Jan 4

Israël Sciences. Océans pollués : une bactérie qui mange les plastiques

Authors picture

IsraelValley Desk | Science

Headline image

Une équipe d’étudiants chercheurs de l’Université Ben Gourion du Néguev (Israël) a remporté une médaille d’or et a vu son projet « PlastiCure-BGU » désigné « meilleur projet environnemental, meilleur concept », lors d’un grand concours iGem organisé fin octobre aux USA. L’iGEM, ou International Genetically Engineered Machine (Compétition internationale de machines génétiquement modifiées), est une compétition internationale de biologie de synthèse organisée chaque année.

Fait notable : l’équipe israélienne PlastiCure-BGU fut la seule équipe composée uniquement d’étudiants de premier cycle, dans une catégorie habituellement dominée par des experts et des doctorants. Cette équipe pluridisciplinaire comptait : Tomer Shary, Nir Zafrany et Noa Weiss de la Faculté des sciences humaines et sociales (BGU). Ben Vaknin, Inbar Segal, Dor Bar-On, Eyal Zajfman, Inbar Bariah et Liran Sagron de la Faculté des sciences naturelles (BGU). Guy Farjon, Yotam Itzhaky et Efrat Jeshurun de la Faculté des sciences de l’ingénieur (BGU). Alors que la compétition iGem n’exigeait qu’une preuve de concept, l’équipe de la BGU a décidé d’étudier la faisabilité d’un prototype, « pour en finir avec les déchets plastiques ». expliquent-ils.

Le principal atout du plastique est aussi l’un de ses plus grands inconvénients: sa durée de vie, qui le rend pratiquement non dégradable. Une bouteille d’eau minérale prend environ 400 ans à se décomposer, conduisant à une accumulation mondiale de déchets plastiques. Incinération ou enfouissement, les solutions envisagées sont toxiques pour l’environnement. Des études ont montré que si l’on continue à consommer et à éliminer le plastique au même rythme, d’ici 2050, le poids des déchets plastiques dans l’océan sera égal à celui des poissons. Selon une étude menée en Méditerranée, 18% des échantillons de poissons contenaient des restes de plastique dans l’estomac. Certains de ces poissons finissent dans nos assiettes.

Plasticure-BGU pourrait donc dégrader les déchets plastiques et produire de l’électricité grâce à l’énergie libérée par la dégradation des PET. Plasticure-BGU utilise une bactérie génétiquement modifiée pour «manger» du polyéthylène téréphtalate (PET), un type de plastique largement disséminé dans les océans et sur terre.

Traduction/adaptation Esther Amar pour Israël Science Info

A SAVOIR:

Le site conservation-nature.fr indique quelques temps de dégradation de produits courants
Sac en amidon de maïs : 2 semaines à 2 mois
Pelures d’orange ou trognon de pomme : 1 mois
Morceaux de coton : 1 à 5 mois
Papier : 2 à 5 mois
Mouchoirs en papier : 3 mois
Corde : 3 à 14 mois
Journal : 3 à 12 mois
Fruits et légumes : 3 mois à 2 ans
Allumette : 6 mois
Chaussette en laine : 1 à 5 ans
Mégot de cigarette (avec filtre) : 1 à 2 ans
Ticket de bus ou de métro : 1 an
Brique de lait (plastique+carton) : 5 ans
Chewing-gum : 5 ans
Papier de bonbon : 5 ans
Chaussures en cuir : 25 à 40 ans
Tissu en nylon : 30 à 40 ans
Boîte de conserve : 50 à 100 ans
Briquet en plastique : 100 ans
Textiles : 100 à 500 ans
Canette en aluminium : 200 ans
Sac plastique : 450 ans
Emballage plastique d’un pack de 6 bouteilles : 400 ans
Bouteilles en plastique : 400 ans
Couches jetables : 500 ans
Carte téléphonique : 1000 ans
Polystyrène : 1000 ans
Bouteilles Verre : 4000 ans
Pile : 7869 ans
Pneus : Non biodégradables

Source: israelscienceinfo

Le Dr. Nitzan Rimon-Zarfaty et le Dr Lea David, les anciens étudiants de doctorat à de l'Université Ben-Gourion du Néguev du Département de sociologie et d'anthropologie ont obtenu de prestigieuses bourses individuelles Sklodowska-Marie Curie du programme Horizon 2020 de l'Union européenne en recherche et d'innovation. Les actions Marie Skłodowska-Curie (MSCA) du programme Horizon 202...

Aharon Kahn | Science

L'affaiblissement du champ magnétique qui protège la terre contre le rayonnement cosmique et le vent solaire n'est pas un phénomène nouveau, et il n'y a aucune raison de supposer qu'il indique une inversion de ses pôles qui mettrait l'humanité en péril, comme le craignent certains chercheurs. C'est ce qui ressort d'une nouvelle étude originale multidisciplinaire, menée par le Dr. E...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Science

Une équipe dirigée par le Dr. Guy Stiebel de l'Institut d'archéologie de l'Université de Tel-Aviv a repris les fouilles qui avaient cessé depuis 2006 sur le célèbre site de l'héroïsme juif. La mission archéologique, qui comprend des étudiants de BA et MA de l'Université de Tel-Aviv, ainsi que de nombreux volontaires étrangers, se déroule en ce moment, du 5 février au 3 mars, et a...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Science

Deux satellites civils israéliens développés en coopération avec l'Agence spatiale d'Israël seront lancés dans l'espace demain (mercredi), par l'intermédiaire de l'Organisation Indienne de recherche spatiale, à Bangalore, en Inde. Ces satellites Israéliens miniatures sont conçus pour aider à la recherche des phénomènes climatiques et ils effectueront également des expériences mé...

