Dec 9

Le programme Naalé, situé en Israël, est ouvert aux ados du monde entier.

Authors picture

Ilana Amzaleg | Éducation

Headline image

Chaque parent veut le meilleur pour ses enfants. Mais à l’âge délicat de l’adolescence, le challenge est de faire les meilleurs choix qui recueillent l’approbation à la fois des parents et de leur enfant.

Quand les adolescents demandent plus d’indépendance et les parents ont pour préoccupation d’assurer à leurs enfants la meilleure éducation possible afin de maximiser leurs chances pour le futur, une option se dégage clairement et recueille l’aval de tous.

A l’échelle mondiale, une tendance montante est clairement identifiable chez les jeunes en général : de plus en plus d’étudiants partent étudier à l’étranger chaque année. Et l’opportunité d’étudier à l’étranger n’est plus réservée aux étudiants des universités et des grandes écoles.

Si étudier à l’étranger en tant que lycéen peut être une gageure, surtout pendant les premiers mois de l’expérience, c’est sans nul doute une opportunité extrêmement enrichissante et un véritable tournant dans la vie qui marquera les étudiants pour les années à venir.

De l’opinion de la plupart des éducateurs, des parents et des anciens élèves ayant participé à des programmes à l’étranger, partir à l’étranger pendant les années d’adolescence apporte des avantages très nombreux et durables.

Etudier à l’étranger aide les lycéens à développer une meilleure estime de soi et à approfondir leur culture et leur connaissance du monde.

Murielle Bitton, parent d’un adolescent qui étudie à Naalé en Israël a remarqué des changements incroyables chez son enfant. «Il a beaucoup gagné en estime de lui et en autonomie, a réalisé qu’il sait tout à fait s’occuper de lui et de ses affaires et est devenu bilingue et extrêmement sociable.» se réjouit Murielle.

Les élèves apprennent, ou tout du moins sont exposés, à des nouvelles langues. Il est connu qu’apprendre une nouvelle langue augmente la taille du cerveau en créant de nouveaux circuits cérébraux pour rendre possible et activer les compétences linguistiques. Quand la région du cerveau utilisée pour l’apprentissage d’une langue est élargie, les capacités cognitives augmentent également et le vieillissement du cerveau est ralenti.

Etudier à l’étranger aide tous les étudiants à développer un nombre impressionnant de compétences dont ils auront besoin pour réussir dans le futur, notamment conscience culturelle, maturité, autonomie, la capacité de s’adapter à de nouvelles situations, une certaine facilité à penser par soi-même, la capacité de se créer un réseau, de forger des amitiés et de devenir un citoyen du monde. Ces aptitudes optimiseront leur réussite dans leurs années d’études à l’université et dans la vie au-delà.

« Nous avons constaté un sens accru d’indépendance chez notre fils et nous sommes convaincus que cette indépendance a été la source de son vrai épanouissement. Il a le sourire dans ses yeux.» nous confie Murielle Bitton.

Partir à l’étranger est une vraie opportunité en termes de développement personnel. Au niveau purement personnel, cela aide les adolescents à changer leurs perspectives et approfondir leur compréhension du monde et d’eux-mêmes.

Etudier à l’étranger leur permet d’en découvrir davantage sur leurs intérêts et leurs passions et, par là-même, de déterminer plus facilement les études supérieures et la carrière auxquelles ils souhaitent se destiner. A bien des égards, cela les prépare à l’âge adulte.

« On envoie des bébés et on récupère des petits hommes. Cela n’a pas été facile de le laisser partir mais quand on aime son enfant, il faut savoir le laisser s’envoler. C’est notre but en tant que parent, de leur offrir le meilleur. » résume Murielle.

IES, une organisation à but non lucratif encourageant les étudiants américains à étudier à l’étranger a récemment conduit une grande enquête auprès d’anciens élèves qui sont partis étudier à l’étranger.

Les résultats de cette enquête montrent que l’expérience significative qu’ils ont vécue a influencé leur parcours académique, notamment leur décision de poursuivre des études supérieures. Plus de 52% des personnes interrogées ont indiqué qu’elles ont obtenu un diplôme académique. L’étude montre que les étudiants qui ont étudié à l’étranger tendent à rentrer chez eux avec une énergie et une motivation accrues pour la poursuite d’études académiques.

Au plan financier, outre tous ces avantages des études à l’étranger, il convient de mentionner que vivre dans un pays étranger coûte souvent le même prix ou moins cher que de vivre en France. Des bourses et des subventions sont disponibles.

