Jan 11

Les 3 start-up israéliennes de la réalité augmentée qui rêvent d'un destin à la Cimagine, racheté par Snapchat

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Après Cimagine, d’autres start-ups israéliennes prennent leur rêve pour une réalité… augmentée. La dernière acquisition de Snapchat a jeté une nouvelle lumière sur un secteur en pleine expansion.

Le réseau social américain Snapchat aurait procédé à l’acquisition de la start-up israélienne Cimagine pour 30 à 40 millions de dollars, selon le très sérieux Calcalist, le premier quotidien économique israélien. Contacté par l’Usine Digitale, Cimagine a refusé tout commentaire, semblant prise de court par cette médiatisation non contrôlée.

Selon des indiscrétions encore à confirmer, l’entreprise israélienne pourrait accueillir un centre de recherche et développement dans le domaine de la réalité augmentée. Snapchat entend peut-être aussi creuser le sillon de l’e-commerce grâce à une technologie de pointe qui a déjà fait ses preuves auprès de Coca-Cola, John Lewis Partnership (JLP) et Shop Direct, l’un des plus gros détaillants britanniques et clients de Cimagine.
 
L’entreprise aux 40 employés a développé en quatre ans une solution qui permet d’utiliser une tablette ou un smartphone pour évaluer la capacité d’un objet ou d’un appareil électrique à entrer dans l’espace qu’il doit occuper. Par exemple, lorsque Coca-Cola veut placer une machine à boisson non alcoolisée dans une épicerie, la solution 3D de Cimagine lui permet de trouver le bon endroit à la bonne taille. Il en va de même pour la sélection de meubles de salon ou tout autre objet.

D’autres jeunes pousses israéliennes commencent elles aussi à avoir le vent en poupe sur ce marché qui pourrait atteindre au moins les 90 milliards de dollars d’ici 2020, selon Digi-capital.
 
LUMUS

Fondée en 2000, Lumus  s’est spécialisé dans le développement et la production d’écrans de réalité augmentée à destination des smartglasses. L’entreprise basée à Rehovot a levé récemment plus de 45 millions de dollars et compte Daqri, HTC et Thales comme partenaires.

La solution Lumis est basée sur son guide à onde breveté, le Light-guide Optical Element permettant à la lumière projetée de voyager à travers une lentille transparente. Ce n’est que lorsque la lumière atteint le champ de vision de l’utilisateur que les surfaces partiellement réfléchissantes projettent toutes les couleurs à la fois en créant une image AR.

S’adressant à une clientèle professionnelle dans les domaines médicaux, avioniques ou logistiques, Lumus veut désormais se tourner vers le grand public. Au dernier CES de Las Vegas, l’entreprise a annoncé deux nouveaux prototypes, les modèles Sleek et Maximus. Ce dernier permet de profiter de la réalité augmentée dans un champs de vision de 55 degrés. Il peut se placer sur des lunettes de vue et profiter au plus grand nombre.
 
INFINITY AR

C’est le dernier investissement israélien d’Alibaba. Pour 15 millions de dollars, le géant chinois a acquis en novembre dernier 25% de cette start-up basée à Jérusalem, spécialisée dans des systèmes de réalité augmentée pour la médecine, les jeux vidéos et les procédures de simulation en milieu professionnel.

La technologie d’InfinityAR peut transformer n’importe quel dispositif en une plateforme puissante d’augmentation de contenu, en utilisant des appareils photo stéréoscopiques simples. Leur moteur avancé de réalité augmentée offre une représentation 3D précise des scènes numériques de l’environnement physique actuel. Cela permet aux utilisateurs d’interagir intuitivement avec le contenu augmenté dans leur environnement physique, en utilisant de simples mouvements manuels.
 
RIDEON

Basée à Tel-Aviv, loin des pistes enneigées, RideOn  a créé un premier masque de réalité augmentée pour les accrocs de la poudreuse. Financée par Indigogo en 2015, la jeune pousse a créé un masque de 240 grammes qui permet d’afficher des pistes de slalom virtuel, de localiser ses amis sur les pistes et bien sûr d’enregistrer ses plus belles descentes.

Le petit bijou fonction avec un système Android 4.4 et coûte entre 500 et 600 dollars. Il a déjà convaincu des centaines de passionnés. Aujourd’hui, RideOn veut conquérir d’autres disciplines comme le parapente, le paint- ball, l’automobile ou encore les courses aquatiques.

Par Anthony LESME

Source: L'Usine Digitale

Pourquoi les géants des sociétés américaines comme Intel ont besoin de nouvelles technologies israéliennes pour faire avancer leurs activités? Pour comprendre l'impact fort et croissant des start-up israéliennes sur la scène technologique américaine, considérez le Super Bowl LI de ce mois-ci. Intel et FOX Sports ont dévoilé une technologie de lecture "Be the Player" à 360 deg...

Judith Douillet | High-Tech

Le groupe Volkswagen s’est associé à Mobileye en vue de créer un système de navigation pour véhicules autonomes. Volkswagen a ainsi annoncé lundi qu’il utiliserait les caméras et capteurs de Mobileye, ainsi que ses technologies de localisation pour ses futurs modèles. Les deux entreprises pourront ainsi collecter des données sur l’état des routes (marquage au sol, signalis...