IsraelValley Desk | Science

Char d’assaut, corruption, agents dormants… Les stratégies de ces virus qui s'attaquent aux bactéries sont bien plus complexes et variées qu’on ne le soupçonnait. Les bactériophages ou phages, des virus qui n’infectent que les bactéries, ne mesurent que quelques dizaines de nanomètres. Pourtant, leur ingéniosité n’a pas fini de surprendre. Trois stratégies récemment mis...

IsraelValley Desk | Science

Protecteur de l’environnement ou non, l’étude publiée par le Dr.Tamir Klein et son équipe de l’Institut Weizmann ne pourra laisser personne indifférent face au potentiel de la faune, notamment des arbres. Pour cause, si l’interaction des arbres a déjà sa théorie, leurs moyens de communication et le partage de leurs ressources constituent une découverte. Il est communémen...

IsraelValley Desk | Science

L'École des Neurosciences de l'Université de Tel-Aviv a lancé deux centres internationaux de recherche et d'entreprenariat pour permettre aux jeunes chercheurs de développer et mettre en œuvre leurs idées pionnières dans le domaine du traitement des maladies et lésions cérébrales ainsi que des méthodes d'apprentissage avancées. Une première en Israël et dans le monde. Le premie...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Science

Le mercure (Hg) est un polluant mortel, très toxique pour l’homme, qui contamine la chaîne alimentaire aquatique, source de nourriture pour des milliards d’organismes. Le mercure est émis dans l’atmosphère par les gaz de combustion polluants de nombreuses industries. La société israélienne MercuRemoval, développeur de solutions de traitement de gaz, vient d’annoncer des résulta...

IsraelValley Desk | Science

Utiliser la science pour rapprocher des pays ennemis: c’est l’objectif de SESAME, un accélérateur de particules qui vient d’être achevé près d’Amman en Jordanie. Rencontres avec ses utilisateurs israéliens, palestiniens, iraniens, pakistanais Au crépuscule, l’hiver, alors que résonne le dernier appel du muezzin à la prière, la myriade de maisons cubiques adossées aux 19...

IsraelValley Desk | Science

Tous les ans, plus de 9 milliards de poussins dans le monde sont directement envoyés dans des broyeurs par le simple défaut d’être des mâles. La start-up israélienne Novatrans Group a réussi à détecter le genre du futur volatile directement dans l’œuf ce qui pourrait être une vraie révolution dans le domaine. Il est difficile d’imaginer que, chaque année, la moitié des poussi...

IsraelValley Desk | Science

En route vers mars: une veste de protection développée par la société israélienne StemRad sera testée dans l’espace dans le cadre d’un accord entre les agences spatiales israélienne et allemande L’accord a été signé le 31 janvier, lors de la semaine de l’espace organisée en Israël, par les directeurs des deux agences. Il prévoit l’envoi d’une veste innovante de pro...

IsraelValley Desk | Science

Un nombre croissant d'études montrent un recul généralisé du QI moyen. Un phénomène multifactoriel, qui met notamment sur la sellette les perturbateurs endocriniens. De plus en plus d'études pointent la même inquiétante tendance : à peu près partout dans le monde occidental, le quotient intellectuel moyen de la population baisse dangereusement depuis une quinzaine d'années. Cett...

IsraelValley Desk | Science

Comment de nombreuses personnes souffrant de troubles du sommeil dans le monde entier pourraient-elles enfin passer une bonne nuit? Aujourd’hui, une nouvelle étude israélienne a de mauvaises nouvelles pour la communauté créative. Les chercheurs ont cherché à comprendre comment deux types de créativité - visuelle et verbale - influencent les aspects objectifs du sommeil tels que la ...

IsraelValley Desk | Science

Trump, Brexit, Turquie, Grèce. Quatre exemples récents de l’incapacité des sondages à prédire correctement le résultat d’une élection décisive. Devant l’ampleur et la fréquence de ces erreurs, il est légitime de s’interroger sur l’avenir des instituts de sondages à l’ère du tout digital. Pourquoi ont-ils cessé d’être fiables? Et pourront-ils le redevenir? Pend...

IsraelValley Desk | Science

Des virus bactériens « avertissent » leurs semblables si les cellules nécessaires à leur réplication risquent de manquer. Vous n’imaginez pas tout ce qui papote à l’intérieur de vous. Derniers-nés au pays des bavards: les virus. Des chercheurs ont découvert que certains émettaient des signaux encourageant leurs semblables à «épargner» momentanément leur hôte pour éviter...

IsraelValley Desk | Science