Mar 20

Cyber Sécurité. Le fonds Orange Digital Ventures est bien présent en Israël.

Authors picture

Eyal Aviv | News

Headline image

Le saviez-vous ? Le fonds Orange Digital Ventures a pris une participation en 2016 au sein de SecBI, une start-up de Beer-Sheva à la pointe dans le développement de solutions pour la détection de menaces avancées de cybersécurité.

Selon une revue spécialisée : « Orange a défini la cyber sécurité comme un de ses axes stratégiques prioritaires" a déclaré Michel Van Den Berghe, Directeur Général d’Orange Cyberdefense .

“Orange Cyberdefense, leader français de la cyberdéfense et acteur majeur en Europe, accompagne les entreprises sur l’ensemble de leurs problématiques de sécurité et les aide à protéger leurs actifs les plus précieux. Orange Cyberdefense rassemble plus de 1 000 collaborateurs constituant l’ensemble des expertises en cyber sécurité de l’opérateur. Plus de 600 entreprises font aujourd’hui confiance au savoir-faire en cyber sécurité d’Orange Cyberdefense en France et à l’international”.

ORANGE a créé un pôle d’investissement dans les startups du numérique en phase de développement doté de 20 millions d’euros pour la première année. Son objectif : financer, via des participations minoritaires, des solutions innovantes, des technologies disruptives et l’invention de nouveaux modèles économiques

Pleins feux sur les startups : ce sera l’un des axes du futur plan horizon 2020 d’Orange, comme l’avait révélé le PDG Stéphane Richard.

EN 2015. REVUE DE PRESSE. L’opérateur télécoms vient d’annoncer la création d’Orange Digital Ventures, un pôle d’investissement qui a « pour mission de détecter et d’accompagner des start-ups en phase de développement initial, en leur apportant le soutien financier dont elles ont besoin à un moment clé. »

Ce fonds, présenté comme « le véhicule corporate d’investissement early-stage d’Orange» sera doté d’une enveloppe de 20 millions d’euros pour la première année. Il investira des tickets allant de 500.000 à 3 millions d’euros afin de prendre des participations minoritaires dans « des start-ups qui transforment le secteur des télécoms et du numérique avec des solutions innovantes, des technologies disruptives ou grâce à l’invention de nouveaux modèles économiques. »
Ambition globale, technologies disruptives

Orange Digital Ventures sera doté d’une équipe d’une dizaine de personnes, en cours de constitution, sous la responsabilité directe de Pierre Louette, le secrétaire général de l’opérateur, le comité de sélection étant également supervisé par Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, la directrice exécutive en charge de l’innovation.

« Notre ambition est globale et nous aspirons à investir dans les startups quelle que soit leur zone géographique d’origine. De Tokyo à San Francisco, en passant par Abidjan, nous nous appuyons sur la présence d’Orange à l’international afin de garantir la meilleure expertise possible. Nous portons un intérêt particulier aux services à destination des pays d’Afrique et du Moyen-Orient » indique l’opérateur sur son site dédié.

Actionnaire et accélérateur

L’ex-France Télécom affiche de nouvelles ambitions, après la création en 2012 d’Orange Publics Ventures constitué avec le groupe de Maurice Lévy et géré par Iris Capital : doté de 300 millions d’euros, ce fonds prend de plus gros tickets (1 à 20 millions d’euros) et a investi notamment dans Netatmo, Scality, Talend, Agorize, Lookout, etc. Il a aussi investi dans Ecomobilité Ventures, aux côtés de la SNCF, Total, PSA.

L’opérateur fait valoir qu’il « se positionne non seulement en tant qu’actionnaire, mais en catalyseur de croissance : la priorité sera le développement économique des entreprises et leur expansion globale », soulignant que les startups pourront bénéficier de sa présence internationale et de sa notoriété. Cependant, les relations entre grands groupes et startups ne sont pas toujours idylliques. Il y a peu, la startup américaine Telesocial a attaqué Orange qu’elle accuse d’avoir pillé son idée d’application de messagerie sociale et même d’avoir piraté ses serveurs en Californie…

Ce nouveau pôle d’investissement vient compléter une démarche d’open innovation engagée depuis quelques mois. En 2013, il a créé Orange Fab, un programme d’accélération de startups, lancé d’abord à San Francisco, puis en France, en Pologne, en Côte d’Ivoire, en Israël et en Asie, à travers lequel il a accompagné 70 startups.

Ces derniers mois, le gouvernement n’a cessé de presser les grands groupes français de collaborer davantage avec les startups et même de les racheter, comme l’a déclaré à plusieurs reprises Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique. Un message également porté par la banque publique d’investissement, Bpifrance, qui va créer « le Meetic des startups et ETI » pour faciliter leur mise en relation.
Delphine Cuny

Anonymous est un mouvement hacktiviste, se manifestant notamment sur Internet. Tous les 7 Avril cette organisation lance une attaque sur Israël avec l'objectif "d'effacer Israël du cyber-espace" Israël a mis ses experts et ses services de sécurité en alerte pour contrer des cyber-attaques attendues de la part d'Anonymous. Le nom de ce collectif est considéré comme un mot fourre-tou...

