Mar 5

Vu d'Israël. Peugeot-Citroën rachète Opel et Vauxhall à General Motors (GM)

Authors picture

IsraelValley Desk | France-israël

Headline image

Difficile de savoir quel sera l’impact en Israël du rachat par Peugeot de Opel et Vauxhall. La firme de Sochaux (très active en Israël depuis très longtemps) a convaincu General Motors (GM) de lui céder Opel et Vauxhall. Des acquisitions qui pourraient porter ses ventes à 5 millions de véhicules d’ici quelques années. le mettant au niveau du deuxième groupe de constructeurs automobile en Europe.

Selon Capital (1) : "PSA change de dimension. Le constructeur automobile tricolore (3,15 millions de véhicules vendus en 2016) s’est entendu avec General Motors pour lui racheter sa filiale européenne, Opel/Vauxhall (1,15 million), a-t-on appris de deux sources proches du dossier. Samedi, Peugeot-Citroën et GM ont annoncé qu’une conférence de presse serait organisée lundi matin à 9h15 au siège du constructeur français, sans plus de précisions.

L’opération, grâce à laquelle PSA compte porter en quelques années ses ventes au-dessus de 5 millions d’unités, contre 3,15 millions l’an dernier, a été approuvée vendredi après-midi par le conseil de surveillance du constructeur français, a indiqué une des sources. “Elle devrait être présentée lundi matin”, a-t-elle dit. Elle fait du nouveau PSA le n°2 du vieux continent, avec une part de marché cumulée de près de 16%, derrière le leader Volkswagen (25%).

PSA et Opel, qui ont déjà trois programmes communs de véhicules, n’ont pas souhaité commenter ces informations. Aucun commentaire n’a pu être obtenu dans l’immédiat auprès du ministère de l’économie, qui représente l’Etat au capital de PSA dont il est l’un des trois actionnaires de référence, à parité avec la famille fondatrice Peugeot (UG-19,06 € 2,89 %) et le chinois Dongfeng. Opel avait déjà écourté vendredi une réunion avec le personnel à son siège de Rüsselsheim au motif, entre autres choses, que la direction ne pouvait pas discuter des conditions d’une éventuelle acquisition par le groupe PSA.

Le rachat d’Opel, qui signe aussi la sortie définitive de General Motors d’Europe après l’arrêt brutal, entre 2014 et 2015, de la commercialisation de sa marque Chevrolet sur le continent, a suscité dans un premier temps une vague de craintes en Allemagne, où se trouve la moitié des effectifs d’Opel, et en Grande-Bretagne où la filiale commercialise ses véhicules sous la marque Vauxhall.

Réagissant aux dernières informations dans le dossier, le syndicat CGT a fait part de ses inquiétudes quant aux conséquences d’un rachat d’Opel sur l’emploi. “Pour les salariés, qu’ils soient en Allemagne, en Angleterre mais aussi en France, la CGT les appelle à se préparer dès aujourd’hui à défendre collectivement leurs intérêts communs par-delà les frontières”, écrit le syndicat dans un communiqué.

Depuis que l’existence de discussions sur le projet d’acquisition a été révélée le 14 février, les négociations se sont poursuivies sans relâche, notamment sur la question de la prise en charge du déficit des retraites d’Opel et sur celle de la commercialisation éventuelle de véhicules Opel sous pavillon PSA hors d’Europe.

Sur le premier point, d’un coût estimé à environ 10 milliards d’euros, une source au fait des discussions a indiqué vendredi que GM avait accepté d’en couvrir une partie en injectant “un montant substantiel”, ouvrant ainsi la voie à un accord sur les clauses de non concurrence demandées par GM. Selon les sources, les discussions semblaient dans l’impasse cette semaine après que le groupe américain a réclamé des limitations sur des ventes d’Opel en Chine en échange d’une prise en charge partielle du trou des retraites.

Plusieurs sources ont régulièrement dit que, sauf contretemps dans les négociations, l’objectif de PSA et de GM était d’annoncer l’opération sur Opel avant le coup d’envoi du salon de l’automobile de Genève, qui ouvre ses portes mardi à la presse".

Source: (1) Capital

Questions de LPH à Boaz Bismuth, journaliste israélien, spécialiste des relations internationales pour Israël Hayom et spécialiste de la France. En Israël et même ailleurs, on compare parfois Macron à Obama. Et vous? Boaz Bismuth (B.B.) : "Dès le début, j’ai comparé Macron à Obama. Il est comme lui, jeune, il apporte quelque chose de nouveau tout en étant un pur produit du ...

IsraelValley Desk | France-israël

Le premier magasin "Maison de la Literie Prestige" ouvre en Mai 2017 à Hertzlya Pitouah. Pierre Elmalek, président fondateur de Maison de la Literie va inaugurer très prochainement ce superbe magasin. La société créée en 1980, a été élue meilleure chaîne de magasins 2015-2016 dans la catégorie ‘salons et literie’ et est leader européen dans le secteur, avec 340 magasins entr...

IsraelValley Desk | France-israël

Le député Pierre Lellouche : « J’ai des désaccords absolument fondamentaux avec Emmanuel Macron sur des sujets majeurs, à commencer par le terrorisme », dit-il, ou encore sa déclaration sur la colonisation vue comme un crime contre l’humanité ou la gestation pour autrui. « Je ne voterai pas pour Madame Le Pen, mais je ne voterai pas pour Monsieur Macron. Je ne donnerai pas de consi...

