Apr 21

Vu d'Israël. Yadin Kaufmann mise sur le high tech palestinien.

Authors picture

IsraelValley Desk | CCFI

Headline image

Un article d’Anthony Lesme : "Depuis six ans, Yadin Kaufmann multiplie les initiatives pour développer la high-tech palestinienne. Ce citoyen israélo-américain est convaincu que favoriser les investissements en Cisjordanie pourrait créer les conditions de l’apaisement et d’un dialogue retrouvé au Proche-Orient.

Né à New York, diplômé d’Harvard et de Princeton, Yadin Kaufmann est l’une des personnalités les plus influentes de la high-tech israélienne. En 1987, il rejoint la direction d’Athena Venture Partners, un fonds de risque israélo-américain et participe depuis 30 ans à l’émergence de la Start-up Nation.

“J’ai été l’acteur et le témoin de l’impact de la high-tech sur l’économie israélienne, raconte-t-il. J’ai eu alors pour ambition de créer quelque chose de similaire dans les Territoires palestiniens. Une révolution entrepreneuriale à quelques kilomètres de Jérusalem.” (Lire la suite sur le site d’Usine Digitale).

DANS NOS ARCHIVES.
L’homme d’affaires américano-palestinien Bashar Masri vient d’annoncer le lancement de “Siraj Palestine Fund”, un nouveau fonds qui va investir dans la haute technologie palestinienne. Siraj vient de lever 60 millions de dollars qui vont aider des sociétés à développer le high tech “Made in Palestine”. C’est la première fois qu’un fonds privé spécialisé dans la technologie palestinienne voit le jour. Bashar Masri a déjà fondé, en 1994, Massar International Ltd, une compagnie d’investissement spécialisée dans l’immobilier et le high tech, basée à Ramallah; il a précisé que le fonds Siraj visait une rentabilité de 15% par an.

Juifs et Chrétiens s’unissent pour le high tech palestinien
A l’occasion d’une conférence de presse qui s’est tenue à Ramallah il y a quelques jours, Bashar Masri a annoncé que les investisseurs qui ont placé des capitaux dans le fonds Siraj sont de toutes origines et de toutes religions. On y trouve, côte à côte, le Juif américain Georges Soros (par l’intermédiaire du “Soros Development Fund”), un fonds chrétien de retraite (Pension Boards of the United Church of Christ) ainsi que d’autres investisseurs des Etats-Unis comme l’agence fédérale d’investissement OPIC (Overseas Private Investment Corporation) qui a apporté la moitié de la somme. Un autre investisseur des Emirats Arabes Unis, Crescent Investments LLC, aurait aussi contribué au fonds.

Bashar Masri est un ancien ingénieur chimiste qui s’est reconverti dans les affaires. Il est le planificateur et le fondateur de la première ville nouvelle palestinienne, Rawabi, en cours de construction en Cisjordanie depuis 2007. L’homme d’affaires américano-palestinien compte faire de Rawabi une ville ultramoderne qui sera le cœur d’une Silicon Valley palestinienne spécialisée dans les branches du high tech comme l’informatique, les télécommunications et les fibres optiques. Bashar Masri est aussi à l’origine de nombreux projets immobiliers dans d’autres pays arabes, notamment au Maroc, en Jordanie et en Egypte.

Un pari sur l’économie palestinienne
Ce n’est pas la première fois que des investisseurs étrangers misent sur le high tech palestinien. Mais à l’échelle de l’économie palestinienne, un investissement d’un montant de 60 millions de dollars est tout à fait exceptionnel; il illustre sans doute le potentiel économique et technologique de la main d’œuvre palestinien. Par ailleurs, la technologie pourrait devenir un pont entre économies israéliennes et palestiniennes et elle constituera un des moteurs de croissance du futur Etat palestinien.

Le “Siraj Palestine Fund” ne sera pas le seul à croire en la technologie palestinienne. En 2008, l’américain Cisco Systems s’était engagé à investir 10 millions de dollars dans des sociétés palestiniennes. Des projets de collaboration ont déjà vu le jour avec des sociétés israéliennes et palestiniennes, comme Exalt Technologies, Asal Technologies, et Global Services Software. Le mois dernier, Cisco avait annoncé la prolongation de son engagement en Palestine avec un projet d’investissement de 5 millions de dollars dans le “Moyen-Orient Venture Capital Fund” (MEVCF) qui se concentre sur l’amélioration des technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et sur la création d’emplois dans les sociétés de high tech en Cisjordanie.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Source: (1) http://www.usine-digitale.fr/editorial/yadin-kaufmann-l-israelien-qui-investit-dans-la-high-tech-palestinienne.N527019

Bonjour Chers auditeurs de Radio J. Cette semaine nous allons parler du bitcoin, de dattes, du transfert de technologie, du dessalement, et de Frutarom qui rachète une firme française. 1. BITCOIN. La rapide progression du bitcoin, 2400 dollars pour un bitcoin, conduit à une explosion des échanges. "Bits of Gold" habite la "Bitcoin Embassy", un lieu convivial et amical de rencontre et de ...

IsraelValley Desk | CCFI

Un député israélien coutumier des scandales est parvenu à faire abondamment parler de lui lundi lors de la visite ultra-médiatisée de Donald Trump en arrachant un selfie au président américain malgré les tentatives d'obstruction du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. Oren Hazan n'était pas censé approcher Donald Trump lors de la cérémonie d'accueil à l'aéroport d...

