Feb 16

Le champ magnétique terrestre n'est pas près de s'inverser, d'après les chercheurs de l'Université de Tel-Aviv

Authors picture

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Science

Headline image

L’affaiblissement du champ magnétique qui protège la terre contre le rayonnement cosmique et le vent solaire n’est pas un phénomène nouveau, et il n’y a aucune raison de supposer qu’il indique une inversion de ses pôles qui mettrait l’humanité en péril, comme le craignent certains chercheurs.

C’est ce qui ressort d’une nouvelle étude originale multidisciplinaire, menée par le Dr. Erez Ben-Yosef, le Prof. Oded Lifschitz et le doctorant Mike Millman du Département d’Archéologie de l’Université de Tel-Aviv, en collaboration avec le laboratoire magnétique Scripps de San Diego aux Etats-Unis.

Les chercheurs, qui sont parvenus à reconstituer la puissance du champ magnétique terrestre à l’époque du royaume de Juda en examinant des dizaines de jarres datant du 8e au 2e siècle avant notre ère, ont constaté qu’il était beaucoup plus faible qu’aujourd’hui et qu’il a “récupéré” depuis. Conclusion: le champ magnétique terrestre n’est pas en danger d’effondrement.

Les résultats de l’étude, à laquelle a également participé le Dr. Ron Shaar de l’Université hébraïque de Jérusalem, ont été publiés le 13/02/17 dans la prestigieuse revue PNAS.

“Le champ magnétique permet l’existence de la vie sur Terre telle que nous la connaissons”, explique le Dr. Erez Ben-Yosef. "Il nous protège du rayonnement cosmique et des vents solaires, sert à de nombreux animaux pour s’orienter, et a un impact direct sur beaucoup d’autres processus de la nature, comme la production d’isotopes dans l’atmosphère.

C’est grâce à lui que les aiguilles de nos boussoles s’alignent en direction nord-sud. Cependant, le champ magnétique de la terre reste une énigme scientifique entourée de mystère. Pour Albert Einstein la compréhension de la source de ce champ est l’un des cinq mystères les plus importants de la physique » .

MESURER LE CHAMP MAGNÉTIQUE ANTIQUE

Le champ magnétique est généré par la partie dite externe du noyau terrestre, à une profondeur de plus de 2900 km et à une température supérieure à 4000 degrés. Ce noyau externe est principalement constitué de fer liquide. Le déplacement du fer, matière conductrice d’énergie, produit un champ magnétique en raison de la rotation de la Terre autour de son axe. Depuis le milieu du 19e siècle, on a mené des mesures de la force de ce champ, qui indiquent son affaiblissement.

“Depuis le moment où l’on a commencé à effectuer ces mesures, la Terre a perdu environ 10% de son champ magnétique”, précise le Dr. Ben-Yosef. "En outre, nous savons que l’affaiblissement de sa puissance est associé au phénomène de l’inversion des pôles nord et sud, qui se produit en moyenne tous les 250 000 ans.

Le champ  diminue alors pratiquement jusqu’à zéro. Certains chercheurs voient dans la baisse actuelle de l’intensité du champ magnétique terrestre l’annonce d’un tel renversement. L’inversion des pôles inquiète certains et nourrit un bon nombre de théories alarmistes. Bien que la plupart des scientifiques estiment que même une inversion des pôles ne constituerait pas une catastrophe, certains pensent que nous ne pourrons pas exister sans champ magnétique. De toute évidence, toutes ces interrogations conduisent à la question de la force du champ magnétique dans le passé, avant que l’on ait commencé à le mesurer".

UNE BASE DE DONNÉES D’UNE AMPLEUR SANS PRÉCÉDENT

Pour mesurer le champ magnétique antique, il faut utiliser des matériaux géologiques ou archéologiques, qui l’ont “enregistré” pendant sa formation. Ces matériaux, comme le basalte par exemple, contiennent des particules magnétiques qui se sont agencées en conformité avec le champ magnétique en se refroidissant.

D’une manière générale, les vestiges archéologiques comme les poteries, les briques de terre ou d’argile, les tuiles et les fourneaux constituent une source plus précise que les matériaux géologiques de la puissance du champ magnétique au cours des  10 000 ans qui se sont écoulés depuis que l’homme a appris à utiliser le feu.

