Feb 22

Le divorce en Israël et les « nouveaux immigrants »

Authors picture

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Headline image

Le divorce d’un couple soulève plusieurs questions notamment quant à la séparation des biens du couple, l’existence éventuelle d’un contrat de mariage, la compétence juridictionnelle, la procédure de divorce… Ces questions se posent d’autant plus lorsque le couple en question est un couple d’Olim Hadashim (nouveaux immigrants) qui divorce en Israël.

Le contrat de mariage

Lorsqu’un couple d’Olim divorce en Israël, il se pose tout d’abord la question de savoir comment le divorce va être réglé et notamment on peut se demander si le contrat de mariage conclu valablement en France entre ces deux époux est valable en Israël de telle sorte qu’il continuerait à régir leur situation.

Loi applicable au divorce d’Olim hadashim de France

Pour la détermination de la loi applicable, la question se pose de savoir quelle loi appliquer lorsqu’il existe un élément d’extranéité. Or, par hypothèse, dans le cadre d’un divorce en Israël d’un couple d’Olim Hadashim de France, cet élément existe.

La loi israélienne des « relations matrimoniales entre époux » dispose que la loi du premier domicile des époux sera applicable au divorce des époux.
Toutefois, d’autres facteurs ont vocation à entrer en considération, notamment un certain nombre d’années de résidence du couple sur le territoire de l’Etat d’Israël après le mariage peut influencer la détermination de la loi applicable.

En Israël, pour les olim hadashim de France ces distinctions ont lieu d’être mais elles sont insérées dans un système complexe qui diffère selon que la date du mariage soit antérieure ou postérieure au 1er septembre 1992, ce système provenant de la convention de la Haye, étant assez complexe, il faut l’assistance d’un avocat pour le mettre en œuvre de manière adéquate.
La compétence juridictionnelle

Il existe deux juridictions en Israël qui traitent des questions liées à un conflit familial : le Tribunal aux affaires familiales et le Tribunal rabbinique.

Ainsi, dans le domaine des lois relatives à la famille et au statut personnel, il y a deux juridictions concurrentes. L’instance qui sera compétente pour connaitre de l’affaire sera déterminée à la suite d’une « course » : le premier à présenter son assignation est celui qui choisira laquelle des instances recevra la compétence dans son affaire. C’est la « course aux compétences ».

Il résulte de tout cela que les Olim Hadashim qui divorcent en Israël doivent être au fait du caractère international du divorce et de tous les problèmes dus à la loi applicable. C’est pourquoi, ils doivent s’entourer d’un avocat spécialiste du droit de la famille israélien et du droit international privé.

La procédure de divorce en Israël 

Comme dans tous les pays, la procédure de divorce en Israël est complexe, particulière, en réforme permanente et nécessite l’assistance d’un avocat compétent en matière de divorce pour la meilleure défense possible. 
La nouvelle procédure de divorce en Israël
Une réforme de la procédure de divorce en Israël a eu lieu, dans le but de réduire les conflits entre les époux dans le cadre d’une procédure de divorce, d’entrainer une procédure de conciliation obligatoire avant le déroulement des débats et de réduire le dommage financier et moral causé aux familles, et notamment aux enfants mineurs. Cette loi est entrée en vigueur le 17 Juillet 2016. 

Au terme de la nouvelle loi, celui qui entend présenter une assignation dans le cadre d’un conflit familial doit présenter dans un premier temps une demande de « conciliation » du conflit sans qu’il soit besoin que cette demande comprenne de prétentions ou de faits relatifs au conflit ou à la compétence de l’instance juridictionnelle. En pratique, il suffit qu’une partie remplisse le formulaire, qu’elle choisisse l’instance qui lui est préférable et qu’elle présente le formulaire.

