Jan 11

Les 3 start-up israéliennes de la réalité augmentée qui rêvent d'un destin à la Cimagine, racheté par Snapchat

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Après Cimagine, d’autres start-ups israéliennes prennent leur rêve pour une réalité… augmentée. La dernière acquisition de Snapchat a jeté une nouvelle lumière sur un secteur en pleine expansion.

Le réseau social américain Snapchat aurait procédé à l’acquisition de la start-up israélienne Cimagine pour 30 à 40 millions de dollars, selon le très sérieux Calcalist, le premier quotidien économique israélien. Contacté par l’Usine Digitale, Cimagine a refusé tout commentaire, semblant prise de court par cette médiatisation non contrôlée.

Selon des indiscrétions encore à confirmer, l’entreprise israélienne pourrait accueillir un centre de recherche et développement dans le domaine de la réalité augmentée. Snapchat entend peut-être aussi creuser le sillon de l’e-commerce grâce à une technologie de pointe qui a déjà fait ses preuves auprès de Coca-Cola, John Lewis Partnership (JLP) et Shop Direct, l’un des plus gros détaillants britanniques et clients de Cimagine.
 
L’entreprise aux 40 employés a développé en quatre ans une solution qui permet d’utiliser une tablette ou un smartphone pour évaluer la capacité d’un objet ou d’un appareil électrique à entrer dans l’espace qu’il doit occuper. Par exemple, lorsque Coca-Cola veut placer une machine à boisson non alcoolisée dans une épicerie, la solution 3D de Cimagine lui permet de trouver le bon endroit à la bonne taille. Il en va de même pour la sélection de meubles de salon ou tout autre objet.

D’autres jeunes pousses israéliennes commencent elles aussi à avoir le vent en poupe sur ce marché qui pourrait atteindre au moins les 90 milliards de dollars d’ici 2020, selon Digi-capital.
 
LUMUS

Fondée en 2000, Lumus  s’est spécialisé dans le développement et la production d’écrans de réalité augmentée à destination des smartglasses. L’entreprise basée à Rehovot a levé récemment plus de 45 millions de dollars et compte Daqri, HTC et Thales comme partenaires.

La solution Lumis est basée sur son guide à onde breveté, le Light-guide Optical Element permettant à la lumière projetée de voyager à travers une lentille transparente. Ce n’est que lorsque la lumière atteint le champ de vision de l’utilisateur que les surfaces partiellement réfléchissantes projettent toutes les couleurs à la fois en créant une image AR.

S’adressant à une clientèle professionnelle dans les domaines médicaux, avioniques ou logistiques, Lumus veut désormais se tourner vers le grand public. Au dernier CES de Las Vegas, l’entreprise a annoncé deux nouveaux prototypes, les modèles Sleek et Maximus. Ce dernier permet de profiter de la réalité augmentée dans un champs de vision de 55 degrés. Il peut se placer sur des lunettes de vue et profiter au plus grand nombre.
 
INFINITY AR

C’est le dernier investissement israélien d’Alibaba. Pour 15 millions de dollars, le géant chinois a acquis en novembre dernier 25% de cette start-up basée à Jérusalem, spécialisée dans des systèmes de réalité augmentée pour la médecine, les jeux vidéos et les procédures de simulation en milieu professionnel.

La technologie d’InfinityAR peut transformer n’importe quel dispositif en une plateforme puissante d’augmentation de contenu, en utilisant des appareils photo stéréoscopiques simples. Leur moteur avancé de réalité augmentée offre une représentation 3D précise des scènes numériques de l’environnement physique actuel. Cela permet aux utilisateurs d’interagir intuitivement avec le contenu augmenté dans leur environnement physique, en utilisant de simples mouvements manuels.
 
RIDEON

Basée à Tel-Aviv, loin des pistes enneigées, RideOn  a créé un premier masque de réalité augmentée pour les accrocs de la poudreuse. Financée par Indigogo en 2015, la jeune pousse a créé un masque de 240 grammes qui permet d’afficher des pistes de slalom virtuel, de localiser ses amis sur les pistes et bien sûr d’enregistrer ses plus belles descentes.

Le petit bijou fonction avec un système Android 4.4 et coûte entre 500 et 600 dollars. Il a déjà convaincu des centaines de passionnés. Aujourd’hui, RideOn veut conquérir d’autres disciplines comme le parapente, le paint- ball, l’automobile ou encore les courses aquatiques.

Par Anthony LESME

Source: L'Usine Digitale

Oracle (Oracle Corporation) est une entreprise américaine créée en 1977 par Larry Ellison. Ses produits phares sont Oracle Database (un système de gestion de base de données), Oracle Weblogic Server (un serveur d'applications) et Oracle E-Business Suite (un progiciel de gestion intégré). Oracle a annoncé à Paris le lancement en France de l’Oracle Start-up Cloud Accelerator. Object...

Eyal Aviv | High-Tech

Le Salon Biomed, une rencontre entre Sciences de la vie et Haute Technologie, entre grandes sociétés pharmaceutiques ou biotechnologiques et start-up innovantes a eu lieu. Pendant trois jours, conférences, séminaires thématiques et rendez-vous individuels ont permis aux visiteurs venus de 40 pays d’échanger autour des enjeux inhérents à la santé, aux équipements médicaux, à la ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Selon Bloomberg, la lutte pour embaucher les meilleurs étudiants est devenue particulièrement serrée depuis que Google et Microsoft ont ouvert en Israël leurs centres de recherche et de développement. Il faut pratiquement se battre maintenant pour mettre la main sur les étudiants les plus talentueux a expliqué Bloomberg. Par ailleurs, le recrutement intervient à un stade beaucoup pl...