IsraelValley Desk | France-israël

Jeudi 27 avril, le congrès ‘Innovatech 17’ va ouvrir ses portes à Paris, permettant la rencontre de ‘stars’ de l’innovation israélienne et de près de 250 représentants des plus grands groupes français. L’événement, organisé en partenariat par l’office pour la coopération industrielle et la promotion des investissements étrangers au ministère israélien de l’Econom...

IsraelValley Desk | France-israël

En Israël, les Français d'Israël ont voté largement pour François Fillon qui se retrouve à la première place. Loin derrière, Emmanuel Macron se retrouve en deuxième position. Sans surprise, Hamon a un pourcentage de votes très bas (0,98%) ! Les résultats officiels donnent Fillon à +60,40% des votes. Le Front National a fait un score très faible 3,72%. Meyer Habib qui était ...

Eyal Koren (Tel Aviv) | France-israël

Bonjour Chers auditeurs de RadioJ. A. FRANCE-ISRAEL. Le premier investisseur français dans les secteurs agricole et agroalimentaire UNIGRAINS sera dans les prochains jours en Israël. Créée par les céréaliers français, UNIGRAINS est une société financière de capital-investissement, spécialisée en agro-alimentaire et agro-industrie, et dotée d’une expertise sectorielle unique...

IsraelValley Desk | France-israël

Au micro du journaliste Frédéric Haziza, Emmanuel Macron avait livré sa vision du potentiel de développement des échanges franco-israéliens et avait dépeint la « start-up nation » comme une source d’inspiration pour moderniser le modèle économique français. « En Israël, il y a un goût du risque, une culture du risque. On l’a oublié, mais c’est aussi dans les gênes de ...

IsraelValley Desk | France-israël

Selon nos propres constatations les Français d'Israël, surtout ceux de Tel Aviv, ont du s'armer de patience pour pouvoir voter. Entre une à deux heures d'attente avant d’accéder à leur bureau de vote. Aucune nervosité dans les files d'attente. Le Monde : "Que ce soit à Berlin, Londres, Montréal ou encore Hongkong, les Français de l’étranger devaient s’armer de patience avant ...

Eyal Koren | France-israël

Le premier investisseur français dans les secteurs agricole et agroalimentaire UNIGRAINS sera dans les prochains jours en Israël. Créée par les céréaliers français, UNIGRAINS est une société financière de capital-investissement, spécialisée en agro-alimentaire et agro-industrie, et dotée d’une expertise sectorielle unique. LE GROUPE SE PRESENTE : UNIGRAINS accompagne sur l...

Ilanit Goldberg | France-israël

INDEPENDANCE DAY. Cette année, pour la première fois, un Juif de Diaspora sera invité à allumer l’une des douze torches de la cérémonie traditionnelle ouvrant les festivités de la Fête de l’Indépendance d’Israël, Yom Haatsmaout. Comme d'habitude les juifs de France, qui sont arrivés en masse ces cinq dernières années, sont les grands oubliés. Le lobby des immigrants juifs am...

Ilanit Hayut | France-israël

Emmanuel Macron est revenu sur le cas de Mohamed Saou, ce référent d’En Marche! dans le Val d’Oise, suspendu de ses fonctions pour des publications jugées controversées sur les réseaux sociaux. Un militant que l’ancien ministre de l’Economie a qualifié de "type bien" au micro de Beur FM vendredi, tout en admettant "un ou deux trucs un peu plus radicaux" de sa part. Interpell...

IsraelValley Desk | France-israël

Nir Barkat est invité en Juin prochain à Paris pour l'Assemblé Générale de l'Unesco. Barkat est un homme d'affaires et un homme politique israélien. Ancien membre du Likoud et de Kadima, il a été élu maire de Jérusalem le 11 novembre 2008. Diplômé en informatique, titulaire d'une maîtrise en administration publique de l’université hébraïque de Jérusalem, capitaine dans une...

Ilan Dreyfus | France-israël

Très visible à la télévision et sur les réseaux sociaux, Meyer Habib a confirmé dans la revue "Gesher" sa candidature pour les prochaînes élections législatives.. BIO EXPRESS. Né le 28 avril 1961 à Paris, est un dirigeant d'entreprise, responsable associatif et homme politique franco-israélien. Directeur général du groupe Vendôme à Paris, spécialiste de joaillerie, il est, ...

IsraelValley Desk | France-israël

Un article de Usine-digitale. "La start-up israélienne AppsFlyer, qui a levé plus de 83 millions de dollars depuis sa création en 2011, aide les marques à mesurer et optimiser leurs campagnes marketing mobiles. Présente au Mobile World Congress de Barcelone, la start-up nous a détaillé sa collaboration avec son client La Redoute. « Nous cherchons à rajeunir notre cœur de cible », ...

IsraelValley Desk | France-israël

Emmanuel Navon, enseignant à Tel-Aviv et analyste, explique pourquoi il soutient François Fillon. Emmanuel Navon est enseignant à l'Universite de Tel-Aviv et au Centre interdisciplinaire de Herzliya, Senior Fellow au Forum Kohelet, et analyste pour la chaine i24news. LE TEXTE. Il aura fallu beaucoup de colère froide pour me pousser dans l'arène de l'élection présidentielle françai...

IsraelValley Desk | France-israël