Partager :

La députée Pnina Tamano-Shata quitte le parti de Yair Lapid. Elle est en désaccord avec le Chef de son parti et souhaite rejoindre Gantz. Selon les médias israéliens, B. Gantz et B. Netanyahou – qui se sont entretenus samedi soir – seraient sur le point de signer un accord pour un gouvernement d’union

LE PLUS. Pnina Tamano-Shata, née le à Wuzaba en Éthiopie, est une avocate, journaliste et femme politique israélienne. Membre du parti politique Yesh Atid, elle est députée à la Knesset de 2013 à 2015 et depuis 2018.

Appartenant à la communauté des Falashas d’Éthiopie, Pnina Tamano-Shata effectue son émigration vers Israël à l’âge de trois ans1. Elle étudie le droit à Ono Academic College (en) et devient vice-présidente de l’Association nationale des étudiants éthiopiens2. De 2007 à 2012, elle travaille comme journaliste pour Channel 1. En 14e position sur la liste du parti Yesh Atid pour les élections législatives de 2013, elle est élue députée puisque sa liste remporte 19 sièges. Elle est alors la première femme née en Éthiopie et falashas à siéger à la Knesset1.

En , le Magen David Adom, l’équivalent israélien de la Croix-Rouge, refuse le don de sang de Pnina Tamano-Shata5, ce qui crée une polémique.

Placée en 13e position sur la liste de son parti pour les élections législatives anticipées de mars 2015, elle n’est pas réélue puisque son parti ne remporte que 11 sièges. En , elle redevient député en remplaçant Yaakov Peri, démissionnaire. Elle est de nouveau élue en pour la 21e législature de la Knesset.

Partager :