Partager :

Depuis lundi 18 octobre, la ministre des Affaires étrangères suédoise est en visite diplomatique en Israël. Il s’agit de la toute première rencontre depuis 10 ans entre la cheffe de la diplomatie suédoise et son homologue israélien, Yaïr Lapid.

Dimanche soir, Ann Linde, ministre des Affaires étrangères suédoise, s’est déplacée à Jérusalem pour une visite diplomatique visant à restaurer les relations entre les deux pays. Depuis 10 ans, la Suède et Israël entretenaient des relations tendues, qui s’étaient encore détériorées en 2014, lorsque la Suède était devenue le premier pays d’Europe occidentale à reconnaître l’État de Palestine.

Avec cette première rencontre en 10 ans, les représentants des deux pays souhaitent développer leur coopération dans plusieurs domaines, notamment la culture, l’innovation, le commerce, mais surtout la lutte contre l’antisémitisme. Quelques jours seulement après le Forum international contre l’antisémitisme à Malmö, Ann Linde s’est en effet rendue au mémorial de l’Holocauste Yad Vashem, une visite douloureuse mais cruciale.

L’objectif de Stockholm est de renouer des relations stables et pacifiques avec Tel Aviv, sans pour autant revenir sur sa position dans le conflit israélo-palestinien. La Suède a en effet annoncé qu’elle continuerait à soutenir une solution à deux États dans le conflit. Un nouveau chapitre s’ouvre donc pour les deux pays, malgré leurs désaccords. Yaïr Lapid a d’ailleurs déclaré : « Les amis ne sont pas obligé de s’entendre sur tout. »

Source : Le Petit Journal

Partager :