Selon l’éducateur américain Dr. Jessie Voights, participer à un programme d’études à l’étranger au lycée génère «un énorme retour sur investissement, allant du développement intellectuel et émotionnel jusqu’aux excellentes perspectives de carrière ouvertes».

On ne compte plus les avantages de partir étudier à l’étranger à un jeune âge et les options de programmes offrant des cadres pour le faire sont tout autant innombrables.

Voici quelques-unes de ces options pour se faire une idée du vaste éventail de programmes parmi lesquels les adolescents et leurs parents peuvent choisir.

Mis en place conjointement par l’Agence Juive et le Ministère israélien de l’Education, le programme Naalé est situé en Israël et est ouvert aux adolescents du monde entier. Les jeunes peuvent commencer et terminer leur lycée gratuitement en Israël.

Le programme travaille avec un réseau de 25 lycées dans tout Israël et propose des cursus différents, religieux ou laïcs et, notamment, un programme avancé intense de sciences, un programme d’art et des groupes séparés pour les lycéens selon la langue du pays duquel ils viennent. Vivant sur le campus, dans un internat israélien, les élèves apprennent l’hébreu et obtiennent un diplôme de baccalauréat israélien reconnu internationalement.

Des excursions et des activités éducatives permettent aux élèves de découvrir Israël et de rencontrer des Israéliens (sabras).

Un réseau de soutien solide de professeurs, moniteurs et professionnels de l’éducation est présent pour les élèves à chaque instant.

L’organisme PIE propose aux 15-18 ans de passer une année scolaire dans un lycée privé aux Etats-Unis. PIE propose de trouver pour chacun l’école privée la mieux adaptée à son profil et promet de prendre en compte le maximum de critères possibles. Lors de leur séjour, les jeunes sont accueillis en famille d’accueil. Avant le départ, un stage d’orientation est organisé en guise de préparation. Une fois sur place, les participants sont invités à être en contact avec les délégués de PIE aux Etats-Unis. Des possibilités de participer à des visites et à des rencontres ou encore de bénéficier d’un réseau français sont offertes.

CEI – le Centre d’échanges internationaux offre un séjour en immersion scolarisée en Espagne aux élèves de troisième, seconde ou première désireux de découvrir et partager les traditions familiales et culturelles espagnoles et le rythme de vie charmeur de ce pays. Les participants sont hébergés au sein de chaleureuses familles d’accueil espagnoles dont ils peuvent partager le quotidien. A leur arrivée dans le pays, les jeunes sont conviés à une session d’information. Pendant toute la durée de leur séjour, ils ont accès à une assistance de la part d’un représentant local du CEI.

Trouver le meilleur endroit pour que des adolescents puissent murir et donner le meilleur d’eux-mêmes est le plus beau cadeau que l’on puisse faire, à eux comme à leur famille. Les Bitton ont trouvé que lorsque leur enfant est épanoui, toute la famille en bénéficie. « C’est un gros changement – un changement très positif. »

En offrant aux jeunes des expériences uniques dans un environnement au sein duquel ils sont supervisés, étudier à l’étranger est un choix duquel chacun sort gagnant – enfants comme parents.

Par Ilana Amzaleg

Les premières toilettes unisexes pour les étudiants et les enseignants ont été aménagées la semaine dernière à l'École de travail social de l'Université de Tel-Aviv. L'initiative, la première de ce genre dans un établissement d'enseignement supérieur en Israël, a pour but de faciliter l'accès aux toilettes pour les personnes "dont l'identité sexuelle n'est pas dichotomique" ...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

Surnommé le « MIT israélien », le Technion a grandement augmenté le nombre de ses étudiants arabes cette dernière décennie grâce à un programme ambitieux et sans discrimination positive. Trois fois plus d’étudiants arabes, c’est le résultat spectaculaire obtenu par le Technion après avoir mené pendant une décennie un programme ambitieux. A l’heure actuelle, près de 20%...

IsraelValley Desk | Éducation

CentraleSupélec et le Technion, Israel Institute of Technology, ont signé un Memorandum of Understanding visant à favoriser leur coopération académique, le développement de mobilités bilatérales étudiante et de chercheurs, et des collaborations de recherche. L’accord-cadre a été signé à Paris le 6 décembre par Hervé Biausser, Directeur de CentraleSupélec et Peretz Lavie, Pr...