IsraelValley Desk | High-Tech

Depuis 3 ans, nous suivons le parcours de l’étonnante startup israélienne Consumer Physics et de son scanner moléculaire infrarouge, le SCIO, récompensé à plusieurs reprises, notamment par l’UNESCO en 2015, par le Forum Economique Mondial et dernièrement, lors de l’édition 2017 du CES de Las Vegas (5-8 janvier). Aujourd’hui, Consumer Physics intègre le SCIO à un Smart...

IsraelValley Desk | High-Tech

Apple s’est à nouveau tourné vers l’Israël pour faire une nouvelle acquisition (sa quatrième sur place après Anobit en 2011, PrimeSense en 2013 et LinX en 2015). Celle-ci concerne RealFace, un spécialiste de la reconnaissance faciale. Selon les indiscrétions du journal local Times of Israel, Apple a déboursé environ 2 millions de dollars pour mettre la main sur cette start-up cré...

David ILLOUZ | High-Tech

De l'anniversaire du FrenchTech Hub Israël à la CyberTech TLV 2016, en passant par la start-up Dov-E, tour d'horizon de l'actualité économique et numérique de Tel Aviv avec Cyril Cohen-Solal.   LA START-UP DU MOIS: DOV-E Dov-E est une start-up israélienne créée en 2014 qui révolutionne l’interaction et l’engagement client en utilisant l’ultrason de courte et longue port...

IsraelValley Desk | High-Tech

L'investissement populaire dans des start-up prometteuses est plus qu'une mode, c'est devenu une discipline financière à part entière. Et où mieux que dans la Nation start-up trouver les plus belles pépites ? Ce 16 février, tout ce qui compte dans la révolution technologique du XXIe siècle s'est donné rendez-vous dans la capitale israélienne. C'est le centre névralgique où l'on d...

IsraelValley Desk | High-Tech

Les marques Honda et Volvo ont ouvert un centre d'innovation à Tel Aviv. Honda Silicon Valley Lab (HSVL) a annoncé hier qu'elle établissait un partenariat avec Volvo, Hertz Rent a Car International, la société israélienne de télématique Ituran et DRIVE, le centre d'innovation fondé par Mayer Group, l'importateur israélien des voitures Honda et Volvo, en vue d’un nouveau centre d...

Aharon Kahn | High-Tech

Si la réalité augmentée nous réserve une large gamme d’applications, allant du suivi des gestes, à la photographie, et même à la cartographie, la technologie de scan 3D est vraiment l’une des prochaines grandes innovations dans le monde de l’imagerie numérique. Une équipe de chercheurs d’Apple en Israël, anciennement connue sous le nom de PrimeSense et responsable du dével...

IsraelValley Desk | High-Tech

Les 22 pays arabes ne produisent ensemble que 40% des brevets déposés par Israël et 1% des brevets américains. Les statistiques en matière de propriété intellectuelle constituent un outil important pour comprendre les tendances commerciales et technologiques dans les différents pays. D’après l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), le nombre de brevets...

IsraelValley | High-Tech

Des profils différents, des activités diverses mais un point commun : le désir de réussir » Avec un nombre de start-up par habitant supérieur à n'importe quel autre pays, Israël incarne aujourd'hui la "start up nation" par excellence. Selon l'économiste américain George Gilder, la technologie israélienne a contribué à faire de l’État hébreu un allié indispensable des Éta...

i24news | High-Tech

BreezoMeter, Kaiima, TaKaDu, et Netafim sont reconnues parmi les 100 entreprises mondiales les plus innovantes dans le secteur des technologies propres et sont prêtes à relever les défis environnementaux de demain ! Le Global Cleantech 100, réalisé par le cabinet américain Cleantech Group (CTG) et le quotidien britannique The Guardian, est le palmarès mondial des entreprises privées ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Dans le but de renforcer les solutions de cybersécurité pour le secteur des services financiers internationaux, Israël et l'Ontario investissent 20 millions de dollars canadiens (15 millions de dollars) pour le développement conjoint de technologies pertinentes. Les gouvernements de l'Ontario et d'Israël, par l'intermédiaire des Centres d'excellence de l'Ontario et de l'Autorité isra...

IsraelValley | High-Tech

Nous présentons une sélection des principales applications israéliennes mobiles innovantes, qui offrent une solution à un problème récurrent et qui en agace plus d’un dans les grandes villes du monde entier – le problème du stationnement ! En plus des pionniers dans le domaine du parking mobile en Israël « CelloPark » et « Pango », cette dernière application étant utilisée...

IsraelValley | High-Tech

L'avenir est là. La capacité de créer un objet tridimensionnel à l'aide d'une imprimante simple est une réalité dans le monde d'aujourd'hui. Selon Ziv Sadeh, VP ventes de la société israélienne d'impression 3D Su-Pad, seulement trois décennies après l’invention de l'impression 3D, Israël est déjà le fabricant d'environ 40% de toutes les imprimantes 3D dans le monde entier. ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le géant japonais du e-commerce Rakuten annonce aujourd’hui la nomination d’un serial entrepreneur français à la tête de sa messagerie instantanée, rachetée voilà trois ans. Un Français à la tête de Viber, la messagerie instantanée qui revendique au moins 800 millions d'utilisateurs dans 193 pays ! Le fait est suffisamment rare pour être souligné. Mais le nouveau patron de l...

IsraelValley Desk | High-Tech