Mar 30

L’intelligence émotionnelle est primordiale. Article de Muriel Touaty.

Authors picture

MurielTouaty | Culture

Headline image

Au sein de mes activités et celle de directrice du Technion France, l’intelligence émotionnelle est primordiale. Réunir la France et Israël, 2 écosystèmes, 2 cultures, tout deux aux bords de la méditerranée par le facteur humain est majeur car celui-ci est basé sur la confiance et l’éthique.

L’aspect « relation interhumain » est une force d’inspiration, dont l’empathie et la bienveillance sont les clefs pour créer des partenariats stratégiques dans deux écosystèmes différents et pourtant ont tout à faire ensembles.

“Tout est facile dans la vie, il suffit d’être logique et de contrôler ses émotions ”, cette citation de Madeleine Ferron dans chemin des dames, esquisse la place de l’émotion en entreprise.

L’émotion décrite par les psychologues comme « cette réaction psychologique et physique face à une situation » a longtemps été considérée comme une faiblesse, un manque de professionnalisme, rendant parfois difficile l’interaction en milieu professionnel.

Du latin « ex movere » signifiant « bouger en dehors ». L’émotion est une manifestation interne et génère une réaction extérieure. Elle est une réponse à la confrontation d’une situation et à l’interprétation de la réalité. »

René Descartes en identifie, dans les passions de l’âme, six émotions: “l’admiration, l’amour, la haine, le désir, la joie et la tristesse” et toutes les autres en sont composées de quelques unes de ces six ou bien en sont des esquisses.

Qu’est-ce que l’Intelligence Emotionnelle ?
Le terme d’intelligence Emotionnelle (IE) a été créé en 1990 par les psychologues Salovey et Mayer. Ils le définissent comme « une forme d’intelligence qui suppose la capacité à contrôler ses sentiments et émotions ainsi que ceux des autres, à faire la distinction entre eux et à utiliser cette information pour orienter ses pensées à ses gestes. »

L’idée sous-jacente est que si les émotions sont prises en compte au sein de l’entreprise, le monde deviendrait plus coopératif et attentif à l’humain – (Human to Human).

Les travaux de Charles Darwin ont mis en lumière le fait que l’émotion est vitale et qu’elle donne des informations précieuses sur les relations humaines. Cela à poussé, au cours des siècles, à mesurer, évaluer, chiffrer l’intelligence tout en la mettant en opposition à l’émotion.

Les années 70 ont infirmer ou confirmer un profil d’un candidat, il a été développé le Quotient Intellectuel (QI). Puis, dans les années 90, les tests dérivés de Binet en passant plus récemment par le WAIS-IV pour évaluer le niveau d’intelligence des futurs collaborateurs.

Ensuite, leurs ont succédés les tests de personnalité type SOSIE ou PAPI qui donnent plus d’humanité au recrutement. Obsolète, ces « examens » ont laissé place au Quotient Emotionnel.

Cette notion a été utilisé pour la première fois il y a une vingtaine d’années par Reuven Bar-On. Puis, Daniel Goleman (psychologue américain et journaliste au NY Times) écrit Emotional Intelligence (1995) où il traite de l’importance de développer « sa capacité à mettre en mots ses émotions. »

Être à l’écoute de ses émotions permet d’influencer le rapport aux émotions et à ceux des autres.

Rester à l’écoute et est ouvert aux idées différentes. D’avoir la capacité de revoir ses positions, de se remettre en cause à tout moment… L’émotion va donner la possibilité d’impacter la performance individuelle et collective. Le Manager va prendre en compte la dimension émotionnelle de chacun et de son équipe. En accompagnant son équipe dans le changement et parfois la réorganisation. Pour cela le manager doit développer son authenticité et la justesse auprès des équipes.

A l’heure actuelle, où la technologie est accessible à tous et de plus en plus fiable, les enjeux de différenciation se recentrent de plus en plus sur l’humain, sur la réussite des femmes et des hommes, leur créativité, leur développement, leur engagement et surtout leur motivation à réussir.

Comme le dit si bien, Arnaud Desjardins, “Si vous voulez être libre de vos émotions il faut avoir la connaissance réelle, immédiate de vos émotions.” L’Intelligence

Emotionnelle intègre en son sein plusieurs composantes :

La conscience de soi : Est la capacité de prendre conscience de nos états intérieurs, préférences, ressources et intuitions. En reconnaissant nos ressentis et leurs effets, on apprend à reconnaître nos forces et limites, ce qui nourrit la confiance en soi.

La maîtrise de soi : C’est la capacité de gouverner nos émotions et pulsions et de les adapter aux différentes situations; ce qui inclut parfois la capacité de retarder la satisfaction d’une pulsion afin de miser sur un accomplissement beaucoup plus grand. C’est aussi la capacité de se montrer fiable et honnête; s’acquitter de son travail de façon responsable; faire preuve de souplesse devant les changements et être à l’aise avec les approches, les idées et les informations nouvelles ou différentes.

