Partager :

Située dans la région du Centre, à 5 minutes de Rishon LeZion et de Ness Ziona, la ville de Beer Yaakov suscite depuis quelques années un grand intérêt.

Au début de l’année, le conseil régional a accepté le plan de développement de Beer Yaakov, qui fera quadrupler sa population. Si, en 2019, la ville comptait 28 000 habitants, avec une croissance moyenne annuelle de 6%, la construction d’ores et déjà lancée de 27 000 nouvelles unités d’habitation la propulsera à plus de 100 000 habitants.
Beer Yaakov bénéficie d’accès directs vers les grands axes du pays : les routes 1 et 431 vers Jérusalem et Tel Aviv, les routes 4 et 6 vers le Nord, et la route 40 vers le Sud. (LPH)

LE PLUS. DANS TELAVIVRE. Des mégas-quartiers vont se développer de plus en plus en Israël. Un méga-quartier est la construction de milliers de logement dans un nouveau quartier doublant parfois la quantité de la population des villes dans lesquelles elles sont implantées.

Alon Greenberg, spécialiste de l’immobilier israélien, a declaré que « ce phénomène des méga quartiers assez unique en Israël a pris de l’ampleur au cours de la dernière décennie. Ce sont d’énormes quartiers de plusieurs milliers de logements qui forment une sorte d’entité indépendante urbaine,une sorte de ville dans la ville « .

C’est le cas par exemple à Kyriat Gat où pas moins de 7000 logements devraient être construits dans un nouveau quartier de la ville récemment créé suite à l’ouverture de la route 6. Les résidents hésitent toujours à habiter à la périphérie de la ville mais des prix relativement bas ont permis d’attirer les gens.

Un des plus grand  » méga quartier  » se situe à Kiryat Bialik, sur des terres qui appartenaient au kibboutz. Le conseil régional a finalement décidé de modifier le statut du quartier, ainsi est née la nouvelle ville  » Beer Yaakov « . La relative proximité de Beer Yaakov par rapport à Tel Aviv ainsi que des prix nettement plus bas que son voisin Rishon Lezion, ont fait exploser la demande.

Un  « Mega quartier » va prochainement être construit à Raanana sur le plus grand terrain que la ville n’ai jamais commercialisée. Cette année, On s’attend à la construction de 3500 logements dans le pays sous la forme de  » mégas quartiers ». Les prix y sont beaucoup plus bas que dans les centres villes.

Partager :