Jan 1

Israël High-tech. EnerJet, un lifting sans aiguille. Jet non thermique à haute pression.

Authors picture

IsraelValley Desk | High-Tech

Headline image

Le système israélien EnerJet utilise un jet non thermique à haute pression pour introduire des agents de guérison ou de restructuration dans les couches cutanées de la peau.

Les dermatologues ont deux options pour améliorer l’apparence de la peau marquée par des cicatrices et des rides: les appareils à base d’énergie utilisant le laser, la radiofréquence ou les ultrasons, ainsi que des composés injectables comme l’acide hyaluronique et le Botox.

Un nouveau produit israélien de rajeunissement de la peau, EnerJet (Airgent aux États-Unis), a été conçu avec l’idée de prendre le meilleur de ces deux approches et d’améliorer les résultats finaux.

« La dernière version sera présentée en mars prochain lors du congrès annuel de l’Association des dermatologues américains », explique Ayellet Bar, directeur marketing de la société mère PerfAction Technologies de Rehovot.

Sur le marché depuis 2013, EnerJet utilise un jet non thermique, sans aiguille, à haute pression pour introduire tout type d’agent de guérison, comme l’acide hyaluronique, profondément dans la couche dermique de la peau de n’importe quel endroit du corps pour une large gamme d’indications esthétiques, y compris les cicatrices d’acné, vergetures et liftings.

PerfAction dit que la procédure est sécuritaire même pour les zones délicates comme le décolleté, le cou, les joues, le contour des yeux ou des lèvres, le front et le menton.

“La technologie prend le composé actif, qui est placé dans une seringue que vous installez sur l’appareil, et souffle profondément à l’intérieur de la peau”, explique Bar. «L’explosion donne une propagation uniforme et étendue de la substance active et le composé crée lui-même des micro-traumatismes – tout comme les dispositifs à base d’énergie – pour déclencher le processus normal de rajeunissement.

La procédure déclenche la synthèse du collagène et l’épaississement de la peau pour un effet remodelant.

Les appareils sont fabriqués en Israël et sont actuellement disponibles par vente directe en Italie, au Portugal, au Royaume-Uni, en Belgique, en Allemagne, en Autriche et en France et par le biais de distributeurs en Argentine, en Australie, au Brésil, au Chili, en Chine, en Indonésie, en Israël, au Japon, en Corée, en Malaisie, à Singapour, en Espagne, en Thaïlande, en Turquie et au Vietnam et bientôt en Uruguay, au Mexique, en Colombie et en Équateur.

Le chirurgien plastique Daniel Cassuto à Milan, en Italie, a déclaré qu’il
utilisait cette technologie depuis quelques années. “C’est le traitement le plus efficace pour les vergetures”, a-t-il dit. “C’est aussi la première ligne de traitement pour les cicatrices profondes d’acné qui ne s’amélioreraient pas avec n’importe quel autre type de technologie.”

« La plupart des patients voient les résultats après deux ou trois traitements », explique Bar.

PerfAction, fondée en 2008, a reçu l’approbation de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour un dispositif antérieur, Airgent, toujours utilisé aux États-Unis.

«Nous travaillons actuellement sur notre nouveau système innovant, Airgent 2.0», déclare Bar. Ce système sera lancé sur le marché américain lors du Congrès de l’AAD le 4 mars 2017.

«Il est plus avancé dans l’expérience utilisateur – plus facile à utiliser et plus rapide», affirme-t-il. “Le nouvel applicateur est plus léger et sa conception permet une vision claire de la zone traitée. Il est également équipé d’un nouveau système de dosage qui permet une administration précise.”

Le système a été conçu par Rogel Engineering à Haïfa, tandis que le nouvel applicateur a été remanié par Taga à Tel Aviv.

PerfAction Technologies compte environ 15 employés et envisage de se développer. Il a été financé jusqu’à présent par le ProSeed Venture Capital Fund à Tel Aviv.

Par Judith Douilleb – Source : Israel21c

Source: Alliance

Selon Bloomberg, la lutte pour embaucher les meilleurs étudiants est devenue particulièrement serrée depuis que Google et Microsoft ont ouvert en Israël leurs centres de recherche et de développement. Il faut pratiquement se battre maintenant pour mettre la main sur les étudiants les plus talentueux a expliqué Bloomberg. Par ailleurs, le recrutement intervient à un stade beaucoup pl...

IsraelValley Desk | High-Tech

Dans les universités américaines et israéliennes, les salles informatiques traditionnelles ont laissé place à des espaces modulables, où les étudiants peuvent travailler aussi bien en groupe que seuls dans un canapé. Elles proposent en outre équipements divers et systèmes de prêt de matériel. Selon letudiant.fr : "Les salles informatiques ("computer labs") des campus américains,...

IsraelValley Desk | High-Tech

Au travers de sa structure T3, l'Institut Technion possède 50 sociétés dans son portfolio, auxquelles s'ajoutent 30 entreprises dont le Technion a licencié la technologie (et dans lesquelles il n'est pas actionnaire). Parmi les investissements qui ont payé, celui dans Invision Biometrics – dont le Technion avait 14% du capital, une société de capteurs 3D pour la reconnaissance gest...

