Mar 8

Le Brésil face à la plus grave crise économique de son histoire

Authors picture

IsraelValley Desk | Économie

Headline image

AFP – Le Brésil traverse la pire récession de son histoire, avec une baisse du PIB pour la deuxième année consécutive, alors que les effets des mesures d’austérité du gouvernement se font attendre et que le pays reste miné par les scandales de corruption.

Le produit intérieur brut de la première économie d’Amérique latine a reculé de 3,6 % en 2016, après 3,8 % en 2015, selon les chiffres officiels annoncés mardi.

“Il s’agit de la pire crise économique de l’histoire” du pays, a admis le ministre de l’Economie Henrique Meirelles lors d’une réunion du Conseil du développement économique et social (CDES).

Avec ce recul de 7,2 % sur deux ans, la récession est plus forte encore que pendant les années 30 (-5,3 % entre 1929 et 1933).
Les chiffres dévoilés mardi montrent que le PIB trimestriel a baissé pour la huitième fois de suite : un recul de 0,9 % au quatrième trimestre par rapport au troisième et de 2,5 % sur un an.

Un recul plus important que les prévisions d’économistes consultés par le journal spécialisé Valor, qui s’attendaient à une baisse trimestrielle de 0,6 % et de 2,4 % par rapport à la même époque de 2015.

CHÔMAGE RECORD

Le Brésil a connu une période de forte croissance sous le mandat du président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010), grâce au prix élevé des matières premières et à la forte demande chinoise, alors que l’Europe et les États-Unis étaient plongés en récession.

Il était aussi cité en exemple parmi les pays émergents, grâce à des programmes sociaux qui ont sorti des millions de personnes de la précarité.

La croissance a atteint son apogée en 2010, mais cette période faste a pris fin avec la baisse brutale du prix du pétrole, du soja et d’autres matières premières.

La pays est entré en récession au deuxième trimestre de 2015, au début du second mandat de la présidente de gauche Dilma Rousseff, qui a succédé à Lula avant d’être destituée l’an dernier pour maquillage des comptes publics.

Aujourd’hui, le taux de chômage du Brésil atteint aussi des niveaux record, avec 12,6 % en janvier et 12,9 millions de personnes en recherche d’emploi.

En 2016, tous les secteurs d’activité ont été touchés par la crise, avec une baisse de 6,6 % pour l’agriculture, 3,8 % dans l’industrie et 2,7 % dans les services. Les investissements en biens d’équipement ont par ailleurs chuté de 10,2 %.

Le PIB par habitant a baissé de 4,4 %, pour atteindre 30.407 reais (8.729 dollars au taux moyen de 2016).

Les prévisions de croissance ne sont guère optimistes : 0,49 % en 2017 et 2,39 % en 2018 selon le marché, et une croissance nulle en 2017 et de 1,2 % selon l’OCDE.

Sergio Vale, économiste en chef du cabinet MB Associados prévoit pourtant une croissance de 1 % cette année, stimulée par la production agricole.

Le fait que l’inflation soit sous contrôle peut par ailleurs “accélérer la réduction du taux directeur”, qui a commencé en octobre.

MESURES IMPOPULAIRES

Pour relancer l’économie, le président conservateur Michel Temer a misé sur des mesures d’austérité.

Lors de la réunion du CDES, il a réitéré que sa priorité pour les deux ans qui lui restent de mandat est de “remettre le pays sur les rails” pour que son successeur “puisse conduire la locomotive”.
Après avoir annoncé le gel des dépenses publiques sur vingt ans, le gouvernement planche à présent sur la délicate réforme des retraites.

Des mesures très impopulaires, alors que la cote de M. Temer est déjà au plus bas à cause des scandales de corruption.

Le climat à Brasilia est des plus tendus, dans l’attente de la levée imminente du secret judiciaire sur les confessions explosives d’anciens cadres du géant du BTP Odebrecht, au coeur du scandale de corruption Petrobras.

L’enquête tentaculaire éclabousse l’ensemble de la classe politique et les plus puissantes entreprises de construction du pays, lesquelles s’étaient constituées en cartel pour truquer les appels d’offres de groupe public pétrolier.

Le chef d’État lui-même est cité dans au moins une de ces confessions. Plusieurs de ses ministres ont dû démissionner après avoir eu leur nom associé au scandale.

Source: Le Point

EXCLUSIF. L'ether, une nouvelle monnaie virtuelle complémentaire du bitcoin, suscite l'intérêt massif des firmes israéliennes et des grandes entreprises du monde entier. Depuis le 22 mai 2017, l'Enterprise Ethereum Alliance, qui propose des conseils aux grandes entreprises pour mettre à profit la technologie blockchain, a accueilli 86 nouveaux membres d'envergure. Parmi eux, Deloitte, M...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Économie

Le week-end dernier s'est déroulé à Paris le premier hackathon de l'économie du sexe, le SexTechLab. Soixante-neuf participants ont passé plus de 50 heures à développer des projets liés aux sites de rencontres, aux sextoys ou aux films pour adultes. Des entrepreneurs aguerris leur ont rappelé comme il est dur d'entreprendre dans le sexe. Challenges y était. Sex tech lab, premier ha...

