Nov 30

Campus France et Tel Aviv University. Mission d'exception des Universités en Israël.

Authors picture

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

Headline image

Deux importantes délégations de hauts représentants des grandes universités françaises se sont rendues récemment sur le campus de l’Université de Tel-Aviv, les 24 et 28 novembre 2016.

La première était organisée par Campus France, l’Agence nationale française pour la promotion de l’Education supérieure française à l’étranger, la seconde à l’initiative du ministère israélien de la science et des technologies et des ministères français des Affaires étrangères et de l’Education nationale, sous l’égide du Haut Conseil pour la Coopération scientifique et technologique France-Israël. Toutes deux avaient pour but l’accélération de la coopération avec l’Université de Tel-Aviv, sous forme de programmes de doctorats conjoints, d’ateliers communs et d’échanges d’étudiants et de professeurs.

Les deux délégations étaient accompagnées par Sébastien Linden, attaché de coopération scientifique et universitaire de l’Ambassade de France en Israël.

La délégation du 28 novembre était composée d’un nombre impressionnant de présidents et vice-présidents des plus grandes institutions universitaires françaises, parmi lesquels:

les Prof. Georges Haddad, Président de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Jean-Pierre Vinel, Président de l’Université Toulouse III, Estelle Iacona Vice-présidente et Doyen pour la recherche de Centrale-Supélec, Jean-Luc Clément, conseiller du délégué pour les relations internationales du ministère de l’Education nationale, Marie-Caroline Saglioyatzimirsky, Doyen pour la recherche à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Edouard Husson, Vice-président de l’Université Paris Sciences et Lettres, Lionel Montagne, Vice-président de l’Université de Lille, Sciences and Technologies, Paul-Antoine Hervieux, Vice-président de l’Université de Strasbourg, et les Dr. Pierre-Olivier Couraud, directeur de recherche à l’INSERM et directeur de l’Institut Cochin et Daniel Riveline, directeur de Recherche au CNRS et à l’Institut de Génétique et de Biologie Moléculaire de l’Université de Strasbourg.

La délégation était accompagnée par Dina Sorek, Ministre-Chef du département des affaires économiques et scientifiques à l’Ambassade d’Israël à Paris, et le Dr. David Harari, Président du Haut Conseil pour la Coopération scientifique et technologique France-Israël.

Elle a rencontré le Prof. Yoav Henis, Vice-président de l’Université de Tel-Aviv pour la R &D et le Prof. Yaron Oz, recteur.

Un énorme potentiel de coopération

“L’Université de Tel-Aviv est la plus grande université de recherche du pays” a déclaré le Prof Henis." La moitié de ses 30 000 étudiants sont inscrits en 2e et 3e cycle. C’est également la plus complète puisqu’elle comprend 9 facultés qui recouvrent tous les domaines de la connaissance et permettent la recherche interdisciplinaire.

Un des meilleurs exemples en est celui de l’Ecole des Neurosciences qui emploient des professeurs venant de 7 facultés différentes, permettant aux étudiants toutes les combinaisons possible pour leurs programmes d’études et aux chercheurs de toutes les facultés de collaborer".

Le centre des nanosciences fonctionne sur le même modèle multidisciplinaire et offre de plus des services à l’industrie. Le Prof. Henis rappelle également que l’UTA est la première en Europe pour le nombre de bourses jeunes chercheurs de l’ERC, et à la 9e place mondiale pour le nombre de ses diplômés de premier cycle devenus créateurs de startups.

Le Prof. Yaron Oz insiste sur le désir prioritaire de l’UTA d’établir des programmes conjoints de doctorats avec des institutions étrangères. “Nous pouvons décider d’un domaine d’intérêt commun et investir un capital d’amorçage, comme nous le faisons avec les universités américaines ou avec l’Allemagne”.

Le Dr. Harari indique que le Haut conseil France-Israël pour la science et la technologie, seul organisme gouvernemental qui finance actuellement la coopération universitaire France-Israël, met l’accent cette année sur les smart-cities, thème particulièrement bien adapté à la coopération avec l’Université de Tel-Aviv, qui possède un centre de recherche dans ce domaine.

Le Prof. Georges Haddad, qui fut pendant plusieurs années président de la division de l’enseignement supérieur de l’UNESCO, a manifesté le souhait de voir la création d’une plateforme universitaire d’intérêt général France-Israël en faveur de la coopération avec le Tiers-Monde.

