Dec 26

La baisse induite des budgets de l’État influe sur l’industrie militaire en Israël.

Authors picture

Jacques Benillouche (Slate) | Défense

Headline image

La baisse induite des budgets de l’État influe sur l’industrie militaire parce qu’elle entraîne des réductions dans les investissements pour la production d’armes.

Deux nouvelles importantes, publiées le même jour, ont plombé l’ambiance en Israël car elles relativisent la bonne santé de l’économie israélienne. Le bureau central israélien des statistiques annonce que le déficit de la balance commerciale a atteint 7,5 milliards d’euros contre 1,1 milliard d’euros l’an dernier par suite d’une baisse de 15% des exportations. Par ailleurs, le dernier rapport de l’Institut national des assurances sociales révèle que 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté à savoir 1.217.900 personnes dont 764.200 enfants. Les pauvres sont devenus plus pauvres. Sur les 36 pays de l’OCDE, Israël figure désormais à la dernière place, en termes de niveau de pauvreté et d’inégalité, loin derrière les États-Unis, la Turquie et le Mexique. Cette pauvreté, qui augmente en particulier dans le secteur arabe, est liée à une augmentation du coût de la vie de 3,3%.

Elie Elalouf, expert dans les questions de pauvreté, et l’homme qui avait boosté la liste de l’ancien Likoud Moshé Kahlon aux élections législatives, en drainant avec lui des électeurs séfarades défavorisés, vient de reconnaître sa déception:

C’est un diagnostic sévère de la part du président de la commission des affaires sociales de la Knesset. Le chef de son parti Koulanou, par ailleurs ministre des finances, avait fait comme tous les politiques des promesses qui n’ont pas été tenues. Avec son gouvernement, ils n’ont pas fait de la lutte contre la pauvreté leur priorité.
La baisse des alyah

Or l’augmentation de la pauvreté décourage les candidats à l’alyah, l’immigration, qui reste un élément clé de la sécurité par une croissance externe de la population. Les Juifs français ne seront que 3.500 à tenter l’aventure israélienne contre près de 8.000 l’an dernier, sans compter ceux qui se découragent et retournent à leur point de départ. L’alyah est le poumon d’Israël car elle développe la consommation et favorise le peuplement des implantations, garantes de la sécurité de la Cisjordanie.

La baisse induite des budgets de l’État influe sur l’industrie militaire parce qu’elle entraîne des réductions dans les investissements pour la production d’armes

Ces rapports officiels dressent le bilan de la politique sociale, certes, mais ils présentent des perspectives négatives sur la politique de défense du pays. La baisse induite des budgets de l’État influe sur l’industrie militaire parce qu’elle entraîne des réductions dans les investissements pour la production d’armes. Le déficit de la balance commerciale s’explique en grande partie par une baisse des exportations d’armes. Ainsi, la brouille avec la Turquie, qui se fournissait uniquement auprès des industries israéliennes, a grevé une source essentielle de financement de l’industrie militaire. Israël est loin de talonner la France, comme en 2009, à la quatrième place des exportateurs d’armes. Les amitiés politiques, souvent sécuritaires, passent aussi par la vente d’armement.

La guerre contre le terrorisme n’a pas eu d’impact sur les entreprises israéliennes à l’instar des années 2009/2010 qui avaient vu les ventes d’armes israéliennes grimper en flèche. Or la vente d’armes consolide la sécurité d’Israël en créant des amitiés politiques et en finançant les industries indispensables du pays. C’est le cas avec le Brésil, l’Inde et le Mexique qui sont devenus les plus gros clients d’armes israéliennes ainsi qu’avec plusieurs pays africains qu’Israël refuse de nommer. C’est d’ailleurs la finalité de la visite, la semaine passée, de Benjamin Netanyahou dans deux pays musulmans de l’Est, l’Azerbaïdjan et le Kazakhstan. Le développement du commerce avec ces deux pays consolide la barrière sécuritaire autour de l’Iran. Or Israël connaît des échecs, déjà depuis l’année 2015, puisque le ministère israélien de la Défense avait publié des chiffres qui prouvaient que la forteresse israélienne se fissurait.
Le besoin de financements militaires

Il est un fait que la baisse des ventes à l’étranger réduit les possibilités d’expansion de l’industrie militaire locale. L’armée israélienne a créé un nouveau commandement cybernétique opérationnel en 2017. Elle a besoin de fonds pour développer ses outils technologiques. En 2014, les exportations de produits cybernétiques avaient atteint 6 milliards de dollars pour dépasser les exportations d’armes d’Israël évaluées à 5,66 milliards de dollars. Israël compte sur ses exportations pour investir massivement dans ses propres technologies de surveillance et de cyber sécurité. Parce que les budgets militaires ont baissé, les industries d’armement ont été dans l’incapacité de développer de nouveaux produits indispensables pour rivaliser avec les progrès des ennemis comme l’Iran.

