Mar 6

Netflix Spécial. L'espion israélien Eli Cohen sur Canal+.

Authors picture

IsraelValley Desk | Défense

Headline image

Canal+ va travailler en partenariat avec Netflix sur la série “The Spy”, une série qui racontera l’histoire d’Eli Cohen, le célèbre espion Israélien.

La série sera produite par Alain Goldman et réalisé par Gideon Raff ( le réalisateur de la série Homeland ) et racontera l’histoire d’Eli Cohen, cet Israélien d’origine égyptienne qui a espionné la Syrie pour le compte d’Israël dans les années 60. La série sera tournée en Français, elle sera par la suite diffusée en France sur Canal+ mais surtout, elle sera diffusée dans le monde entier sur Netflix.

(http://koide9enisrael.blogspot.fr/2017/03/netflix-et-canal-vont-creer-une.html)

LE PLUS. Eli Cohen, né le 26 décembre 1924 à Alexandrie en Égypte et mort pendu le 18 mai 1965 en Syrie, est un espion israélien. Il est reconnu comme l’un des espions les plus efficaces des temps modernes.

Cohen a notamment contribué à des activités pro-israéliennes en Égypte pendant les années 1950, puis a exercé pour les services israéliens d’espionnage en Syrie. Après avoir approché de près les plus hautes autorités syriennes, il est finalement démasqué et pendu sur la place publique.

Son père, Saul Cohen, né à Alep en Syrie, vit en Égypte depuis ses 7 ans. C’est là que naît Eli dans une famille juive modeste. Il reçoit une éducation religieuse juive orthodoxe. Eli se montre très doué pour les mathématiques (il désire devenir ingénieur après avoir failli opter pour le rabbinat), les langues étrangères et doté d’une mémoire exceptionnelle, ce qui lui rendra service pour ses activités de renseignement.

En 1944, Eli Cohen rejoint le mouvement sioniste d’Alexandrie. Il est impliqué dans des actions clandestines visant à permettre aux juifs égyptiens de rejoindre la Palestine mandataire. Il est emprisonné quelques mois pour son implication dans l’affaire Lavon.

Il rejoint Israël en 1957 à la suite de l’expulsion des juifs d’Égypte après la crise de Suez. Il devient analyste pour le contre-espionnage militaire. Blessé par le rejet de sa candidature au Mossad, il quitte l’armée, devient employé de bureau dans un cabinet d’assurance de Tel Aviv et épouse en 1959 Nadia, une nouvelle immigrante d’Irak.

En 1960, son dossier de candidature étant rouvert, il est engagé par les services de renseignements israéliens en tant qu’« illégal » : ne bénéficiant d’aucun statut protecteur comme celui de diplomate, il opèrera à l’étranger sous une fausse identité. Il est pris en main par Yitzhak Shamir. Le contrôle de ses activités sera transféré au Mossad en 1964.

En 1961, il est envoyé en Argentine (où il existe une forte communauté arabe, un demi million d’exilés) pour y élaborer sa couverture en tant que marchand arabe syrien, notamment de meubles damascènes, sous le nom de Kamel Amin Taabat.

Eli Cohen entretient là-bas de nombreuses relations au cœur des communautés arabes locales, notamment le général Amin al-Hafez, attaché militaire syrien à Buenos Aires. Moins d’un an plus tard, il « revient » à Damas et gagne progressivement la confiance de plusieurs militaires et officiels du gouvernement syrien. Il transmet des informations aux services israéliens par radio et lettres secrètes ou même directement une fois tous les 6 mois au cours d’un voyage d’affaires en Europe, profitant à cette occasion pour rendre visite à sa famille à Bat Yam.

Il joue la carte du parti Baas qui est contre le projet de République arabe unie et entretient progressivement des relations d’amitiés avec des personnalités au plus haut niveau du pouvoir syrien, incluant Hafez el-Assad. Quand celui-ci devient Premier ministre, Cohen-Taabat est même pressenti pour un poste d’adjoint au ministre syrien de la Défense.

Cohen réussit notamment à visiter les fortifications syriennes des hauteurs du Golan. Il rapporte ainsi aux services israéliens la disposition des bunkers et des bases de tir syriens organisés en trois lignes. Certains ajoutent qu’il aurait ainsi suggéré aux officiers syriens que des arbres à eucalyptus soient plantés autour des bunkers syriens pouvant viser le territoire israélien, prétendant officiellement que ces arbres pourraient servir d’abris naturels aux postes avancés. La plantation de ces arbres fut décidée par les autorités syriennes, suivant ses conseils. Cela permit surtout aux soldats de Tsahal de pouvoir facilement localiser les bunkers syriens lors de leur bombardement pendant la Guerre des Six Jours.

"Les forces armées d'Arabie saoudite demeurent les mieux équipées de tous les Etats de la région excepté Israël", souligne l'International Institute for Strategic Studies (IISS), un think-tank basé à Londres. Les besoins militaires du royaume sont allés croissants en raison de l'engagement depuis 2014 de son armée, traditionnellement dévolue à la défense des frontières du roya...

IsraelValley Desk | Défense

Israel Aerospace Industries (IAI) a signé un contrat pour un montant de 630 millions de dollars avec la société aérospatiale appartenant à l'État Indien Bharat Electronics Limited (BEL). Dans le cadre cet accord, IAI fournira au groupe BEL la version navale du système de défense aérienne Barak 8 pour quatre navires de la Marine Indienne. L'accord faisait partie du programme Indie...

