Jan 11

Les 3 start-up israéliennes de la réalité augmentée qui rêvent d'un destin à la Cimagine, racheté par Snapchat

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Après Cimagine, d’autres start-ups israéliennes prennent leur rêve pour une réalité… augmentée. La dernière acquisition de Snapchat a jeté une nouvelle lumière sur un secteur en pleine expansion.

Le réseau social américain Snapchat aurait procédé à l’acquisition de la start-up israélienne Cimagine pour 30 à 40 millions de dollars, selon le très sérieux Calcalist, le premier quotidien économique israélien. Contacté par l’Usine Digitale, Cimagine a refusé tout commentaire, semblant prise de court par cette médiatisation non contrôlée.

Selon des indiscrétions encore à confirmer, l’entreprise israélienne pourrait accueillir un centre de recherche et développement dans le domaine de la réalité augmentée. Snapchat entend peut-être aussi creuser le sillon de l’e-commerce grâce à une technologie de pointe qui a déjà fait ses preuves auprès de Coca-Cola, John Lewis Partnership (JLP) et Shop Direct, l’un des plus gros détaillants britanniques et clients de Cimagine.
 
L’entreprise aux 40 employés a développé en quatre ans une solution qui permet d’utiliser une tablette ou un smartphone pour évaluer la capacité d’un objet ou d’un appareil électrique à entrer dans l’espace qu’il doit occuper. Par exemple, lorsque Coca-Cola veut placer une machine à boisson non alcoolisée dans une épicerie, la solution 3D de Cimagine lui permet de trouver le bon endroit à la bonne taille. Il en va de même pour la sélection de meubles de salon ou tout autre objet.

D’autres jeunes pousses israéliennes commencent elles aussi à avoir le vent en poupe sur ce marché qui pourrait atteindre au moins les 90 milliards de dollars d’ici 2020, selon Digi-capital.
 
LUMUS

Fondée en 2000, Lumus  s’est spécialisé dans le développement et la production d’écrans de réalité augmentée à destination des smartglasses. L’entreprise basée à Rehovot a levé récemment plus de 45 millions de dollars et compte Daqri, HTC et Thales comme partenaires.

La solution Lumis est basée sur son guide à onde breveté, le Light-guide Optical Element permettant à la lumière projetée de voyager à travers une lentille transparente. Ce n’est que lorsque la lumière atteint le champ de vision de l’utilisateur que les surfaces partiellement réfléchissantes projettent toutes les couleurs à la fois en créant une image AR.

S’adressant à une clientèle professionnelle dans les domaines médicaux, avioniques ou logistiques, Lumus veut désormais se tourner vers le grand public. Au dernier CES de Las Vegas, l’entreprise a annoncé deux nouveaux prototypes, les modèles Sleek et Maximus. Ce dernier permet de profiter de la réalité augmentée dans un champs de vision de 55 degrés. Il peut se placer sur des lunettes de vue et profiter au plus grand nombre.
 
INFINITY AR

C’est le dernier investissement israélien d’Alibaba. Pour 15 millions de dollars, le géant chinois a acquis en novembre dernier 25% de cette start-up basée à Jérusalem, spécialisée dans des systèmes de réalité augmentée pour la médecine, les jeux vidéos et les procédures de simulation en milieu professionnel.

La technologie d’InfinityAR peut transformer n’importe quel dispositif en une plateforme puissante d’augmentation de contenu, en utilisant des appareils photo stéréoscopiques simples. Leur moteur avancé de réalité augmentée offre une représentation 3D précise des scènes numériques de l’environnement physique actuel. Cela permet aux utilisateurs d’interagir intuitivement avec le contenu augmenté dans leur environnement physique, en utilisant de simples mouvements manuels.
 
RIDEON

Basée à Tel-Aviv, loin des pistes enneigées, RideOn  a créé un premier masque de réalité augmentée pour les accrocs de la poudreuse. Financée par Indigogo en 2015, la jeune pousse a créé un masque de 240 grammes qui permet d’afficher des pistes de slalom virtuel, de localiser ses amis sur les pistes et bien sûr d’enregistrer ses plus belles descentes.

Le petit bijou fonction avec un système Android 4.4 et coûte entre 500 et 600 dollars. Il a déjà convaincu des centaines de passionnés. Aujourd’hui, RideOn veut conquérir d’autres disciplines comme le parapente, le paint- ball, l’automobile ou encore les courses aquatiques.

Par Anthony LESME

Source: L'Usine Digitale

Brett Kline : "At an event backed by the France-Israel Chamber of Commerce, Israeli cyber-security pioneers met CISOs from major French corporations. Cyber-security ecosystem members from Israel at a recent B2B forum in Paris showed they are moving at least as quickly as their hacker targets. And French investors, partners and clients at this niche market showcase appreciated the sharp targe...

IsraelValley Desk | High-Tech

Le ministre des Sciences, de la Technologie et de l’Espace Ofir Akounis a révélé que dès cette année, un Fonds créé au nom de l’ancien Premier ministre Itshak Shamir proposera des bourses et aides à des scientifiques israéliens de niveau Phd qui travaillent à l’étranger afin qu’ils reviennent travailler en Israël avec des conditions attractives. (1) La fuite des cerveaux ...

