Partager :

Binyamin Netanyahou s’est totalement démarqué des propos tenus lors d’une émission par le ministre sans portefeuille Tsahi Hanegbi concernant la crise sociale qui sévit en Israël : « Quand on dit qu’il y a des gens qui n’ont pas à manger, ce sont des idioties, c’est n’importe quoi! ».

Ses propos ont provoqué une avalanche de réactions outrées, tant dans la classe politique que dans la population ainsi que chez les professionnels des affaires sociales.

Binyamin Netanyahou a réagi samedi soir : « Je déplore ces propos qui tendent à faire croire que la détresse du Corona n’est pas réelle. Comme dans le monde entier, le Corona faits des dégâts en Israël, dans les vies humaines, la santé et la subsistance économique. La détresse est réelle et le Premier ministre s’active 24h/24h pour apporter des réponses, y compris dans l’aide économique et financière aux entreprises et aux familles ».

Après la tempête provoquée par ses propos Tsahi Hanegbi avait présenté ses excuses et tenté d’expliquer ce qui avait motivé cette phrase : « Je présente mes excuses pour cette phrase choquante que j’ai prononcée, mais j’ai voulu dire à ceux qui m’interviewaient que leurs critiques envers le gouvernement étaient extrêmes et grossières, et qu’elles provoquaient l’angoisse parmi la population au lieu de l’espoir. Malheureusement, dans l’emportement du débat, j’ai tenu des propos qui ont pu choquer la sensibilité de la population. Cela n’était pas mon intention et je les retire ».

Partager :