IsraelValley Desk | Défense

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 52e édition du salon aura lieu au Parc des Expositions du Bourget du 19 au 25 juin 2017 et réunira de nouveau l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale autour des dernières innovations technologiques. Les...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Défense

Jean-Yves Le Drian est à présent au Quai d’Orsay. Il avait été interpellé au Parlement en décembre 2016 à propos de manœuvres aériennes conjointes entre la France et Israël en Corse, sur la Base 126 de Solenzara. Voici sa réponse écrite au Député Candelier : « Dans le cadre de cet exercice, cinq appareils F15 israéliens ont été déployés aux côtés de Rafale français ...

IsraelValley Desk | Défense

Les discussions sont actuellement en cours entre la société Israélienne de cybersécurité CyGov et le gouvernement de Zambie, pour la mise sur pied d’un Institut de cybersécurité dans le pays. Lors de sa rencontre avec le ministre des Transports et des Communications, Brian Mushimba, le 15 mai 2017 à Lusaka, le général Eli Ben-Meir, directeur stratégique de CyGov, a souligné qu...

IsraelValley Desk | Défense

Etienne Monin pour Radio France : "Au moins 150 pays ont été touchés par la cyberattaque mondiale sans précédent lancée vendredi 12 mai. Parmi les rares pays épargnés : Israël. L'Etat hébreu a fait de la cybersécurité l'une de ses priorités en dotant son armée d'une unité d'élite consacrée à l’informatique et tournée vers la cybersécurité : l’unité 8200. Les futurs exp...

IsraelValley Desk | Défense

L’entreprise israélienne Cellebrite aurait aidé le FBI à déverrouiller le téléphone de l’un des deux terroristes de San Bernardino. Elle travaille avec les polices du monde entier. Le FBI aurait payé environ $900 00 pour casser un code secret. Selon Le Monde : "Un Cellebrite UFED, outil qui permettrait aux enquêteurs d’extraire les données d’un téléphone portable. En ce de...

Ilanit Goldberg (Rehovot) | Défense

L'immeuble est très discret et se trouve à Tel Aviv. IsraelValley a eu l'occasion de rencontrer cette semaine les leaders du CBN en charge des cyberarmes. Les compétences du Cyber Bureau National (CBN) sont larges. Créé il y a plus de deux ans et doté d’un budget annuel de départ de 55 millions de dollars, il dépend du bureau du Premier ministre. Il est chargé d’édicter des dir...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Défense

L'armée israélienne a accusé mercredi l'ONG B'Tselem d'avoir "fabriqué un incident". Dans un film, on peut voir l'un des photographes palestiniens de l'organisation et deux autres personnes s'approcher d'un officier et de ses soldats, qui disent aux trois hommes de ne plus avancer. Le film se poursuit avec une brève altercation essentiellement verbale entre le photographe et l'officier,...

i24News | Défense

DEFENSE. Elbit Systems a annoncé avoir signé un important contrat de "Brazilian Marine Corps". L'objet du contrat de défense (très confidentiel) : la vente de systèmes de communications très sophistiqués. La Marine brésilienne (portugais : Marinha do Brasil) est la branche navale des forces armées brésiliennes. Avec 48 000 hommes et femmes (dont 3 200 appelés), elle met en œuvre ...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Défense

Une base militaire israélienne s'est équipée en technologies de réalité virtuelle (VR) pour entraîner ses soldats au combat. Les casques 3D servent à reproduire les conditions d'une attaque dans les tunnels creusés à la frontière avec la bande de Gaza. LE PLUS. L'expression « réalité virtuelle » (ou multimédia immersif ou réalité simulée par ordinateur) renvoie typiqueme...

IsraelValley Desk | Défense

L'ex-Monsieur renseignement de Donald Trump, Mike Flynn, devient conseiller de NSO, le champion israélien des logiciels espions selon Intelligence onLine. JSS News : "Mike Flynn a intégré la société israélienne NSO Group, l’un des leaders mondiaux des malwares et logiciens espions. C’est NSO Group, qui avait réussi a pirater un iPhone – prouvant ainsi que « des failles existent...

IsraelValley Desk | Défense

A l’occasion de son salon dédié à l’innovation, la Direction générale de l’armement en France a réuni plusieurs experts pour s’interroger sur l’utilisation potentielle de la technologie blockchain dans le domaine de la Défense. En Israël depuis déjà des mois les services de recherche de Tsahal et les industriels de la défense s'intéressent également à ce domaine qui fasc...

IsraelValley Desk | Défense

Israël a diffusé lundi une mise en garde « sérieuse » à ses citoyens leur enjoignant à ne pas se rendre sur l’île tunisienne de Djerba, où des centaines de pèlerins juifs célèbreront la fête de Lag Ba’Omer mi-mai. LE PLUS. DANS "JEUNE AFRIQUE" EN 2016. Le pèlerinage juif de la Ghriba, sur l'île tunisienne de Djerba, dans le sud du pays, a débuté mercredi sous haute surve...

IsraelValley Desk | Défense

Les forces de défense israéliennes conduisent depuis plusieurs années l’intégration d’éléments autistes au sein du programme Roim Rachok (« voir loin, prévoir »). Sélectionnés en raison même de leur singularité cognitive, de leur tendance à l’obsession, à la répétition, au perfectionnisme, de leur capacité à s’isoler de l’environnement pour se livrer intégraleme...

Benjamin Wirtz | Défense