Muriel Touaty | Éducation

De nombreux MOOC sont d’ores et déjà programmés pour 2017, en particulier dans les disciplines phares des cours en ligne, comme le marketing, l’entreprenariat, ou la communication. Mais les MOOC, c’est aussi une affaire de sciences humaines, avec ici un exemple en histoire par l’Université numérique européenne des études juives.   Le MOOC de l’Université numérique europée...

IsraelValley Desk | Éducation

Le ministère de l' Education de la République populaire de Chine approuve la création officielle de l'Institut Guangdong Technion Israel de Technologie L'ambassadeur d'Israël en Chine Matan Vilnai: "C'est le projet le plus important dans les relations israélo-chinoises pendant mon mandat" Une étape importante dans la mise en place du GTIIT - l'Institut de technologie de Guangdong Te...

Aharon Kahn | Éducation

En plus des deux langues officielles, l’hébreu et l’arabe, l’anglais écrit est souvent employé pour faciliter la vie des touristes ou la vie professionnelle, tandis que le russe est encore très largement utilisé par les immigrants venus récemment de l’ex-URSS. Il faut aussi ajouter que 20 % de la population sont francophones parce que venus des anciens territoires français d...

Eyal Kaplan (Tel Aviv) | Éducation

Près de 1 000 lycéens israéliens poursuivent une spécialisation en cyber intelligence. Six ans après son lancement, ce programme national est désormais dispensé dans 32 établissements. "J’envie les élèves et je regrette que cela n’ait pas existé de mon temps dans mon école...", s’amuse le très droitier ministre de l’Education, Naftali Benett. Un manque de formation qui n...

Anthony Lesme (Usine Digitale) | Éducation

Une vingtaine de recteurs des principales universités latino-américaines ont visité Israël la semaine dernière et ont signé des accords avec l'Université hébraïque de Jérusalem, lors d'une première conférence en son genre qui témoigne d'une coopération universitaire croissante. Représentant les institutions en Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Républiq...

Aharon Kahn (Jérusalem) | Éducation

Business & Torah : est-ce vraiment compatible ? Peut-on être religieux et construire une grande carrière ? Les rudiments du business ne vont-ils pas à l’encontre de certains principes de la Torah ? Pour répondre à ces questions, nous avons l’honneur de recevoir, au sein de notre amphithéâtre, l’un des entrepreneurs les plus réputés du moment : Jérémie Berrebi. Serial-ent...

IsraelValley Desk | Éducation

Arraba, une ville arabe au nord de Nazareth, compte 24 000 habitants mais six médecins pour mille habitants, ce qui la distingue nettement de la moyenne israélienne qui se situe à 3,4 et qui est elle-même légèrement supérieure à la moyenne de l’OCDE qui est de 3,3 médecins pour mille habitants. „L’admiration arabe pour la profession de médecin est bien connue. Nous voulons q...

IsraelValley Desk | Éducation

La Faculté de gestion Coller de l'Université de Tel-Aviv a reçu pour la troisième année consécutive les 5 palmes (la note la plus élevée) du classement Eduniversal des meilleures écoles de commerce du monde en 2016, pour la région Eurasie. Le classement, qui a été annoncé récemment lors d'une cérémonie à Perth en Australie place l'UTA parmi les 30 meilleures écoles d'administr...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

« Il faut faire sauter le système pyramidal de l’Education nationale pour libérer les énergies et donner bien plus de valeur à la notion d’équipe pédagogique » Directeur général d’Arts et Métiers ParisTech (ENSAM), Laurent Carraro livre à l’Opinion son analyse de la compétition internationale entre les plus prestigieux établissements de formation d’ingénieurs et évo...

IsraelVallley Desk | Éducation

Deux importantes délégations de hauts représentants des grandes universités françaises se sont rendues récemment sur le campus de l’Université de Tel-Aviv, les 24 et 28 novembre 2016. La première était organisée par Campus France, l’Agence nationale française pour la promotion de l’Education supérieure française à l’étranger, la seconde à l’initiative du ministère...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

Cette enquête s'est déroulée dans 49 pays ou provinces au total Les résultats obtenus par les élèves israéliens en sciences et en mathématiques ont diminué à l'échelle internationale, selon l'étude TIMSS publiée mardi par l'Association internationale pour l'évaluation de la réussite éducative (IAE), un organisme scientifique basé aux Etats-Unis. L'étude est conduite tous l...

i24news | Éducation