Dans ce contexte, Israël ne peut compter que sur lui-même car le Congrès américain refuse de rallonger l’aide demandée de 600 millions de dollars pour développer des systèmes de défense contre les missiles et les roquettes. La sécurité du pays impose pourtant la mise en place de moyens nouveaux de défense aérienne et d’intercepteurs. Le système «dôme de fer», qui avait fait ses preuves lors de la guerre de Gaza de 2014, doit évoluer malgré la réussite de son exploitation. Certains le trouvent déjà obsolète. Israël a aussi besoin de financement, par l’exportation, pour son nouveau système Sling capable d’abattre des missiles ennemis loin de ses frontières. Il s’agit là d’un nouvel élément fondamental de la défense aérienne du pays lorsque le danger iranien reste présent.

La puissance d’exportation constitue la stratégie d’indépendance d’Israël face aux négociations internationales. En cas de baisse ou de faiblesse budgétaire, Israël devient sensible aux pressions américaines qui pourraient imposer des concessions politiques au gouvernement de Jérusalem. C’est dire que les résultats économiques vont bien au-delà du seul calcul de statistiques alors que le budget de la défense est en baisse à 14,7 milliards de dollars. La plus grande partie des exportations militaires se concentrait sur la mise à jour de systèmes pour avions et de l’aéronautique, en majorité à destination de l’Asie et du Pacifique. Le ministère de la Défense avait déjà noté que l’année avait été défavorable à l’industrie mondiale de la défense, à cause de la chute du prix du pétrole et d’un marché des changes défavorable.

Mais Israël ne peut se permettre un fléchissement de ses moyens de défense. Le redressement passe donc par la baisse de la pauvreté pour encourager l’immigration et par une consolidation de ses amitiés à travers le monde pour favoriser ses industries militaires, garantes de la sécurité du pays.

Jacques Benillouche

Source: http://www.slate.fr/story/131729/sante-economique-israel

"Les forces armées d'Arabie saoudite demeurent les mieux équipées de tous les Etats de la région excepté Israël", souligne l'International Institute for Strategic Studies (IISS), un think-tank basé à Londres. Les besoins militaires du royaume sont allés croissants en raison de l'engagement depuis 2014 de son armée, traditionnellement dévolue à la défense des frontières du roya...

IsraelValley Desk | Défense

Israel Aerospace Industries (IAI) a signé un contrat pour un montant de 630 millions de dollars avec la société aérospatiale appartenant à l'État Indien Bharat Electronics Limited (BEL). Dans le cadre cet accord, IAI fournira au groupe BEL la version navale du système de défense aérienne Barak 8 pour quatre navires de la Marine Indienne. L'accord faisait partie du programme Indie...

IsraelValley Desk | Défense

Le Salon International de l’Aéronautique et de l’Espace est organisé par le SIAE, filiale du Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). La 52e édition du salon aura lieu au Parc des Expositions du Bourget du 19 au 25 juin 2017 et réunira de nouveau l’ensemble des acteurs de l’industrie mondiale autour des dernières innovations technologiques. Les...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Défense

Jean-Yves Le Drian est à présent au Quai d’Orsay. Il avait été interpellé au Parlement en décembre 2016 à propos de manœuvres aériennes conjointes entre la France et Israël en Corse, sur la Base 126 de Solenzara. Voici sa réponse écrite au Député Candelier : « Dans le cadre de cet exercice, cinq appareils F15 israéliens ont été déployés aux côtés de Rafale français ...

IsraelValley Desk | Défense

Les discussions sont actuellement en cours entre la société Israélienne de cybersécurité CyGov et le gouvernement de Zambie, pour la mise sur pied d’un Institut de cybersécurité dans le pays. Lors de sa rencontre avec le ministre des Transports et des Communications, Brian Mushimba, le 15 mai 2017 à Lusaka, le général Eli Ben-Meir, directeur stratégique de CyGov, a souligné qu...