IsraelValley Desk | High-Tech

Fondé en 2014, Hexadite a monté une plateforme visant à identifier les cyberattaques imminentes et a trouvé une parade rapidement. Avec un mot d’ordre : répondons aux assauts automatisés par des solutions automatisées. « Le seul moyen d’évoluer sur le terrain », estime l’éditeur. Selon itespresso.fr :"Celui-ci exploite des solutions de détection, d’analyse et de parade fa...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | High-Tech

En 2016, plus de 4,7 milliards de dollars ont été investis dans la Tech israélienne au travers de 659 deals (d'après IVC), le Ministère de l'économie évalue la part des investissements étrangers «entre 60 et 80%» sur l'année. «L'opération la plus emblématique est bien sûr le rachat de Mobileye par l'Américain Intel (intervenue début 2017 ndlr) », précise le ministère. (Frenc...

IsraelValley Desk | High-Tech

Selon Sage, une société britannique de gestion d’entreprise, l’université de Tel Aviv est l’une des 10 universités au monde à avoir diplômé le plus grand nombre de fondateurs de start-up privées dont la valeur se calcule en milliards de dollars, également appelées « licornes ». Parmi les licornes fondées par les alumni Israéliens figurent ForeScout Technologies, une entre...

Ilan Dreyfus | High-Tech

Bonjour Chers auditeurs de RadioJ. 1. Le secteur de la technologie automobile en Israël compte actuellement environ 350 startups, selon IVC Research Center, et leDirecteur de IVC estime qu’il pourrait dépasser l’industrie de la cybersécurité. A titre d’exemple, Argus Cyber Secutiy, basé à Tel Aviv, a annoncé au mois de janvier un partenariat avec Qualcomm Technologies pour prot...

IsraelValley Desk | High-Tech

Genomic Vision organisera un second R&D Day à l’automne 2017, au cours duquel la direction présentera les avantages uniques de sa technologie pour le marché des Sciences de la Vie, notamment pour le contrôle qualité de l’édition du génome et la réplication de l’ADN. Genomic Vision, société de biotechnologies spécialisée dans le développement de tests diagnostic in vitro po...

IsraelValley Desk | High-Tech

Dans un excellent article publié dans Globes, le patron de Google R&D en Israël, Yossi Matias, explique la stratégie du groupe et son importance en Israël. Un chiffre en ressort : en dix ans Google Israël est passé de 1 à 700 personnes Ci-joint l'article deGlobes (Copyrights) : "Most of us know quite a bit about Google Israel, which handles the business activity of global giant Google...

Eyal Koren (Tel Aviv) | High-Tech

EXCLUSIF. Wix.com, Gilat Satellite Networks et Radware sont les trois leaders hightech d'Israël qui pourraient passer, selon des analystes, comme l'a été Mobileye, dans les mains d'investisseurs étrangers. Créée en 1992, la société Gilat Satcom fait partie du groupe Eurocom, le géant israélien des télécommunications. LE PLUS. Fournisseur de solutions de communication, Gilat Sat...

Jonathan Hess (Tel Aviv) | High-Tech

Basée en Israël, Cyber-Ark Software est une société de sécurité informatique qui développe et commercialise des coffres-forts numériques dans le but de sécuriser et gérer des informations sensibles au sein de grandes entreprises. Basée sur la technologie brevetée Vaulting Technology™, les produits de Cyber-Ark comprennent: Inter-Business Vault, infrastructure sécurisée p...

Eyal Aviv | High-Tech

De la Russie à l'Espagne et du Mexique au Vietnam, des dizaines de milliers d'ordinateurs, surtout en Europe, ont été infectés par un logiciel de rançon exploitant une faille dans les systèmes Windows. Israël, très bien préparé à des attaques de grande envergures, a pour l'instant été épargné. Aucune banque où Institution publique n'a signalé une attaque massive. Selon i24N...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

C'est un fait indéniable. Les relations entre le Canada et Israël sont exceptionnelles. Philippe Couillard et une très importante délégation du Québec sera dans quelques jours en Israël. BIO-EXPRESS. Philippe Couillard de Lespinay, dit Philippe Couillard né le 26 juin 1957 à Montréal (Québec), est un homme politique canadien, Premier ministre du Québec depuis avril 2014. Médecin...

Dan Rosh (Tel Aviv) | High-Tech

Incroyable succès, malgré des périodes dramatiques. Amdocs,qui annonce une croissance de ses ventes en 2017, est née en Israël. Elle est spécialisée dans le logiciel et les services pour les fournisseurs de services de communication, de média et des fournisseurs de service financiers ainsi que pour les entreprises du numérique. Ses offres comprennent : business support system (BSS)...

Dan Rosch (Tel Aviv) | High-Tech

Une étude récente démontre que seuls 4% des start-ups israéliennes réussissent (IVC Research Center et REVERSEXIT dans Globes) et seulement 4 sur 500 parviennent à grandir de manière indépendante, sans passer par la case rachat. (1) LE PLUS. Les causes principales d’échec des startups (2) (Source (2) http://1001startups.fr/startup-causes-principales-echec/) # 1 – Ne pas ci...

IsraelValley Desk | High-Tech