Les participants ont ensuite visité le Centre de Nanosciences et nanotechnologie de l’UTA avec le Prof. Roy Beck-Barkai ainsi que l’Ecole de Physique et d’Astronomie avec le Prof. Haim Sukowski et le Dr. Michael Mrejen, en compagnie du Dr. Dovi Poznansky; puis l’Ecole des sciences mathématiques, où ils ont rencontré le directeur du Département des mathématiques appliquées, le Prof. Nir Sochen, ainsi que le Prof. Marc Teboulle. Des échanges d’étudiants ont été envisagés, notamment avec l’Ecole d’ingénieurs CentraleSupélec.

L’ensemble des participants s’est déclaré heureux de la visite, relevé l’énorme potentiel de coopération existant avec leurs universités respectives et ont affirmé être très intéressés par des échanges.

Dépasser la barrière de la langue

La délégation du 24 novembre était composée de Laurence Frabolot, directrice de la recherche et des relations internationales de l’EPHE (Ecole Pratique des Hautes Etudes), Stefan Seiler, directeur des relations internationales de l’Ecole d’Ingénieurs EPF, Abdeslam Mamoune, vice-président pour la formation de l’Université de Bretagne occidentale, le Prof. Franck Marmoz, doyen de la Faculté de Droit de l’Université Jean Moulin (Lyon III), Alida Sahli, directrice des relations internationales de l’Université Jean Moulin, Robert Sheratt, Université Jean Moulin, Gabrielle Costa, directrice des relations internationales de l’Université Sorbonne Paris Cité et Amy Greene, assistante du doyen de Sciences Po Paris chargée des relations internationales.

Elle était accompagnée par Claire Jeannet, coordinatrice de Campus France, et ses membres ont rencontré Maureen Meyer Adiri, directrice de TAU International, l’école internationale de l’Université de Tel-Aviv et le recteur de l’Université, le Prof. Yaron Oz,

Maureen Meyer a tout d’abord présenté aux participants l’Ecole Internationale de l’UTA, et les différents programmes en anglais qu’elle propose pour les étudiants du monde entier. “L’UTA est l’université la plus internationale d’Israël” a-t-elle expliqué.

“Nous accueillons en moyenne 2000 étudiants étrangers par an, y compris des doctorants et des post-doctorants, soit la moitié des étudiants internationaux qui arrivent dans le pays. Bien que les études de BA s’effectuent en hébreu, les diverses facultés offrent généralement des options en anglais, en particulier celles de Droit et de Gestion, le MBA de l’UTA étant entièrement en anglais. Les étudiants qui maitrisent mal cette langue, ce qui est souvent le cas des francophones, peuvent prendre des cours d’été d’anglais d’un mois et demi avant de commencer le semestre”.

Une expérience inédite pour les étudiants

“Dans les facultés scientifiques à partir du MA, les cours se déroulent an anglais dès qu’un participant le demande. De même, tous les PhD scientifiques sont écrits en anglais”, poursuit le Prof. Yaron Oz, qui détaille ensuite les nouvelles orientations de l’université: science des données, neurosciences, villes intelligentes (Smart cities), en particulier dans le domaine de la cyber-sécurité, sciences de l’environnement et des transports intelligents, intégration de programmes de lettres dans les sections scientifiques etc.

De plus l’UTA travaille directement avec les entreprises, sous la forme notamment d’incubateurs et d’accélérateurs de startups présents sur le campus, encourage les cotutelles avec les institutions étrangères (un programme commun existe déjà avec l’ESPCI en France), et cherche à augmenter au maximum le nombre de post-doctorats. “Nous sommes intéressés par tous les domaines que vous représentez et serons très heureux de collaborer” a-t-il déclaré aux participants.

La délégation s’est ensuite séparée en 3 groupes, dont l’un a visité l’Ecole Porter d’études environnementales, le second STARTAU, le centre d’entreprenariat de l’Université, et le troisième la Faculté de Droit Buchman, en compagnie de Dorit Koskas, adjointe du Doyen de la Faculté.

Le Prof. Franck Marmoz, Doyen de la faculté de Droit de l’Université de Lyon III a manifesté son intention de collaborer avec l’UTA: “Nous collaborons beaucoup avec les pays arabes, l’Asie du sud-est et l’Arménie, et je voudrais à présent m’implanter en Israël” a-t-il déclaré. La Faculté de Droit de l’Université Jean Moulin compte 8500 étudiants, dont 300 doctorants et 47 parcours de MA. Elle comprend de plus deux campus délocalisés, en Arménie et à la Faculté du Caire en Egypte et possède un dispositif unique en France de programmes incluant des cours en anglais, permettant de dépasser la barrière de la langue dans les partenariats internationaux.