Pour réaliser cette recherche, les chercheurs se sont basés sur les études archéologiques  menées sur l’ancien royaume de Juda. “Du 8e siècle au 2e avant notre ére, il existait en Judée un système bureaucratique organisé” explique le Dr. Ben-Yosef. "On  avait pour habitude de poinçonner les poignées des jarres de stockage de différents sceaux, par exemple celui “Pour le Roi”. Ces cachets nous permettent de faire correspondre une date exacte à la puissance du champ magnétique enregistré par les jarres, à quelques décennies près, et donc de reconstituer 600 ans de champ magnétique antique, une base de données d’une ampleur sans précédent".

Les jarres marquées du sceau «Pour le Roi» du royaume de Juda ont été envoyées au laboratoire des champs magnétiques du Prof. Lisa Tauxe de l’Institut Scripps de San Diego. Les résultats obtenus montrent qu’il n’y a aucune raison de craindre l’affaiblissement du champ magnétique de nos jours, car il était beaucoup plus faible à l’époque, et a “récupéré” depuis. “L’examen de ces jarres a montré que l’intensité du champ magnétique a alors diminué de 20% en 30 ans, de sorte que son affaiblissement de 10% au cours des 180 dernières années n’est pas une cause particulière de préoccupation”, a déclaré le Dr. Ben-Yosef. 

“L’étude nous montre que le champ est volatile. Ces nouveaux résultats viennent en fait conforter des conclusions précédentes que nous avons publié en 2009, indiquant que la force du champ magnétique était 2,5 fois plus forte il y a 3000 ans qu’actuellement, soit le champ le plus fort dans l’histoire de la Terre, phénomène que nous avons appelé le ‘pic géomagnétique de l’Age de fer’”.

En plus de son apport à la compréhension du champ magnétique de la terre, les chercheurs espèrent que la nouvelle base de données contribuera également à une meilleure appréhension de l’archéologie locale. "C’est une relation à double sens.

Nous pouvons utiliser une jarre datant de l’an 630 avant notre ère et en mesurer les propriétés magnétiques pour reconstituer la force du champ magnétique antique de la terre, ou bien nous pouvons prendre une jarre dont nous ne connaissons pas l’âge, et utiliser le champ magnétique antique pour la dater. Nous souhaitons établir une base de données sur le champ magnétique antique qui constituera un outil supplémentaire pour la datation archéologique dans la région, similaire à celle au carbone 14 ».

Source: Ami-universite-telaviv

Les vétérinaires de la clinique HaClinica de Tel Aviv ont développé une expertise particulière dans le domaine de la chirurgie réparatrice de l’escargot, se spécialisant dans la réparation des coquilles brisées.(T.0.I) ESCARGOT PLUS. La crème de bave d´escargot est reconnue pour prévoir et éliminer des rides, atténuer des stries, éliminer des cicatrices causées par des ble...

IsraelValley Desk | Science

Deux sociétés israéliennes, Evogene et Rahan Meristem ont développé avec succès des variétés de bananes qui ont été testées sur le terrain pour être résistantes à la cercosporiose noire, la maladie la plus dommageable qui menace les plantations de bananes commerciales. De plus, cette découverte élimine la nécessité d’utiliser des fongicides. L’usine Evogene Ltd (TASE: E...

IsraelValley Desk | Science

Alors qu’on les perçoit bien souvent comme inanimés et incapables d’interactions, de plus en plus de recherches semblent indiquer que les végétaux communiquent entre eux, s’échangeant des informations, et même, des nutriments. On vous révèle ce secret de la nature. Ces dernières années, plusieurs études ont montré l’existence d’un réseau entre les végétaux, appelé ...

IsraelValley Desk | Science

Le Dr. Gal Ribak et son doctorant Eyal Dafni du Département de Zoologie de l'Université de Tel-Aviv ont révélé le mécanisme de propulsion de l'aleurode du tabac, ou mouche blanche. Cette découverte pourrait aider les ingénieurs en aéronautique à développer dans l'avenir des avions légers possédant un mécanisme de décollage original et beaucoup plus efficace que ceux qui existent ...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Science

Notre start-up israélienne Adam's Systems Technology, travaille depuis plusieurs années sur le premier projet de ce genre : la production d'énergie renouvelable produite par les forces exercées par le champ gravitationnel de la Terre sur la matière et la lumière (à ne pas confondre avec l'énergie produite avec les cascades ou les barrages hydroélectriques). Le nom de ce projet exceptio...