IsraelValley Desk | High-Tech

Tout le monde en parle Intel a racheté la société israélienne Mobileye pour $15,3 milliards, la plus grosse acquisition sur le marché de la High-Tech en Israël et la deuxième plus importante transaction jamais réalisée, après celle, de Teva dans le domaine des pharmaceutiques, qui avait acquis Allergan Generics pour $40,5 milliards. Le record HighTech jusqu’à présent était po...

Aharon Kahn | High-Tech

Pour le lancement de sa collection printemps-été 2017 et de sa campagne "Keeping up with the Bakers", l’enseigne Ted Baker a misé sur des vitrines de magasins interactives. Le dispositif, signé Nexus Interactive Arts, sera déployé dans ses boutiques du Royaume-Uni et d’Europe. Une campagne qui s’accompagne également d’un film interactif à 360 degrés, depuis lequel le consommate...

IsraelValley Desk | High-Tech

Depuis 2014, iAngels sélectionne les start-ups israéliennes à fort potentiel et invite sur sa plateforme participative les investisseurs du monde entier. Un système de crowdinvesting très prometteur puisque l’entreprise a levé 50 millions de dollars en trois ans. Deux fines lames de la High-tech israélienne ont décidé de faire valoir leur expertise en créant iAngels . “ ...

Anthony Lesme (Usine-digitale) | High-Tech

Selon Sage, une société britannique de gestion d’entreprise, l’Université de Tel Aviv est l’une des 10 universités au monde à avoir diplômé le plus grand nombre de fondateurs de start-up privées dont la valeur se calcule en milliards de dollars, également appelées « licornes ». Derrière les plus grands instituts aux Etats-Unis tel que Stanford et Harvard, l’université d...

IsraelValley Desk | High-Tech

Jérusalem se rapproche de Tel Aviv sur tous les points de vue, et cette petite rivalité propulse la croissance israélienne. Genome a publié mardi son rapport de 2017 sur les économies de premier plan dans le monde. Tel Aviv s'est classée au 6e rang, mais a perdu une place par rapport au précédent rapport d'il y a deux ans, tandis que Jérusalem a obtenu une mention honorable de final...

Aharon Kahn | High-Tech

En mai 2016, la startup israélienne ElectRoad du secteur de la mobilité électrique écologique a signé un partenariat avec la municipalité de Tel Aviv pour un premier test lui permettant de transformer un tronçon de route au nord de Tel Aviv en utilisant une technologie de route intelligente. Dans quelque mois, débutera un nouveau projet pilote qui sera testé sur une partie des voies p...

IsraelValley Desk | High-Tech

BMW envisage la création d'un centre de R & D indépendant en Israël et teste les opportunités d'investissement dans des entreprises de technologies de voitures intelligentes. Selon « Globes », une délégation de la société, dirigée par un des vice-président de l’entreprise, est actuellement en visite en Israël, et visite de nombreuses start-ups dans le secteur des voitures intel...

Aharon Kahn | High-Tech

L'équipe Fung Global Retail & Technology s'est rendue en Israël pour rencontrer des start-ups qui stimulent l'espace de vente au détail, pour acquérir une meilleure compréhension de la façon dont les multinationales opèrent dans l'écosystème technologique en plein essor d'Israël. (Suite du voyage de 4 jours) LE DEUXIÈME JOUR : Le deuxième jour de notre tournée, nous avons ent...

Aharon Kahn | High-Tech

Israël est l’un des marchés les plus concurrentiels au monde. C’est un petit pays dont l’écosystème fortement interconnecté permet aux entreprises de prospérer. Le pays atteint ainsi régulièrement les meilleures places dans les classements mondiaux sur la compétitivité économique. Le rapport de l’IMD sur la compétitivité, MIT Technology Review, Global Cleantech 100, le ...

IsraelValley Desk | High-Tech

La caractérisation tridimensionnelle développée par un chercheur Technion et ses collègues de l'Illinois favorisera la miniaturisation dans la fabrication des semi-conducteurs. (1) Les nouvelles technologies développées au Technion et en Illinois devraient entraîner une hausse spectaculaire dans la miniaturisation des dispositifs électroniques. L'étude, qui comprenait des cherc...

Muriel Touaty | High-Tech

L'équipe Fung Global Retail & Technology s'est rendue en Israël pour rencontrer des start-ups qui stimulent l'espace de vente au détail, pour acquérir une meilleure compréhension de la façon dont les multinationales opèrent dans l'écosystème technologique en plein essor d'Israël. Ces dernières années, les multinationales cherchant à créer un centre d'innovation ont de plus en p...

Aharon Kahn | High-Tech

Sécurité routière: géniale invention d’une start-up d’Efrat Parmi les nombreuses causes d’accidents de la route, il y a notamment la déconcentration au volant due aux manipulations des accessoires multimédias: téléphone, radio, Waze etc. Quelques secondes d’inattention peuvent coûter la vie à plusieurs personnes. On estime à 17% le nombre d’accidents dus à ce phéno...

IsraelValley Desk | High-Tech

Né en 1999, le spécialiste israélien des logiciels d’aide à la conduite a séduit plus de vingt constructeurs. Il vient d’être racheté par Intel pour 15 milliards de dollars. Nichée à l'entrée de Jérusalem, dans l'austère zone industrielle de Har Hotzvim, Mobileye a vécu une journée peu ordinaire lundi. L'officialisation de son rachat par l'américain Intel a créé dans le ...

Nathalie Hamou | High-Tech