Eyal Aviv | News

Un groupe de travail consacré au renforcement des relations commerciales entre Israël et la Grande Bretagne va voir le jour mercredi 29 mars. Lord Price, ministre du commerce extérieur, et Eli Cohen son homologue israélien, également en charge du portefeuille de l’Industrie se rencontreront en Israël pour inaugurer cette nouvelle alliance. (Times of Israel) LE SAVIEZ-VOUS? Les compa...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | News

La technologie de la société IceCure détruit les tumeurs du sein en les congelant dans des boules de glace. La société biomédicale israélienne qui a lancé l’application de la cryoablation (un processus qui utilise un froid extrême pour geler et détruire les tissus malades) en tant que traitement pour des tumeurs bénignes du sein (fibroadénomes), a l’intention de développer s...

IsraelValley Desk | News

La Chine veut appliquer une nouvelle politique concernant les investissements dans les pays étrangers, mais Netanyahu a demandé au président chinois Xi Jingping de faire une exception pour Israël, qui a selon lui un faible poids économique. Pékin, au mois de janvier, a décidé de restreindre les capitaux chinois dépensés à l’étranger, pour stimuler son économie nationale. La Sa...

IsraelValley Desk | News

Nouvelle mitigée en Israël. Les chiffres ont été publiés par le journal Haaretz : Teva va licencier prochainement environ 3000 employés, ceci afin de "réduire ses couts". Le Groupe emploie actuellement 57 000 personnes dans le monde, dont environ 6000 en Israël. Teva Pharmaceutical Industries est une entreprise pharmaceutique israélienne domiciliée à Petah Tikva, spécialisée dan...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | News

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Excellente nouvelle pour l'Université hébraïque de Jérusalem qui encaisse $40 Millions suite à la vente de Mobileye à Intel. Le Professeur Amnon Shashua, inventeur du système Mobileye, a démarré ses travaux dans le cadre de sa fonction à l'Université. Mobileye est une société israélienne de haute technologie qui développe des systèmes anti-collisions et...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | News

Intel, The Floor et la Bourse de Tel Aviv (TASE) avec le support de HSBC, Intesa Sanpaolo, Deutsche Bank, CTBC, Accenture et KPMG, lancent un "Blockchain Hackathon" international. Le mot hackathon désigne à la fois le principe, le moment et le lieu d'un événement où un groupe de développeurs volontaires se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative, sur plusieu...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | News

Le Royaume-Uni et les Etats-Unis interdisent plusieurs appareils électroniques en cabine sur les vols en provenance de nombreux pays. Israël n'est pas touché par cette mesure. Les autorités craignent qu'ils puissent dissimuler des bombes. La France réfléchit à prendre des mesures identiques. Selon (1) : "Nouvelles mesures de sécurité dans les avions. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni...

IsraelValley Desk | News

Le Premier ministre pourrait avancer le scrutin prévu en 2019. Une façon de mettre à plat les tensions au sein de son gouvernement, mais aussi de faire oublier ses ennuis judiciaires. Des élections anticipées en Israël ? Peut-être, mais pas tout de suite. Du moins pas avant le retour à la fin de la semaine de Benyamin Nétanyahu, actuellement en voyage officiel en Chine. Dans les cou...

IsraelValley Desk | News

L’incident survenu ce samedi à Orly rappelle que les aéroports français sont des cibles vulnérables. Celui de Tel Aviv, à l'inverse, est présenté comme un modèle du genre en matière de sécurité. Des contrôles à l’entrée du terminal d’Orly auraient-il pu empêcher l’attaque d’une patrouille de militaires? Ou dissuader son assaillant, un homme de 39 ans, de passer à l...

IsraelValley Desk | News

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu est arrivé aujourd’hui en Chine pour une visite officielle. La visite fait suite à une invitation du président chinois Xi Jinping et marque 25 ans de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays. Le président chinois rencontrera le Premier ministre Netanyahu et l'accueillera pour un dîner officiel. Le Premier ministre rencont...

Aharon Kahn | News

L’équipe d’experts qui prépare le premier plan de budget pour l’année 2018 avait reçu des instructions claires de la part de Donald Trump: réduire (parfois de manière drastique) les budgets de nombreux ministères afin d’augmenter ceux des trois départements liés à la sécurité du pays : défense (+10%), sécurité intérieure (+7%) et ministère des Anciens combattants et vé...

IsraelValley Desk | News

Comme chaque année, l'agence de voyages en ligne eDreams publie le classement des meilleurs aéroports du monde selon ses clients qui ont évalué trois critères : les salles d'embarquement, la restauration, et le shopping. Le classement comporte un Top 10 général des grands vainqueurs, établi selon la moyenne générale. Cette année Ben Gourion Airport est à la 8ème place. L’a...

IsraelValley Desk | News

L'État hébreu va faire venir 6000 travailleurs chinois au cours du premier semestre pour endiguer la pénurie de main-d'œuvre qui contribue à perpétuer la crise immobilière dans laquelle le pays est enlisé depuis 2008. Le Figaro : "Un accord signé par les autorités des deux pays prévoit que 20.000 ouvriers chinois seront à terme autorisés à travailler en Israël. Le ministre...

IsraelValley Desk | News