IsraelValley Desk | Économie

La bonne bière israélienne existe depuis fort longtemps. Mais le Whisky "Made in Israël" n'avait jamais été lancé. Tout change à présent ! Le Whisky "Milk & Honey Distillery" est lancé en Israël en Mai 2017. C'est le premier et vrai whisky produit en Terre Sainte. Le whisky est le nom générique d'un ensemble d'eaux-de-vie fabriquées par distillation de céréales maltées o...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Économie

La Banque d'Israël fait office de banque centrale. Le gouverneur est Karnit Flug depuis 2013. La Banque d'Israël est assez originale comparée à d'autres institutions financières, dans le fait que seul le gouverneur décide des changements des taux au lieu qu'ils soient votés par les membres d'un comité directeur. Avant la prise de décision, les discussions se font à deux niveaux : ...

IsraelValley Desk | Économie

D'ici à la fin juin 2018, la quasi-totalité des actifs de Patrick Drahi dans les télécoms auront adopté le nom de la maison mère Altice. Ainsi HOT Telecommunication Systems va changer de nom en Israël. Altice est un groupe multinational présent dans les télécoms, les contenus, les médias, le divertissement et la publicité. L'entreprise qui a racheté de nombreux câblo-opérateu...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Économie

La réorganisation mondiale du secteur pharmaceutique est en action. D'ici fin 2018, le groupe Teva Pharmaceutical Industries va se séparer de 500 employés à Godollo (Budapest). Sous ses deux marques, Teva et Ratiopharm, les médicaments génériques de Teva Laboratoires couvrent 94,8 % du répertoire des génériques. TEVA EN FRANCE. L’organisation en France se répartit entre le siè...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Économie

Québec investira 6 millions $ sur cinq ans à parts égales avec Israël pour soutenir des projets de recherche et d’innovation. Après une visite chez Mobileye, une filiale d’Intel spécialisée dans les véhicules autonomes à Jérusalem, le premier ministre Philippe Couillard a été reçu dimanche matin au gouvernement israélien par leur ministre de l’Économie et de l’Industr...

IsraelValley Desk | Économie

EARLYSENSE propose un système sans contact de monitoring et supervision des patients. Pulsations cardiaques, respiration, etc. Le produit permet le contrôle de divers paramètres, la prévention des escarres et des chutes grâce à des systèmes de capteurs. www.earlysense.com ERIKA CARMEL propose le LASER LLLT-808, le premier appareil laser doux portable au monde aussi puissant et fiable...

IsraelValley Desk | Économie

Le Concours International TravelPlus Airline Amenity Bag Awards, qui a eu lieu à Hambourg en Allemagne, a annoncé ses lauréats. Les prix TravelPlus, attribués par les passagers eux-mêmes, récompensent le meilleur confort à bord et les meilleurs produits dans le secteur du transport aérien, ainsi que l’innovation, le design et la créativité. Cette année, une couverture portable ...

IsraelValley Desk | Économie

Le secteur de la technologie automobile en Israël compte actuellement environ 350 startups, selon IVC Research Center, et Eli Groner estime qu’il pourrait dépasser l’industrie de la cybersécurité. A titre d’exemple, Argus Cyber Secutiy, basé à Tel Aviv, a annoncé au mois de janvier un partenariat avec Qualcomm Technologies pour protéger les voitures contre les piratages. Ot...

IsraelValley Desk | Économie

Bombardier fournit des locomotives double niveau TWINDEXX Vario pour une ligne grande vitesse en Israël. La ligne de train rapide, prévue pour le printemps 2018, reliera Tel-Aviv à Jérusalem. « Notre rôle est avant tout comme équipementier. Le projet est entre les mains d’Israel Railways », pour Marc-André Lefebvre, chargé des communications de Bombardier Transport. Bombardie...

IsraelValley Desk | Économie

Le Boeing 787, également connu par son surnom Dreamliner, est un avion long-courrier. El Al a dépensé pour $1 milliard pour renouveler sa flotte. Officiellement lancé le 26 avril 2004 pour une mise en service en mai 2008, il effectue son premier vol le 15 décembre 20091 et est certifié le 26 août 2011. La première livraison du Boeing 787-8 Dreamliner a eu lieu le 26 septembre 2011 à...

Jonathan Hess | Économie

Le Coller MBA de l'Université de Tel Aviv a lançé cette semaine un cours de "Veille Technologique et Intelligence Economique" pour 49 étudiants venus dumonde entier (tous professionnels). Le Dr Daniel Rouach, Professeur ESCP Europe et Visiting Professor à Tel Aviv University, enseigne ce cours non-conventionnel (de nombreux experts non-académiques et d'horizons très différents font ...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Économie

Inauguration de MAISON de la LITERIE Prestige à Hertzlya en présence de la ministre de l’Intégration, madame Sofa Landver, et l’ambassadrice de France en Israël, madame Hélène le Gal. Le 11 mai, MAISON de la LITERIE Prestige, inaugurait officiellement son premier magasin au 91 rue Hamedinat Hayehoudim à Hertzlya, en Israël. MAISON de la LITERIE, créée en 1980, a été élue ...

IsraelValley Desk | Économie

Le groupe israélien Delek a annoncé l'acquisition de 100 % de Ithaca Energy. Delek, qui possède des actifs d'exploration et de production en Méditerranée orientale, détenait déjà 19,7% d'Ithaca. Le marché de la mer du Nord s'est animé ces derniers mois avec la remontée du pétrole au-dessus des 50 dollars le baril. LE PLUS. Delek Group est un entreprise pétrolière israélienne....

Dan Rosh (Tel Aviv) | Économie