Partager :

Les services de renseignements israéliens ont été exceptionnels. Ce sont eux qui ont joué un rôle clé : détecter les terroristes et éviter à Israël d’attaquer des cibles civiles sur Gaza.

« Nous avons affaire à une opération sans précédent de Tsahal contre le Jihad islamique », a confirmé sur i24NEWS le colonel de réserve Olivier Rafowicz.

« En l’espace de trois jours, l’armée a éliminé trois hauts responsables du mouvement terroriste et détruit ses infrastructures militaires dans le sud de la bande de Gaza, tout cela sans qu’il n’y ait implication du Hamas dans le conflit. Cette opération est le résultat d’un véritable génie militaire au niveau du renseignement, de l’exécution et aussi pour le fait qu’il n’y a eu aucune victime parmi les civils et les soldats », a noté Olivier Rafowicz. 

Celui-ci a par ailleurs fait remarquer que c’était la première fois qu’Israël concluait une trêve non pas parce qu’il souhaitait arrêter les hostilités, mais parce que ses objectifs étaient remplis, en l’occurrence, ici, la mise à genoux du Jihad islamique.

Olivier Rafowicz considère enfin que l’opération Aurore est un message envoyé au Hezbollah et à tous les ennemis d’Israël. « Cette opération, qui a été une véritable surprise, est une réussite au niveau tactique et stratégique. Elle montre une nouvelle posture d’Israël face au terrorisme et face à la bande Gaza. »

SOURCES ET COPYRIGHTS. I24NEWS.
Partager :