IsraelValley Desk | Science

En Mars 2016, l’astronaute Scott Kelly revenait sur Terre, établissant un nouveau record mondial du temps passé dans l’espace, 340 jours. L’objectif de sa mission, définit par l‘International Space Station (ISS) fut de comprendre les réactions du corps et son adaptation face à un environnement et un climat hostiles...... A terme, se jouait l’espoir de minimiser les risques enc...

IsraelValley Desk | Science

Le gouverneur Cuomo annonce un partenariat innovateur entre New York Genome Center et le Technion Israel institute of Technology afin d’accélérer les progrès dans les sciences de la vie. Ce partenariat est annoncé après le déjeuner de travail sur le développement économique de l’État de New York et d’Israël avec le Maire de Jérusalem Nir Barkat et les dirigeants d’entrepri...

Muriel Touaty | Science

Business France Tel Aviv propose d’accompagner des entreprises françaises sur la 16ème conférence IATI BIOMED Israël, l'un grand rendez-vous international dans le domaine des Sciences de la Vie (Biotechs/ Medtechs/ Pharmas etc.). Grâce à une équipe export qualifiée et au travers de rencontres BtoB, les entreprises françaises seront accompagnées et conseillées tout au long de l’é...

IsraelValley Desk | Science

Au-delà de l'intellect pur, certaines personnes sont intelligentes émotionnellement. Elles sont ainsi capables de faire preuve de caractère afin de ne pas se laisser froisser par certaines situations. Elles sont plus faciles à vivre sur bien des aspects et savent passer à autre chose. Atlantico : Pour chacun des éléments de personnalité suivants, en quoi sont-ils révélateurs de l'i...

IsraelValley Desk | Science

Notre start-up israélienne Adam's Systems Technology, travaille depuis plusieurs années sur le premier projet de ce genre : la production d'énergie renouvelable produite par les forces exercées par le champ gravitationnel de la Terre sur la matière et la lumière (à ne pas confondre avec l'énergie produite avec les cascades ou les barrages hydroélectriques). Le nom de ce projet exceptio...

Aharon Kahn | Science

Il est possible, en laboratoire, d’obtenir des températures aussi basses que celles des confins de l’univers. Une équipe de l’Institut Weizmann, dirigée par Pr. Roee Ozeri, étudie la physique de gaz quantiques à des températures de l’ordre d’un millionième de degré. Cette équipe peut atteindre de tels records avec des gaz inertes ou avec des gaz ioniques où chaque particule ...

IsraelValley Desk | Science

Le 12 janvier 2017 [1], le premier faisceau d’électrons a été créé et a réalisé un premier tour dans l’accélérateur de particules du projet SESAME, qui, bien qu’à l’origine un projet de l’UNESCO, est devenu un projet indépendant intergouvernemental en 2004, ralliant un très grand nombre de pays du Moyen-Orient. SESAME est un projet scientifique de grande envergure lanc...

IsraelValley Desk | Science

Les Étudiants de l'école ORT Ironi Daled de Moan, ont peut-être trouvé un moyen de contourner le danger que représente la diminution des populations d'abeilles dans le monde. Dans le cadre d'un projet de cours d'ingénierie scientifique, les élèves ont développé un dispositif de pollinisation autonome. La caméra du mini drone identifie les fleurs appropriées, les appro...

IsraelValley Desk | Science

Des chercheurs du Département de zoologie de l’Université de Tel-Aviv ont réussi à isoler et découvrir une bactérie spéciale qui contient d’énormes quantités d’arsenic. Ce produit chimique est considéré actuellement comme étant la cause principale de la pollution des eaux de la planète. Les chercheurs, en collaboration avec des collègues du Technion et de l’Université ...

IsraelValley Desk | Science

L’Université de Tel-Aviv et son département de neurosciences, la Sagol School of Neuroscience, a publié dernièrement sa recherche sur des lunettes 3D capables de stimuler la mobilité des personnes atteintes d’hémiplégie. Menée par le Professeur Roy Mukamel et ses étudiants, l’étude a permis d’effectuer un pas en avant conséquent sur le traitement des membres paralysés, ...

IsraelValley Desk | Science