IsraelValley Desk | High-Tech

Dans les universités américaines et israéliennes, les salles informatiques traditionnelles ont laissé place à des espaces modulables, où les étudiants peuvent travailler aussi bien en groupe que seuls dans un canapé. Elles proposent en outre équipements divers et systèmes de prêt de matériel. Selon letudiant.fr : "Les salles informatiques ("computer labs") des campus américains,...

IsraelValley Desk | High-Tech

Au travers de sa structure T3, l'Institut Technion possède 50 sociétés dans son portfolio, auxquelles s'ajoutent 30 entreprises dont le Technion a licencié la technologie (et dans lesquelles il n'est pas actionnaire). Parmi les investissements qui ont payé, celui dans Invision Biometrics – dont le Technion avait 14% du capital, une société de capteurs 3D pour la reconnaissance gest...

IsraelValley Desk | High-Tech

Fondé en 2014, Hexadite a monté une plateforme visant à identifier les cyberattaques imminentes et a trouvé une parade rapidement. Avec un mot d’ordre : répondons aux assauts automatisés par des solutions automatisées. « Le seul moyen d’évoluer sur le terrain », estime l’éditeur. Selon itespresso.fr :"Celui-ci exploite des solutions de détection, d’analyse et de parade fa...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | High-Tech

En 2016, plus de 4,7 milliards de dollars ont été investis dans la Tech israélienne au travers de 659 deals (d'après IVC), le Ministère de l'économie évalue la part des investissements étrangers «entre 60 et 80%» sur l'année. «L'opération la plus emblématique est bien sûr le rachat de Mobileye par l'Américain Intel (intervenue début 2017 ndlr) », précise le ministère. (Frenc...

IsraelValley Desk | High-Tech

Selon Sage, une société britannique de gestion d’entreprise, l’université de Tel Aviv est l’une des 10 universités au monde à avoir diplômé le plus grand nombre de fondateurs de start-up privées dont la valeur se calcule en milliards de dollars, également appelées « licornes ». Parmi les licornes fondées par les alumni Israéliens figurent ForeScout Technologies, une entre...

Ilan Dreyfus | High-Tech

Bonjour Chers auditeurs de RadioJ. 1. Le secteur de la technologie automobile en Israël compte actuellement environ 350 startups, selon IVC Research Center, et leDirecteur de IVC estime qu’il pourrait dépasser l’industrie de la cybersécurité. A titre d’exemple, Argus Cyber Secutiy, basé à Tel Aviv, a annoncé au mois de janvier un partenariat avec Qualcomm Technologies pour prot...

IsraelValley Desk | High-Tech

Genomic Vision organisera un second R&D Day à l’automne 2017, au cours duquel la direction présentera les avantages uniques de sa technologie pour le marché des Sciences de la Vie, notamment pour le contrôle qualité de l’édition du génome et la réplication de l’ADN. Genomic Vision, société de biotechnologies spécialisée dans le développement de tests diagnostic in vitro po...

IsraelValley Desk | High-Tech

Dans un excellent article publié dans Globes, le patron de Google R&D en Israël, Yossi Matias, explique la stratégie du groupe et son importance en Israël. Un chiffre en ressort : en dix ans Google Israël est passé de 1 à 700 personnes Ci-joint l'article deGlobes (Copyrights) : "Most of us know quite a bit about Google Israel, which handles the business activity of global giant Google...

Eyal Koren (Tel Aviv) | High-Tech

EXCLUSIF. Wix.com, Gilat Satellite Networks et Radware sont les trois leaders hightech d'Israël qui pourraient passer, selon des analystes, comme l'a été Mobileye, dans les mains d'investisseurs étrangers. Créée en 1992, la société Gilat Satcom fait partie du groupe Eurocom, le géant israélien des télécommunications. LE PLUS. Fournisseur de solutions de communication, Gilat Sat...

Jonathan Hess (Tel Aviv) | High-Tech

Basée en Israël, Cyber-Ark Software est une société de sécurité informatique qui développe et commercialise des coffres-forts numériques dans le but de sécuriser et gérer des informations sensibles au sein de grandes entreprises. Basée sur la technologie brevetée Vaulting Technology™, les produits de Cyber-Ark comprennent: Inter-Business Vault, infrastructure sécurisée p...

Eyal Aviv | High-Tech

De la Russie à l'Espagne et du Mexique au Vietnam, des dizaines de milliers d'ordinateurs, surtout en Europe, ont été infectés par un logiciel de rançon exploitant une faille dans les systèmes Windows. Israël, très bien préparé à des attaques de grande envergures, a pour l'instant été épargné. Aucune banque où Institution publique n'a signalé une attaque massive. Selon i24N...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

C'est un fait indéniable. Les relations entre le Canada et Israël sont exceptionnelles. Philippe Couillard et une très importante délégation du Québec sera dans quelques jours en Israël. BIO-EXPRESS. Philippe Couillard de Lespinay, dit Philippe Couillard né le 26 juin 1957 à Montréal (Québec), est un homme politique canadien, Premier ministre du Québec depuis avril 2014. Médecin...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech