Jan 12

Industrie: le gouvernement israélien lance un plan de redressement

Authors picture

Jacques Bendelac | Économie

Headline image

En Israël, la compétitivité de l’industrie est en perte de vitesse : le gouvernement concocte un “plan de renforcement de l’industrie israélienne”.

Les industriels israéliens ont été entendus : les pouvoirs publics se penchent enfin au chevet de l’industrie qui souffre, depuis longtemps d’une perte de sa compétitivité sur les marchés internationaux. Certes, le rythme de la croissance israélienne reste accéléré : en 2016, le PIB a augmenté de 3,8%, et cela en dépit de la morosité qui règne sur l’économie mondiale.

Cependant, la décomposition de la croissance par secteur indique que l’industrie connaît une progression très lente : la branche “industrie et mines” a augmenté d’un petit 1,6% en 2016, ce qui reflète sa perte de compétitivité à moyen terme. Voilà plus d’un an que les industriels israéliens demandent l’intervention des pouvoirs publics pour tirer le secteur du marasme dans lequel il est plongé. Aujourd’hui, le gouvernement semble les avoir entendus.

Cette semaine, le Conseil des ministres hebdomadaire a discuté d’un “plan de renforcement de l’industrie israélienne”. Objectif : « améliorer l’environnement d’affaires de l’industrie en Israël afin d’accroître l’attractivité des investissements et de renforcer la productivité des diverses branches industrielles, en particulier des petites et moyennes entreprises ».

PERTE DE COMPÉTITIVITÉ

Il était temps que les pouvoirs publics interviennent : sur les marchés étrangers, les produits de l’industrie israélienne ont de plus en plus de mal à trouver des débouchés : en 2016, les exportations industrielles (diamants exclus) ont même reculé de 3,5%, après avoir déjà reculé de 4,3% en 2015.

La cause principale de la perte de vitesse de l’industrie israélienne est connue : un shekel trop fort handicape les exportations, réduit la compétitivité des produits israéliens et rogne la marge de rentabilité des entreprises.

Mais ce n’est pas tout : l’industrie israélienne doit aussi affronter des problèmes structurels. Elle est fortement concentrée et les exportations industrielles ne sont réalisées que par un petit nombre de grandes sociétés. De même, si l’investissement a augmenté de 11% en 2016, seulement quelques entreprises ont sont responsables. D’où l’urgence d’aider aussi les PME à décrocher des débouchés extérieurs et à accroître leurs activités.

RÉGULATION ÉTOUFFANTE

Autre obstacle au développement de la production industrielle en Israël : la trop forte régulation des pouvoirs publics. Régulièrement, les rapports de l’OCDE tirent la sonnette d’alarme : selon l’indice PMR (Product Market Regulation) qui mesure le poids de la régulation sur le secteur privé, Israël est classé à la deuxième place (parmi les 34 pays membres de l’OCDE) pour le poids de la bureaucratie qui pèse sur ses entreprises.

Le gouvernement vient donc de mettre sur place une commission composée de représentants des ministères des Finances et de l’Industrie, du patronat israélien et de diverses organisations économiques. Le mandat de la commission est large : mesures d’encouragement à l’industrie, aides aux exportations, allègement au recrutement de nouveaux salariés, recherche de débouchés étrangers, réduction des procédures bureaucratiques, etc.

La commission devra remettre ses recommandations au gouvernement israélien d’ici au 15 mai 2017.

Jacques Bendelac (Jérusalem)

Narendra Modi, qui se rendra en Israël en Juillet 2017, vise à mettre l'Inde sur une trajectoire de croissance similaire à celle de la Chine et travaille à intégrer Israël dans les énormes réformes qu'il dirige. Entre autres examiner la possibilité de lancer des méga-projets conjoints dans les domaines de l'agriculture et de la qualité de l'eau d'une valeur de plusieurs milliards de ...

Aharon Kahn (Jérusalem) | Économie

Surprise totale en Israël. Cofix, le Roi du prix fixe, va faire passer ses prix de 5 shekels à 6 shekels. La raison officielle invoquée : les ingrédients coûtent trop chers. En fait les actionnaires de Cofix veulent gagner bien plus. Normal, non ? ARCHIVES DE TEL AVIVRE. COFIX la chaîne alimentaire bien connue des israéliens et des touristes proposant des jus de carottes, jus d’oran...

Eyal Koren | Économie

Hyundai Motor a vendu 39.086 unités en Israël l'année dernière, devenant le meilleur vendeur pour la première fois en trois ans, selon les données. Kia Motors s'est classé deuxième avec 38.069 unités vendues. En 2015, Kia était la marque la plus vendue dans ce pays, suivie par Hyundai. Le premier constructeur automobile sud-coréen a représenté 13,6% du marché automobile israé...