IsraelValley Desk | CCFI

Des centaines de détenus avaient cessé de s'alimenter depuis le 17 avril pour demander l'amélioration de leurs conditions de détention. Ils étaient en grève de la faim depuis plus d'un mois. Pour dénoncer leurs conditions de détention, plus de 800 prisonniers palestiniens emprisonnés en Israël avaient cessé de s'alimenter depuis le 17 avril. Ce samedi, ils annoncent suspendre ...

Ilanit Goldberg (Rehovot) | CCFI

Hossam Haick est l'un des scientifiques vedettes du Technion. Non seulement ce natif de Nazareth âgé de 41 ans et titulaire d'un doctorat de génie chimique de l'Institut technologique de Haïfa, collectionne les récompenses : en 2008, il a fait partie du classement des 35 jeunes chercheurs les plus prometteurs du monde par le MIT. Mais il est parvenu à convaincre l'institut centenaire ...

IsraelValley Desk | CCFI

Les vendeurs de sacs font grise mine. Les Autorités israéliennes ont annoncé cette semaine des chiffres exceptionnels : une baisse majeure de l'utilisation de sacs en plastique d'environ 90%. Les sacs plastiques ne sont plus distribués gratuitement dans les supermarchés pour des raisons écologiques. Ils doivent maintenant être achetés et coûtent 10 agourot, soit un dixième de shek...

Dan Rosch (Paris) | CCFI

Quelle politique à l'égard d'Israël peut-on attendre du nouveau président, en comparaison avec celle menée par François Hollande? Hélène Le Gal (Ambassadrice de France en Israël) : "Ce sera à Emmanuel Macron de définir et d’annoncer les grandes lignes de sa politique étrangère, mais d’après ses déclarations durant la campagne, il s’inscrit dans une certaine continuité...

i24News | CCFI

L’homme d’affaires Israélien Beny Steinmetz accuse le milliardaire George Soros d’avoir cherché à lui nuire en le faisant accuser de corruption en Guinée, et en menant une large campagne de diffamation contre lui. Beny Steinmetz a porté plainte aux États-Unis contre le milliardaire américain George Soros, qu’il accuse d’avoir fait échouer ses projets d’investissement sur ...

IsraelValley Desk | CCFI

L'ex-conseiller de Benjamin Netanyahou mène des audits de sécurité et conseille les maires des villes du sud de la France. Il a piloté les équipes d’intervention du Festival de Cannes. Et il a observé certains dysfonctionnements français dans la prévention des actes terroristes. Parmi eux, la multiplicité des acteurs (police nationale et municipale, gendarmerie, armée de ter...

IsraelValley Desk | CCFI

Une note courte à "la mode Trump". En visite mardi au mémorial israélien Yad Vashem, le président américain Donald Trump a rendu hommage aux six millions de Juifs tués par les nazis à sa manière. Selon europe1.fr :"Après la cérémonie commémorative, le président américain a tenu un bref discours, solennel. "Les mots ne pourront jamais décrire les profondeurs insondables de ce m...

Ilanit Goldberg | CCFI

Au cours de ces trois dernières années, les Russes ont organisé des « Jeux olympiques militaires » annuels où diverses armées du monde se sont affrontées dans des épreuves impliquants des blindés, des parachutistes, des médecins. En 2017, il y aura également et pour la première fois une épreuve impliquant des drones. Ces jeux se tiendront du 22 au 27 Août à Bukovinka, près ...

IsraelValley Desk | CCFI

LE SAVIEZ-VOUS ? La coopération franco-israélienne en recherche dans le domaine du cerveau s’exprime par le biais de L’AFIRNe, l’Association Franco-Israélienne pour la Recherche en Neurosciences née en 2002 à l’initiative de Jean-Claude Picard. Affiliée à l’Association des Amis français de l’Université Hébraïque de Jérusalem (UHJ), l’AFIRNe a ainsi établi une fort...

Eyal Koren | CCFI

Communiqué : "Chers amis, Entrepreneurs et French Tech d'Israël, Vous vous interrogez devant les programmes et les personnalités qui s’affrontent pour les législatives ? Mardi 23 de 19h à 20h30, c'est l'occasion d'échanger avec Benjamin Djiane - candidat, et Amos Schupak - que nous connaissons bien - son suppléant. De nous présenter à eux et de leur poser les questions qui comp...

IsraelValley Desk | CCFI

French Tech Tour Healthcare Israël : 7 startups testent leur potentiel de développement avec Business France, Bpifrance et Medicen Region Pour la deuxième année consécutive, Business France, Bpifrance et le pôle Medicen Paris Region organisent le French Tech Tour Healthcare Israël. Ce programme d’immersion sur mesure dans l’écosystème tech et santé israélien vise à permet...

IsraelValley Desk | CCFI

En 2016, l’Hexagone a mieux profité que d’autres de la spectaculaire vague d’investissements enregistrée en Europe. Globalement, quelque 5 845 projets ont été recensés dans les 43 pays étudiés par EY (y compris la Russie et la Turquie), soit un bond de 15 % en un an. La moitié des projets émane de groupes européens qui s’étendent dans un autre pays du continent, comme le s...

IsraelValley Desk | CCFI

Morphisec, start-up de la cybersécurité, est basée dans le sud d'Israël, à Be'er Sheva. La ville du Sud du pays est devenue la capitale de la lutte contre les cyber-attaques avec notamment IBM qui y a installé un centre spécialisé ou encore le CyberSpark, inauguré par Benyamin Netanyahu en 2014. Près du désert du Negev, l'écosystème y est unique en son genre; depuis la cré...

IsraelValley Desk | CCFI