Après la présentation du formulaire, s’ouvre un délai de 45 jours durant lequel les parties doivent effectuer 4 réunions de conciliation au département d’assistance auprès du Tribunal aux affaires de famille ou du Tribunal Rabbinique. Pendant ce temps, l’une des parties peut demander de s’adresser au tribunal mais uniquement pour recevoir une aide urgente telle qu’une demande d’interdiction de sortie du territoire ou une demande de pension alimentaire provisoire.

Après ce délai, la partie ayant présenté l’assignation est compétente pour présenter une assignation auprès de l’instance de son choix.

Un acte d’assignation en mains propres vous a été remis 

S’il s’agit d’une assignation en recouvrement d’une pension alimentaire, il faudra présenter un acte de défense dans les 15 jours, le délai étant de 30 jours dans tous les autres cas. Ce délai permet de préparer une réponse à l’assignation, et ce dans le cadre d’un document appelé « Acte de Défense». L’acte de Défense contient tous les renseignements et documents permettant au tribunal de comprendre la situation.
Il faut veiller à ce que l’acte de défense soit soumis dans un délai raisonnable.

La procédure des moyens de preuve

Chacune des parties présente une déclaration principale sur l’honneur ainsi qu’au nom des témoins qu’il désigne faire témoigner.
Durant l’audience des moyens de preuve, chacun des témoins est interrogé par l’avocat de la partie adverse. 

La remise de la décision de justice

Après la procédure des moyens de preuve, le Tribunal donne aux parties la date de production des conclusions. Après le dépôt des conclusions des deux parties, le Tribunal rend sa décision.

Le système judiciaire en Israël

Le système judiciaire israélien est fait de procédures complexes qui nécessitent de connaitre le droit. Il en résulte qu’il est absolument nécessaire de se faire représenter par un avocat dans toute procédure.

Attention, cet article est publié a titre d’information générale et ne constitue pas une consultation juridique. N’hésitez pas a faire appel a un avocat en cas de besoin.

Liane Kehat, Avocate, Notaire et Mediatrice
32 rue Touval, Ramat Gan
Tel 03-6126367
Lkehat@Lkehat-Law.co.il
www.kehat-law.com

REVELATIONS. Que ce soit en termes d'impôt sur le revenu, de cotisations sociales payées par l'employé et par l'employeur, Israël se retrouve par un taux deux fois plus faible que la France°. Selon Les Echos : "La France quant à elle fait figure de parent pauvre dans le paysage international. Tel est l'un des enseignements du rapport annuel sur la « taxation des salaires » publi...

Eyal Koren | Droit et fiscalité

En Israël, d'un point de vue économique, un compte joint est plus avantageux que deux comptes séparés, et permet l'économie d'environ 200-300 shekels/an en matière de frais de tenue de compte, commissions diverses. Par ailleurs, et plus les rentrées d'argents sont grandes sur le compte (et en ce sens 2 salaires sont plus importants qu'un) plus vous avez la possibilité de négocier a...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le parlement israélien vient de décider que les seniors de plus de 80 ans ne feront plus la queue. Une nouvelle loi leur permet de passer devant tout le monde pour aller directement au guichet de la banque ou de l’administration, ou encore à la caisse du supermarché. C’est Itzik Schumi de l’Union sioniste, alliance centre gauche des partis d’opposition, qui a initié cette loi. L...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Pour la première fois dans les annales de la justice israélienne, des juges et des procureurs menaceraient de faire faire grève si leurs revendications concernant les conditions de leur retraite ne sont pas satisfaites. L’information a été rapportée par le quotidien Yedioth Aharonoth. Cela n’était encore jamais arrivé. Mais à présent, le Comité central de l’association du B...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Jusqu'ici, la situation des Français d'Israël sur le plan fiscal était simple. Elle était et reste régie par la convention franco-israélienne de non double imposition de juillet 1995. Pour ce qui concerne les retraités français, après leur alya, soit ils relevaient du secteur public et assimilés (collectivités territoriales, etc...) et ils continuaient à payer des impô...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le Dr Daniel Rouach (co-Fondateur d'IsraelValley) était à Berlin cette semaine. Il a été entendu en qualité de témoin le mardi 21 mars 2017 au Palais de Justice du Kammergericht, la Cour Supérieure de Berlin située à Schöneberg. Dans une atmosphère de sécurité maximale (nombreux policiers allemands armés, contrôles draconiens aux entrées du tribunal) , une audience solennell...