La motivation : Regroupe les compétences émotionnelles permettant d’atteindre nos buts, notamment l’effort, l’engagement face à soi-même, face à son travail, face aux objectifs d’un groupe, d’une entreprise. C’est aussi la capacité à faire preuve d’initiative, c’est-à-dire être prêt à saisir les opportunités; ou encore l’aptitude à l’optimisme, comme le fait de poursuivre ses objectifs avec ténacité, malgré les obstacles et les revers. Les compétences associées à la motivation sont nécessaires à quiconque aspire à développer un projet d’affaires et lancer une entreprise.

L’empathie : c’est la capacité de capter les sentiments et les points de vue des autres et éprouver un intérêt réel pour leurs préoccupations. La passion du service, c’est-à-dire, anticiper, reconnaître et satisfaire les besoins des clients. La relation d’aide, c’est-à-dire, identifier les besoins et les limites d’autrui et stimuler leurs capacités. Le sens politique, c’est-à-dire la capacité à déchiffrer les enjeux des groupes et ses relations de pouvoir. Les personnes empathiques sont plus réceptives aux signaux subtils liés aux besoins et désirs d’autrui. Ces personnes sont douées pour l’enseignement, la vente, la gestion et les autres métiers où l’intérêt pour autrui est primordial.

La maîtrise des relations humaines : Réunit les compétences visant à persuader; envoyer des messages clairs et convaincants; inspirer et guider des groupes, des personnes; initier ou gérer des changements; négocier et résoudre des conflits; cultiver des relations; travailler avec les autres à des objectifs communs et mobiliser une équipe. Les personnes qui savent se rendre populaires aiment diriger efficacement leurs relations. Elles réussissent dans toute entreprise fondée sur des rapports constructifs.

L’IE repose sur le principe de la gestion des émotions, une fois que l’on a compris ses émotions il va falloir les utiliser. L’intelligence émotionnelle est un art d’être. Comme tous les arts, celui-là est très précieux, non seulement pour la qualité de la vie professionnelle, mais aussi pour le développement d’une société responsable et fondamentalement plus humaine. ( Réunir les compétences visant à persuader; envoyer des messages clairs et convaincants; inspirer et guider des groupes, des personnes)

Pour de nombreuse personne interrogés l’IE compte 70% dans le succès des décideurs. Les personnes qui savent se rendre populaires aiment diriger efficacement leurs relations. Elles réussissent dans toute entreprise fondée sur des rapports constructifs.

Dans nos modes de vie moderne où les frontière entre pro et perso sont de moins en moins visibles, l’intelligence émotionnelle devient une part importante.
Pour Frédéric Fougerat, « L’intelligence émotionnelle est peut-être le rempart à une forme de folie que certains voient venir et que seul l’humain pourrait modérer par son humanité. »

SPECIAL ISRAELVALLEY. Il existe des concepts de franchise de restaurants, magasins, qui marchent partout ailleurs... sauf en Israël. IsraelValley a beau sillonner la Startup Nation, nous n'avons toujours pas trouvé d'Anticafe. Au fait, de quoi s'agit-il? Selon (1) : "A quelques pas de la place République, au cœur de Paris, un Anticafé. Le nom, original, sied tout à fait à ce nouveau c...

Dan Rosch (Tel Aviv) | Culture

1. Notre égérie : le Knafeh Loin d’être un simple ersatz du cheesecake, cette pâtisserie d’origine arabe fourrée au fromage est composée de deux fines couches croustillantes de nouilles kadaif (petites vermicelles très populaires dans la pâtisserie orientale, appelées aussi “cheveux d’anges”, pensez baklava), enrobant délicatement un fromage frais, nappées de sirop et saup...

IsraelValley Desk | Culture

Les cérémonies officielles de Yom Hashoah débuteront ce soir en Israël et se termineront demain à la tombée de la nuit. Le jour de la Shoah commémore le génocide de près de 6 millions de Juifs par les nazis. À cette occasion, des sirènes retentissent dans le pays, invitant les Israéliens à se recueillir en silence pendant une minute. Soudain, tout s’arrête, on descend même de v...

IsraelValley Desk | Culture

Vrai? Faux? Une information assez étrange. Une sculpture de Menashe Kadishman plantée à Ramat Gan aurait un pouvoir pour accroître la fertilité des femmes. Le site de Ramat Gan attire un flot permanent de femmes qui souhaitent avoir des enfants. LE PLUS. Menashe Kadishman (né en Palestine mandataire le 21 août 1932, et mort en Israël le 8 mai 2015 (à 82 ans) est un plasticien, sculp...