Pour sa part, la Faculté de Droit de l’Université de Tel-Aviv, la plus ancienne faculté du campus compte actuellement 1500 étudiants, dont 1000 en BA, 70 en MA et le reste en PhD, 40 professeurs. Une évaluation récente la place au niveau des meilleures institutions d’enseignement du droit dans le monde. Elle publie 5 revues scientifiques et possède 8 centres de recherche, propose un programme d’intégration pour les Arabes israéliens et un pour les ultra-orthodoxes. Ses étudiants ont un taux de réussite de 78 à 80% aux examens du Barreau et parviennent à des postes-clé de la société.

Très axées sur la coopération internationale, elle propose 45 cours en anglais: “50 étudiants de premier cycle partent tous les ans dans le monde, dont 3 par an à sciences Po Paris, avec qui nous échangeons également des professeurs” explique Dorit Koskas. “Nous avons trois programmes de MA: un programme commun avec la Northwestern Chicago University, un avec l’université de Berkeley et le troisième ouvert aux étudiants du monde entier, qui accueille actuellement 30 étudiants de tous les pays du monde. Les étudiants qui viennent ici vivent une expérience inédite et ne restent pas insensibles”.

La grande particularité de la Faculté de Droit de l’UTA par rapport à la France est l’existence de cliniques juridiques, qui donnent aux étudiants la possibilité d’acquérir une expérience pratique, notamment par des ateliers et des cours avec des professeurs du monde entier. L’idée de ces cliniques est double: permettre aux étudiants de toucher à la pratique et de construire de vrais dossiers, mais également d’offrir des services juridiques aux populations qui n’y ont pas accès, et de sensibiliser les étudiants aux questions sociales.

“Nous avons actuellement 8 cliniques juridiques, dirigées par 12 avocats, qui traitent de cas Pro bono (pour le bien public à titre gracieux), et accueillent 140 étudiants par an, autour de questions comme les demandes d’asile politique, le droit au logement, les Droits de l’Homme, les droits des survivants de l’Holocauste, ou les recours collectifs” explique le Prof. Issi Rosen-Zvi, directeur des cliniques. “Les étudiants vont au tribunal, écrivent des ébauches de documents, et font tout le travail d’un avocat sous la supervision de leur professeur. C’est une excellence façon d’apprendre le droit, qui leur rappelle son lien avec la justice sociale, et leur donne un sens de la responsabilité professionnelle”.

Les relations entre les deux universités seront coordonnées par une maitre de conférence honoraire de la faculté de Droit de l’Université Jean Moulin, à présent installée à Jérusalem.

Ces délégations faisaient suite à la visite sur le campus de l’Université, la semaine dernière, du Président de l’Université Pierre et Marie Curie, première université de France, en passe d’être regroupée avec l’Université Paris-Sorbonne, dans le but également d’initier des coopérations entre les deux universités.

Par Sivan Cohen-Wiesenfeld – Les Amis français et des Amis francophones
de l’Université de Tel-Aviv

Source: ami-universite-telaviv

L'HOMME DU JOUR. Yaacov Nahmias, professeur à l’Université Hébraïque de Jérusalem, est le Directeur et fondateur du Centre israélien de bio-ingénierie et le cofondateur du programme israélien d’innovation médicale Bio Design. Le savant, également membre du Conseil européen de recherche pour les sciences de la vie appliquées et la biotechnologie, a remporté en 2014 le Prix R...

IsraelValley Desk | Éducation

Adi Shamir, un scientifique israélien dans le domaine informatique fait partie des trois lauréats du prix japonais 2017, un prix honorant les réalisations en sciences et en technologie, pour son travail sur la cryptographie. Le prix japonais est décerné à des personnes à travers le monde dont les accomplissements "originaux et exceptionnels" en sciences ou en technologie sont reconnu...

IsraelValley Desk | Éducation

Ordre du déroulement du cérémonial de Pessah. Kadech : La cérémonie du Séder débute par la récitation du kiddouch sur un verre de vin ou de jus de raisin cacher, bien entendu. C’est la première des quatre coupes que nous devons boire obligatoirement accoudé du côté gauche (sur un coussin ou le dossier d’une chaise). Les quatre verres de vin du séder correspondent aux quatre ét...

Gerard Touati (AJ) | Éducation

Une place des prix Nobel a été inaugurée à Haïfa en l’honneur de trois lauréats israéliens qui ont étudié au Technion et ont reçu le prix Nobel de chimie. Il s’agit des professeurs Avraham Hershko (2004), Aaron Ciechanover (2004) et Dan Shechtman (2011). La cérémonie a eu lieu en présence du maire de la ville Yona Yahav, du président du Technion, le Professeur Peretz Lavie...

