercées par le champ gravitationnel de la Terre sur la matière et la lumière. Le nom de ce projet est Gravitational Energy Absorber Reactor (GEAR).
Une fois abouti, ce projet sera le leader dans la production d’électricité dans les dix prochaines années. Cela réduira considérablement l’utilisation des hydrocarbures et de l’énergie nucléaire. La start-up a développé un modèle théorique basé sur des résultats expérimentaux robustes. Ce modèle montre qu’il est possible de produire de l’énergie avec un rendement 20 fois plus élevé que celui de la fission ou fusion nucléaire.
4. Benyamin Netanyahou et le Premier ministre indien Narendra Modi ont rencontré des dirigeants des principales entreprises israéliennes et indiennes afin de créer un forum conjoint de PDG. La réunion a eu lieu le dernier jour de la visite de Modi dans la région. Netanyahou et Modi ont organisé un déjeuner avec les PDG et ont ensuite visité une exposition comprenant les présentations de six entreprises israéliennes et de quatre entreprises indiennes.

« Nous mettons en place un partenariat afin d’exceller dans l’innovation pour nos peuples et pour le monde entier », a déclaré M. Netanyahou. « Je pense que les talents que nous avons en Inde et en Israël sont étonnants, et les possibilités sont incroyables », a-t-il affirmé.Modi et Netanyahu ont cherché à élargir la coopération entre leurs pays avec une série d’accords dans le domaine de la technologie spatiale, de l’eau et de l’agriculture et la création d’un fonds d’innovation doté de 40 millions de dollars (35 M EUR). La visite de Narendra Modi a marqué le 25e anniversaire de l’établissement de relations diplomatiques entre les deux pays. (Copyrights i24News avec agence)
Partager :
Go to Top