Eyal Koren | Culture

La mimouna est une fête populaire observée depuis environ trois siècles par les communautés juives originaires d’Afrique du Nord au sortir du dernier jour de Pessa'h. Elle a pris une ampleur particulière en Israël, où elle atteint des proportions quasi nationales. Elle célèbre les retrouvailles entre voisins qui, au vu des nombreuses opinions et coutumes concernant l’interdictio...

IsraelValley Desk | Culture

“Israel Calling 2017” a permis pour la deuxième fois que la majorité des participants à Eurovision Song Contest puissent visiter Israël. Le projet est organisé en collaboration avec le Ministère des Affaires étrangères, le Ministère du Tourisme, le Ministère de Jérusalem et du Patrimoine, le Fonds National Juif, les Entreprises de StandWithUs et les municipalités de Herzliya ...

IsraelValley Desk | Culture

Un article du Grand Rabbin de France. "Pessah nous permet de nous remémorer notre sortie d’Egypte, le retour pour les Hébreux de la liberté et la naissance du peuple juif. C’est aussi le temps où le cœur endurci de Pharaon et de son peuple ne peut plus trouver de prétexte afin de justifier les plaies qui les frappent. La vérité enfin apparaît pour eux et s’accomplit alors la p...

Haïm Korsia (AJ) | Culture

Des statistiques publiées à la veille de Pessah (ce soir premier jour) montrent qu'environ 92 % des foyers juifs israéliens vont fêter le seder de Pessah, 80 % ne vont pas manger de pain pendant cette semaine et 60 % ne vont manger que des produits cacher pour Pessah. A SAVOIR. FIN DE PESSAHE. CELEBRATION, LA MIMOUNA. En Israël, la Mimouna est devenue une fête pour tous et de nombreu...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Culture

SPECIAL WEEK-END. Boulangerie Abulafia. Située au coeur du vieux Jaffa, la boulangerie Abulafia est un arrêt obligé pour se restaurer en ce milieu de journée, que ce soit pour un de ses immenses bagels garnis de fromages, d'olives, d'oeufs et de légumes ou pour un délicieux pita au zaatar, un mélange de thym, de sumac et de sésame. Ces denrées sont toujours fraîchement sorties du four...

IsraelValley Desk | Culture

SPECIAL WEEK-END. Un schnitzel? Si les Israéliens et les Palestiniens sont connus pour leurs excellents falafels et shawarmas, le sandwich au schnitzel, une escalope de poulet panée, est un autre classique telavivien. On le déguste dans un pita ou une baguette, agrémenté de marinades, d'houmous, de tahini ou d'une sauce aux aubergines. Albert's Schnitzel 59, rue Ben Yehuda LE PLUS. ...

IsraelValley Desk | Culture

Depuis le 13eme siècle, un décret religieux interdit aux juifs ashkénazes de manger du riz, des légumes secs et du maïs pendant la semaine de pessah, la pâque juive. Etrangement, le cannabis est aussi considéré comme faisant partie de ce groupe d'aliments traditionnellement interdits. Or juste avant le début de pessah de 2016, un rabbin orthodoxe en Israël a déclaré que fumer ou ...

IsraelValley Desk | Culture

Dans quelques jours, les Schtroumpfs costaud, maladroit et à lunettes partirons à la recherche d'un mystérieux village en compagnie de la Schtroumpfette, comme les bandes-annonces et affiches nous l'ont clairement fait comprendre. Sauf à Bnei Brak, enclave ultra-orthodoxe en périphérie de Tel Aviv (Israël), où le seul personnage féminin des bandes-dessinées créées par Peyo a dé...

IsraelValley Desk | Culture

Maintenant que vous avez travaillé dur pendant ces dernières semaines pour préparer la fête de Pessa’h, le moment est venu de profiter de la Fête de la Liberté avec famille et amis, autour de la table du Seder. Evidemment, servir le meilleur tout au long de la soirée implique de savourer de grands crus et de savourer chaque gorgée, de la première coupe à la dernière. Les Sages ...

Par Ken Stephens | Culture

Enfin, le Nobel de littérature a été remis à son lauréat surprise d’octobre dernier. Après des mois de suspense, Bob Dylan a finalement reçu samedi à Stockholm son prix lors d’une rencontre à huis clos avec les académiciens suédois qui l’ont distingué pour sa poésie. Thomas Mann, Albert Camus, Samuel Beckett, Gabriel Garcia Marquez ou Doris Lessing : à 75 ans, il est le p...

IsraelValley Desk | Culture

Au sentier à Paris un commerçant chinois va voir son voisin Élie pour se plaindre qu'il s'est encore fait cambrioler pour la 37ème fois ce trimestre alors que tous les autres commerçants juifs eux presque pas. Élie le console comme il peut et lui dit: - Mais qu'est ce que je peut faire pour toi ? En quoi puis je t'aider ? Le chinois répond : - Tu me vends Mezouza ! Il faut Me...

IsraelValley Desk | Culture