Partager :

La société israélienne Airobotics, spécialisée dans la technologie des drones, se prépare à une introduction en bourse à Tel-Aviv cette année et est également sur le point de conclure des accords aux Emirats arabes unis (EAU), a déclaré mardi son directeur général, Ran Krauss.

Une source proche de l’affaire a déclaré qu’Airobotics – qui a levé 120 millions de dollars de fonds privés – prévoit de lever 50 millions de dollars grâce à l’introduction en bourse, sur la base d’une évaluation préflottante d’environ 240 millions de dollars. La source a indiqué que la société prévoyait une cotation en avril, après la publication du prospectus dans deux semaines.

M. Krauss, s’exprimant virtuellement depuis Dubaï, a déclaré qu’Airobotics était engagée avec un certain nombre d’entités de la ville et qu’elle y signerait « prochainement » un premier contrat pour sa ville intelligente et d’autres technologies de drones.

« Dubaï est certainement un des premiers pays à adopter les villes intelligentes et l’innovation en général », a-t-il déclaré. « C’est donc un endroit idéal pour mettre en œuvre notre technologie ».

La technologie de l’irobotique est déjà utilisée dans d’autres endroits comme Singapour, où la police utilise ses drones pour aider à appliquer des mesures de distanciation sociale visant à contenir la propagation de COVID-19.

Fondée en 2014 en tant que fabricant de drones, Airobotics s’est depuis transformée en une société de données. Ses drones peuvent être utilisés dans les villes pour des tâches de navigation et de cartographie, comme l’envoi de vidéos en direct d’un incendie avant l’arrivée d’un camion de pompiers ou la recherche de dommages routiers difficiles à trouver.

M. Krauss a déclaré qu’il s’attendait également à recevoir bientôt aux États-Unis les autorisations de la Federal Aviation Authority pour les vols au-dessus des villes, qui se déroulent à environ 400 pieds au-dessus du sol.

« Une fois que la réglementation sera en place, nous pourrons commencer à voir des drones faire les choses dont nous avons tous rêvé », a-t-il déclaré, en faisant référence aux livraisons de colis, aux contrôles des infrastructures et à la cartographie dans les zones urbaines.

« Nous survolons déjà des zones urbaines en Israël, à Singapour et nous allons commencer à voler à Dubaï au-dessus des zones urbaines », a déclaré M. Krauss, qui s’attend à ce que les récents accords de normalisation avec les EAU et d’autres pays arabes conduisent à « beaucoup de connexions entre les pays dans les prochains mois ».

Source : WorldEinNews & Israël Valley

Partager :