Eyal Aviv (Kikar Hamedina) | Droit et fiscalité

La police a estimé que la maire de Netanya Myriam Feierberg, devait être poursuivie en justice pour ‘corruption, fraude et abus de confiance’. Elle recommande aussi d’entamer des poursuites contre son ex-mari, Elie Feierberg, et son fils Tsafrir ‘pour des délits de fraude et de tentative de recevoir des pots-de-vin’. L’affaire a débuté en septembre dernier. La maire avait ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

En 2011, le ministère français des Finances avait imaginé imposer les Français résidant hors de France en assujettissant à la CSG les revenus de leur patrimoine. Ce fut le Plan Baroin. Plan auquel, alors Vice-présidente de l’Assemblée des Français de l’étranger, je réussis à faire obstacle en intervenant auprès des milieux politiques arguant de l’impopularité d...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le Prof. Nili Cohen, professeur en chaire à la Faculté de Droit de l'Université de Tel-Aviv, ancien recteur de l'Université et présidente de l'Académie israélienne des Sciences recevra le Prix Israël 2017 dans le domaine des études de droit "pour la vigueur de ses recherches, qui explorent et brisent les frontières de la pensée". Le  Prof. Nili Cohen a fait toutes ses études, du...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Droit et fiscalité

Naftali Benett a annoncé que le Prix Israël 5777 dans le domaine de la recherche en droit serait attribué cette année au professeur Nili Cohen dont les travaux sont connus en Israël et dans le monde. Nili Cohen, née en 1947, est considérée comme l’une des meilleures juristes d’Israël qui s’est spécialisée dans le droit civil. Elle est la présidente de l’Académie nat...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

ATS – La Suisse ne devrait plus subventionner des ONG accusées d'être impliquées dans des actions antisémites ou des campagnes de boycott d'Israël. Le National a accepté une motion UDC en ce sens. Le Conseil des Etats devra se prononcer. Des révélations mettent régulièrement en évidence les relations douteuses entretenues par des ONG bénéficiant plus ou moins directement de su...

David ILLOUZ | Droit et fiscalité

Le Parlement israélien a annoncé lundi 6 mars avoir voté une loi interdisant l’accès à l’Etat hébreu aux partisans de son boycott international. « Aucun visa ou aucune autorisation de séjour de quelque type que ce soit ne sera accordé à une personne n’étant ni un citoyen israélien ni un résident permanent si elle, ou l’organisation ou l’institution dans laquelle elle ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le ministère israélien de la Justice a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête sur des faits de corruption présumés lors de l'achat de sous-marins allemands dans lesquels seraient impliqués des proches de Benjamin Netanyahu. Le ministère a toutefois précisé que le premier ministre n'était pas considéré comme un suspect dans cette affaire. L'avocat personnel de Netanyahu dans le ...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

Le glas a sonné pour les opérateurs israéliens d’options binaires.Le ministère des Finances a publié aujourd’hui (jeudi) un mémorandum de droit – un amendement à la loi sur les valeurs mobilières, qui interdit les sites commerciaux israéliens qui offrent aux clients étrangers des trading sur les options binaires.L’amendement indique également que « même les sociétés ayant...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité

C'est un changement assez radical dans la composition de la plus haute instance judiciaire israélienne. Quatre nouveaux juges à la Cour suprême du pays ont été désignés mercredi 22 février au soir. Des nominations intervenues après des mois de bras de fer entre la présidente de la Cour et la ministre de la Justice, Ayelet Shaked. Et finalement, les candidats retenus sont ceux soutenus...

IsraelValley Desk | Droit et fiscalité