IsraelValley Desk | Économie

L’Office central de la statistique a publié hier une donnée impressionnante: le produit intérieur brut (PIB) a fait un bond de 6,2% en donnée annuelle durant le 4e trimestre de l’année 2016. Il s’agit de la plus forte hausse trimestrielle depuis le 2e trimestre 2013. D’après les estimations, l’économie à progressé de 5% sur le second semestre après une croissance de 3,2%...

Aharon Kahn | Économie

La direction et la Histadrout ont indiqué qu'un accord a été conclu sur le statut et la rémunération des pilotes âgés de 65 à 67 ans. La Histadrout (Fédération générale du travail en Israël) et la direction de la compagnie aérienne ont confirmé que la crise chez El Al Israel Airlines Ltd. était terminée. Les pilotes n'ont pas encore fait d'annonce officielle. Selon un com...

Aharon Kahn | Économie

Le Bureau central de la statistique reporte que les prix de l’immobilier étaient en baisse de 1,2% pour le mois allant du 15 novembre au 15 décembre par rapport au mois précédent. Les efforts du ministre des Finances Moshé Kahlon ont porté leur fruits, après un rapport sur une baisse de 20% des transactions sur le second semestre, du fait de la taxe à l’achat pour les investisseu...

Aharon Kahn | Économie

Selon un des top manager de la Banque Julius Baer en Suisse, le processus de rachat de la Banque Leumi Suisse (il y a de cela deux ans)a été un succès. Julius Bär ou Julius Baer est la plus grande banque suisse de gestion de titres, basée à Zurich. La société date des années 1890 et fut fondée par le banquier du même nom1. En septembre 2005, Julius Bär acquiert les banques pri...

Ilan Korit | Économie

EasyJet a annoncé qu’elle est devenue la plus grande compagnie aérienne étrangère en Israël. Selon les chiffres publiés par l’Autorité aéroportuaire israélienne pour le mois de janvier, easyJet est maintenant second transporteur en nombre de passagers après El Al. EasyJet a transporté plus de 56.000 passagers le mois dernier, soit une augmentation de près de 10% par rapport à j...

IsraelValley | Économie

La mission du FMI a conclu sa visite en Israël et a félicité le ministre des Finances au sujet de la performance de l'économie du pays. « Les perspectives économiques de l'entreprise israélienne sont fortes. Israël a renforcé ses réalisations économiques en 2016 et a réduit la dette du PIB, le déficit public était de 2,1% du PIB, contre un objectif de 2,9%». En deux mots, les ...

IsraelValley | Économie

Nathalie Hamou, Correspondante à Tel-Aviv de Les Echos :"Rien ne va plus pour Teva Pharmaceutical. Non seulement le leader mondial des génériques a dû annoncer le départ de son PDG, Erez Vigodman, resté seulement trois ans à la tête du groupe israélien, dont il n'a pu assurer le redressement. Mais vingt-quatre heures plus tard, le laboratoire de Petah Tikva (près de Tel-Aviv) a dû au...

IsraelValley Desk | Économie

Les réserves de devises étrangères d'Israël ont franchi la barre des 100 milliards de dollars en Janvier, leur plus haut niveau depuis que la Banque d'Israël a été créée en 1954. Les réserves en devises se sont élevées à 101,6 milliards de dollars à la fin du mois de Janvier, soit une augmentation de 3,16 milliards de dollars par rapport à la fin du mois de décembre. Une déc...

IsraelValley Desk | Économie

LE LIVRE A LIRE. DANIEL HABER "Les surprises de l'économie d'Israël " "Ce livre est d’abord ma propre surprise de découvrir, en enseignant en Israël depuis cinq ans, une économie vibrante et un peuple qui a les mêmes soucis que nous : l’emploi, le coût de la vie, la maison, l’éducation des enfants, la plage du week-end et les vacances, si possible à l’étranger. Un pays ...

IsraelValley | Économie

Erez Vigodman quitte son poste suite à l’échec de l'acquisition de la société Actavis Generics et une baisse de 50% dans le prix de l’action. Le conseil d'administration de Teva a décidé de nommer le Prof. Yitzhak Peterburg comme remplaçant temporaire de Vigodman en tant que PDG jusqu'à la nomination d'un directeur général permanent. Vigodman, administrateur depuis 2009, a ...

Aharon Kahn | Économie

Selon les estimations fournies par le magazine Globes, 44.000 véhicules neufs ont été livrés en Israël le mois dernier, ce qui est supérieur au précédent record mensuel de 36.000 en janvier 2016. Le marché automobile israélien est donc sur le chemin d’un nouveau record. Selon les estimations, 44.000 voitures neuves ont été livrées en janvier, soit une moyenne de 1.760 véhicul...

IsraelValley Desk | Économie

La société basée à Migdal Ha'Emek conservera la propriété de ses activités de polymérisation de nylon et de fibre de nylon. La société américaine de matériaux spécialisés Celanese Corp. (NYSE: CE) a racheté le portefeuille de produits Nilit Plastics de la société israélienne. L'acquisition comprend des accords clients et des installations de fabrication, de technologie et d...

Aharon Kahn | Économie