Ilan Kotel (Tel Aviv) | Éducation

Le Président de Slovaquie Andrei Kiske, a fait en Israël une déclaration étonnante. Durant un discours il a déclaré : "Quand j'avais 27 ans, je suis parti aux Etats-Unis. Ma femme est restée ici avec les enfants. Comme je ne trouvais pas de travail en tant qu'ingénieur, j'ai travaillé un temps dans une station service. Mon patron était un juif Ukrainien, j'ai vu alors comment la co...

David Illouz | Éducation

Le thème de la conférence de ce soir organisée par « TAL Business School » : « Trump & islamisme : quel avenir pour la France et Israël ? ». Tel est, dans le cadre de son cycle de conférences, le titre de cette nouvelle conférence, parfait raccourci du programme annoncé. Une soirée qui ne manquera pas d’intérêt si l’on en juge par la qualité des précédentes dont une ...

IsraelValley Desk | Éducation

En 2017, et pour la 7ème année consécutive, l’ESCP Europe (option Consulting International) et le MBA du Technion poursuivent leur coopération pour la formation des étudiants des deux universités au conseil en management et à la veille concurrentielle. Le Dimanche 26 Mars les étudiants de ESCP Europe qui visitent la Silicon Valley israélienne durant 7 jours, ont eu l'occasion de ...

Eyal Aviv (Kikar hamedina) | Éducation

150 ans après la naissance de Marie Curie, uniquement 28% des chercheurs sont des femmes, et seulement 3% des Prix Nobel scientifiques leur ont été attribués. Faire croître la part des femmes, sous-représentées dans le domaine de la recherche scientifique: c’est la mission que se sont fixés la Fondation L’Oréal et l’UNESCO depuis 19 ans. Le 23 mars prochain, à l’occasion de...

IsraelValley Desk | Éducation

L’État hébreu s’est imposé comme une référence mondiale en matière d’innovation. Mais comment se situe-t-il dans les technologies de l’éducation ? Docteur en technologies de l’éducation et entrepreneur, Jacob (Yaki) Dayan a fondé en 2015 EdTech Israel. Il apporte son éclairage, en amont de la Learning Expedition EducPros, organisée du 14 au 19 mai 2017. – EdTech Is...

IsraelValley Desk | Éducation

Tech Women 2017 a été organisé pour encourager les jeunes femmes à opter pour des études universitaires en sciences et en ingénierie. De Kiryat Shmona (Nord) jusqu’à Ma’ale Edomim ; du Kibboutz Sasa à l’Ashdod. C’est environ 700 excellentes lycéennes ont visité le Technion, jeudi dernier, en l’honneur de la conférence annuelle Tech Women 2017 qui organisée par le Techni...

IsraelValley Desk | Éducation

EXCLUSIF ISRAELVALLEY. Très peu de personnes connaissent la réelle étendue des accords d'échanges universitaires franco-israéliens. En voilà une qui étonne. En Israël l'EMStrasbourg est liée à deux universités partenaires pour principalement l'échange d'étudiants: Université de Tel Aviv et Bar-Ilan University. L'université Bar-Ilan est une université publique à Ramat Gan...

Eyal Koren | Éducation

L'Ecole supérieure de Physique et de chimie industrielle de la Ville de Paris (ESPCI) a organisé début mars dans ses locaux à Paris, un colloque joint avec les départements de Physique et de Chimie de l’Université de Tel-Aviv sur la Physique molle. Selon le Prof. François Heilbronn "il s'agit d'un "premier pas vers des échanges d’étudiants, de professeurs et de recherches conjo...

IsraelValley | Éducation

Le premier institut d'anthropologie d'Israël va s'ouvrir, au Centre Dan David d'Études d'histoire de l'homme de l'Université de Tel-Aviv. Fruit de l'initiative conjointe de l'Université et de l'homme d'affaires américain Vladimir Shmunis, dont il portera le nom, il aura pour but d'approfondir la compréhension de l'évolution de l'homme moderne et de ses origines. Le donateur, Vladimir ...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

L'Université de Tel-Aviv a annoncé une nouvelle filière d'admission qui permettra, pour la première fois en Israël, d'entrer à l'université sans passer de tests psychométriques. But: "élargir l'accès au campus à d'autres couches de la population" Jusqu'à présent les étudiants étaient acceptés à l'université sur la base d'une moyenne pondérée réalisée à partir des notes...

Sivan Cohen-Wiesenfeld | Éducation

Alya, Alyah, Aliyah est un mot hébreu signifiant littéralement « ascension » ou « élévation spirituelle ». Ce terme désigne l'acte d'immigration en Terre sainte (Eretz Israël, en hébreu) par un juif. Les immigrants juifs sont ainsi appelés Olim. Au contraire, le fait pour un Juif d'émigrer en dehors de la Terre d'Israël, est appelé Yérida (ירידה : « descente ») et les ém...

IsraelValley Desk | Éducation