IsraelValley Desk | Défense

Etienne Monin pour Radio France : "Au moins 150 pays ont été touchés par la cyberattaque mondiale sans précédent lancée vendredi 12 mai. Parmi les rares pays épargnés : Israël. L'Etat hébreu a fait de la cybersécurité l'une de ses priorités en dotant son armée d'une unité d'élite consacrée à l’informatique et tournée vers la cybersécurité : l’unité 8200. Les futurs exp...

IsraelValley Desk | Défense

L’entreprise israélienne Cellebrite aurait aidé le FBI à déverrouiller le téléphone de l’un des deux terroristes de San Bernardino. Elle travaille avec les polices du monde entier. Le FBI aurait payé environ $900 00 pour casser un code secret. Selon Le Monde : "Un Cellebrite UFED, outil qui permettrait aux enquêteurs d’extraire les données d’un téléphone portable. En ce de...

Ilanit Goldberg (Rehovot) | Défense

L'immeuble est très discret et se trouve à Tel Aviv. IsraelValley a eu l'occasion de rencontrer cette semaine les leaders du CBN en charge des cyberarmes. Les compétences du Cyber Bureau National (CBN) sont larges. Créé il y a plus de deux ans et doté d’un budget annuel de départ de 55 millions de dollars, il dépend du bureau du Premier ministre. Il est chargé d’édicter des dir...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Défense

L'armée israélienne a accusé mercredi l'ONG B'Tselem d'avoir "fabriqué un incident". Dans un film, on peut voir l'un des photographes palestiniens de l'organisation et deux autres personnes s'approcher d'un officier et de ses soldats, qui disent aux trois hommes de ne plus avancer. Le film se poursuit avec une brève altercation essentiellement verbale entre le photographe et l'officier,...

i24News | Défense

DEFENSE. Elbit Systems a annoncé avoir signé un important contrat de "Brazilian Marine Corps". L'objet du contrat de défense (très confidentiel) : la vente de systèmes de communications très sophistiqués. La Marine brésilienne (portugais : Marinha do Brasil) est la branche navale des forces armées brésiliennes. Avec 48 000 hommes et femmes (dont 3 200 appelés), elle met en œuvre ...

Eyal Koren (Tel Aviv) | Défense

Une base militaire israélienne s'est équipée en technologies de réalité virtuelle (VR) pour entraîner ses soldats au combat. Les casques 3D servent à reproduire les conditions d'une attaque dans les tunnels creusés à la frontière avec la bande de Gaza. LE PLUS. L'expression « réalité virtuelle » (ou multimédia immersif ou réalité simulée par ordinateur) renvoie typiqueme...

IsraelValley Desk | Défense

L'ex-Monsieur renseignement de Donald Trump, Mike Flynn, devient conseiller de NSO, le champion israélien des logiciels espions selon Intelligence onLine. JSS News : "Mike Flynn a intégré la société israélienne NSO Group, l’un des leaders mondiaux des malwares et logiciens espions. C’est NSO Group, qui avait réussi a pirater un iPhone – prouvant ainsi que « des failles existent...

IsraelValley Desk | Défense

A l’occasion de son salon dédié à l’innovation, la Direction générale de l’armement en France a réuni plusieurs experts pour s’interroger sur l’utilisation potentielle de la technologie blockchain dans le domaine de la Défense. En Israël depuis déjà des mois les services de recherche de Tsahal et les industriels de la défense s'intéressent également à ce domaine qui fasc...

IsraelValley Desk | Défense

Israël a diffusé lundi une mise en garde « sérieuse » à ses citoyens leur enjoignant à ne pas se rendre sur l’île tunisienne de Djerba, où des centaines de pèlerins juifs célèbreront la fête de Lag Ba’Omer mi-mai. LE PLUS. DANS "JEUNE AFRIQUE" EN 2016. Le pèlerinage juif de la Ghriba, sur l'île tunisienne de Djerba, dans le sud du pays, a débuté mercredi sous haute surve...

IsraelValley Desk | Défense

Les forces de défense israéliennes conduisent depuis plusieurs années l’intégration d’éléments autistes au sein du programme Roim Rachok (« voir loin, prévoir »). Sélectionnés en raison même de leur singularité cognitive, de leur tendance à l’obsession, à la répétition, au perfectionnisme, de leur capacité à s’isoler de l’environnement pour se livrer intégraleme...

Benjamin Wirtz | Défense