Partager :

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faiṣal ben Farḥane, a réaffirmé mardi au Forum économique mondial la position du Royaume concernant la normalisation avec Israël, à savoir qu’il n’y a pas de changement, malgré les récents rapports médiatiques non confirmés suggérant le contraire.

«J’ai abordé cette question à plusieurs reprises dans le passé et rien n’a changé dans notre façon de voir le sujet. Je pense que nous avons toujours considéré la normalisation comme le résultat final, mais le résultat final d’un chemin», a déclaré le prince Faisal lors d’un forum à Davos intitulé «Une nouvelle architecture de sécurité au Moyen-Orient».

«Nous avons toujours envisagé une normalisation complète avec Israël, et j’ai déjà dit qu’une normalisation complète entre nous et Israël, entre la région et Israël, apporterait d’immenses avantages. Nous ne pourrons pas récolter ces avantages tant que nous n’aurons pas réglé la question de la Palestine», a-t-il ajouté en réponse à une question sur les récents rapports médiatiques non confirmés impliquant un accord négocié par les États-Unis entre l’Égypte et Israël.

Pour sa part, le ministre jordanien des Affaires étrangères, Ayman al-Safadi, est également intervenu et a déclaré: «La question clé que nous devrions examiner ici est l’absence absolue d’horizon politique pour résoudre le conflit palestino-israélien.»

«Cette absence d’horizon tue l’espoir, permet l’enrichissement du désespoir et donne du pouvoir à la radicalisation de tous les côtés et c’est quelque chose qui doit être  abordé.»

Ce texte est la traduction d’un article paru sur Arabnews.com

Partager :